Navigation – Plan du site
Individus, familles, groupes : pratiques marchandes et pouvoirs politiques (XVe-XVIIIe siècle)

Réseaux sociaux basques, commerce transocéanique et pouvoir local au XVIIe siècle

Jean-Philippe Priotti
p. 184-200

Résumés

Ce travail explore comment les stratégies matrimoniales de quatre familles au sein de la ville d’Elorrio (Pays basque péninsulaire) aboutissent à la réunion de patrimoines complémentaires et à la création d’un front de parenté. Une fois créé, ce front de parenté pénètre les institutions politiques municipales tout en renforçant son pouvoir économique. Sa participation au gouvernement local se renouvelle à partir d’associations commerciales préalables avec d’autres familles originaires de la ville. Cette immixion dans le champ politique n’est pas une fin en soi, car en temps de guerre, les fonctions politiques municipales conduisent à l’obtention de charges militaires dans l’empire, lesquelles facilitent à leur tour, l’efficacité commerciale du front de parenté en Amérique.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle

Noms de lieux :

Pays basque
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Philippe Priotti, « Réseaux sociaux basques, commerce transocéanique et pouvoir local au XVIIe siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-4 | 2005, 184-200.

Référence électronique

Jean-Philippe Priotti, « Réseaux sociaux basques, commerce transocéanique et pouvoir local au XVIIe siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-4 | 2005, mis en ligne le 20 décembre 2007, consulté le 21 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1055 ; DOI : 10.4000/abpo.1055

Haut de page

Auteur

Jean-Philippe Priotti

Maître de Conférences d’histoire moderne CRHAEL – Université du Littoral FRAMESPA – Université de Toulouse 2

Articles du même auteur

  • Introduction [Texte intégral]
    Individus, familles, groupes : pratiques marchandes et pouvoirs politiques (XVe-XVIIIsiècle)
    Paru dans Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-4 | 2005
Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page