Navigation – Plan du site

La navigation en Loire au XVIIIsiècle vue à travers les procès-verbaux d’avaries

Emmanuel Brouard
p. 37-69

Résumés

Au XVIIIe siècle la navigation sur la Loire était dangereuse. Les voituriers par eau étaient souvent victimes d’avaries ou de naufrages qui entraînaient la rédaction par des notaires de procès-verbaux destinés à se couvrir auprès des marchands. Nous en avons étudié plus de 200 rédigés en Anjou entre 1689 à 1791. Ils sont une source abondante d’informations sur la navigation en Loire. Recoupés avec d’autres documents, ils permettent de mieux connaître les conditions de navigation, les dangers encourus et les conséquences des accidents, y compris les méthodes utilisées pour remettre à flot les bateaux naufragés. Bien que rédigés par des notaires, ils présentent l’avantage de laisser transparaître le point de vue des navigateurs. Les voituriers dressent à travers ces témoignages un tableau vivant de la navigation en Loire, riche de détails vécus qui échapperaient à des témoins extérieurs. Ces documents sont d’autant plus précieux que les voituriers de la Loire ont laissé bien peu de témoignages écrits sur leur métier.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIIe siècle

Noms de lieux :

Loire
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Brouard, « La navigation en Loire au XVIIIsiècle vue à travers les procès-verbaux d’avaries », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-3 | 2005, 37-69.

Référence électronique

Emmanuel Brouard, « La navigation en Loire au XVIIIsiècle vue à travers les procès-verbaux d’avaries », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-3 | 2005, mis en ligne le 20 septembre 2007, consulté le 16 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1116 ; DOI : 10.4000/abpo.1116

Haut de page

Auteur

Emmanuel Brouard

Étudiant, université de Poitiers.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page