Navigation – Plan du site

Un aspect de l’anticomanie dans les pays de l’Ouest : histoire des collections grecques, étrusques et phéniciennes en Bretagne et dans les Pays de la Loire

Dominique Frere et Marie-Hélène Santrot
p. 43-60

Résumés

La mode de l’anticomanie, apparue dans une grande partie de l’Europe dans la première moitié du XVIIIe siècle, est à l’origine de la constitution de nombreuses collections privées qui, depuis la fin du XIXe siècle, ont peu à peu intégré les musées. L’Ouest de la France n’a pas échappé à cette mode et ce patrimoine constitue aujourd’hui les fonds d’archéologie méditerranéenne (Égypte, Grèce, Étrurie, Phénicie) de la plupart de nos musées. Grâce à une importante collaboration entre universitaires et conservateurs de musée, ces importantes collections sont aujourd’hui « redécouvertes » grâce à de nombreuses publications et manifestations culturelles.

Haut de page

Entrées d’index

Noms de lieux :

Bretagne, Pays de la Loire
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Frere et Marie-Hélène Santrot, « Un aspect de l’anticomanie dans les pays de l’Ouest : histoire des collections grecques, étrusques et phéniciennes en Bretagne et dans les Pays de la Loire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-1 | 2005, 43-60.

Référence électronique

Dominique Frere et Marie-Hélène Santrot, « Un aspect de l’anticomanie dans les pays de l’Ouest : histoire des collections grecques, étrusques et phéniciennes en Bretagne et dans les Pays de la Loire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-1 | 2005, mis en ligne le 20 mars 2007, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1134 ; DOI : 10.4000/abpo.1134

Haut de page

Auteurs

Dominique Frere

Maître de conférences, Université de Bretagne Sud (Lorient) UMR 8546 – CNRS

Articles du même auteur

Marie-Hélène Santrot

Conservateur chargée des collections archéologiques du musée Dobrée (Nantes)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page