Navigation – Plan du site
L'abbaye se Saint-Martin et le gouvernement

Alcuin contre Théodulphe : un conflit producteur de normes

Hélène Noizet
p. 113-129

Résumés

Le conflit qui a opposé en 801-802 Alcuin à Théodulfe, à propos d’un clerc réfugié dans la basilique de Saint-Martin, éclaire les pratiques juridiques et culturelles de cette époque. Grâce à la confrontation de deux types de sources – quatre lettres d’Alcuin et le capitulaire de 803 – les différents aspects de ce conflit permettent de formuler quelques remarques sur la fabrication du droit, ainsi que sur la notion de renaissance carolingienne, qui ne semble pas devoir être généralisée à tous les domaines de l’écrit. Les relations entre normes juridiques et pratiques sociales seront envisagées dans l’autre sens que celui habituellement analysé, en observant de quelle manière une norme peut être produite à partir de la pratique sociale, c’est-à-dire comment l’immunité et le droit d’asile sont réélaborés à partir de ce conflit.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

IXe siècle

Noms de lieux :

Saint-Martin
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Noizet, « Alcuin contre Théodulphe : un conflit producteur de normes », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-3 | 2004, 113-129.

Référence électronique

Hélène Noizet, « Alcuin contre Théodulphe : un conflit producteur de normes », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-3 | 2004, mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1222 ; DOI : 10.4000/abpo.1222

Haut de page

Auteur

Hélène Noizet

ATER d’histoire médiévale, ENS Lyon Laboratoire Archéologie et Territoires, UMR CITERES 7163

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page