Navigation – Plan du site
Alcuin et les enjeux de l'écriture

Histoire et écriture de l’histoire dans l’oeuvre d’Alcuin

Michel Sot et Yann Coz
p. 175-191

Résumés

Nous nous proposons ici d’étudier le rôle que tenait l’histoire dans la culture et la pensée d’Alcuin, et de montrer de quelle façon il a écrit ou réécrit l’histoire. L’analyse de la bibliothèque d’York telle qu’il la décrit dans son poème sur les rois, les saints et les évêques de cette ville, montre que l’histoire transcende le genre historique stricto sensu. Pour Alcuin, l’Histoire par excellence est en effet l’histoire sainte ; par suite, les épopées chrétiennes comme les vies de saints sont des oeuvres historiques. Le poème sur York peut à ce titre être compris comme une réécriture de l’histoire northumbrienne à partir de l’oeuvre de Bède. Les différences entre les deux auteurs permettent de mieux saisir ce qui est important aux yeux d’Alcuin : l’histoire de sa patrie ne peut être que chrétienne et linéaire. Ses seuls protagonistes en sont les rois et les évêques. Toutes les références sont romaines et chrétiennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Sot et Yann Coz, « Histoire et écriture de l’histoire dans l’oeuvre d’Alcuin », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-3 | 2004, 175-191.

Référence électronique

Michel Sot et Yann Coz, « Histoire et écriture de l’histoire dans l’oeuvre d’Alcuin », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-3 | 2004, mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 20 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1235 ; DOI : 10.4000/abpo.1235

Haut de page

Auteurs

Michel Sot

Professeur d’histoire médiévale à l’université de Paris-Sorbonne (Paris 4) UMR 7113, Textes, images et monuments de l’Antiquité au haut Moyen Âge(Paris 10-Nanterre)

Yann Coz

Agrégé d’histoire, doctorant à l’université de Paris-Sorbonne (Paris 4)

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page