Navigation – Plan du site
Les réseaux d'Alcuin et la formation d'une culture européenne

Barbaricum comme devoir et défi du souverain chrétien

Wojciech Falkowski
p. 407-415

Résumés

Les obligations d’un souverain chrétien ne se limitaient pas à son État ni au peuple à lui confié par Dieu. Dans ses lettres, en reprenant l’idéologie déjà existante (analysées ici d’après l’exemple des lettres de Catwulf et Clément), Alcuin souligna les devoirs de Charlemagne vis-à-vis de tout le continent européen. Sa mission s’étendait sur le monde de l’époque, parce que l’empire chrétien était au premier rang une notion idéologique en tant qu’espace accessible au roi des Francs, à ses armées et à son enseignement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Wojciech Falkowski, « Barbaricum comme devoir et défi du souverain chrétien », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-3 | 2004, 407-415.

Référence électronique

Wojciech Falkowski, « Barbaricum comme devoir et défi du souverain chrétien », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-3 | 2004, mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1265 ; DOI : 10.4000/abpo.1265

Haut de page

Auteur

Wojciech Falkowski

Professeur à l’Université de Varsovie

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page