Navigation – Plan du site
Les réseaux d'Alcuin et la formation d'une culture européenne

Alcuin, la bière et le vin

Comportements alimentaires et choix identitaires ans la correspondance d’Alcuin
Alban Gautier
p. 431-441

Résumés

Parmi les stéréotypes que le Moyen Âge connaissait et utilisait, celui de l’ivrognerie des Anglais et de leur attachement à une boisson, la bière, peut être étudié à partir de la correspondance d’Alcuin, qui permet de comprendre les enjeux de ce stéréotype, pour Alcuin et pour ses correspondants. Si le goût peut être objet d’histoire, c’est en particulier parce que les questions de goût ne procèdent pas seulement d’un déterminisme social, national ou éducatif, mais de véritables choix identitaires et idéologiques qu’Alcuin, comme un autre, mais en particulier en tant qu’exilé, a dû faire pour s’insérer dans un groupe : celui des clercs de l’école palatine.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

Moyen Âge
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alban Gautier, « Alcuin, la bière et le vin », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-3 | 2004, 431-441.

Référence électronique

Alban Gautier, « Alcuin, la bière et le vin », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-3 | 2004, mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1269 ; DOI : 10.4000/abpo.1269

Haut de page

Auteur

Alban Gautier

Doctorant, Université Charles-de-Gaulle Lille 3 Centre de Recherches en Histoire de l’Europe du Nord-Ouest

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page