Navigation – Plan du site

La fin des congrégations au collège Saint-Thomas de Rennes

Matthieu Heim
p. 87-95

Résumés

La Chalotais demeure célèbre par ses Comptes rendus violemment hostiles aux Jésuites. Cependant, plus encore que la Compagnie de Jésus, ce sont les congrégations mariales qui ont excité sa haine. Ces pieuses assemblées, recrutées au sein de l’élite, ont nourri, à Rennes comme ailleurs, le fantasme du complot. Aujourd’hui pourtant, c’est davantage la facilité avec laquelle elles se sont laissé réduire à néant qui laisse perplexe l’historien.

Haut de page

Entrées d’index

Noms de lieux :

Rennes
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Matthieu Heim, « La fin des congrégations au collège Saint-Thomas de Rennes », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 110-3 | 2003, 87-95.

Référence électronique

Matthieu Heim, « La fin des congrégations au collège Saint-Thomas de Rennes », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 110-3 | 2003, mis en ligne le 20 décembre 2005, consulté le 23 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1375 ; DOI : 10.4000/abpo.1375

Haut de page

Auteur

Matthieu Heim

Étudiant en DEA, université Rennes 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page