Navigation – Plan du site

La basse Vilaine, une marche de guerre au haut Moyen Âge

Jean-Christophe Cassard
p. 29-47

Résumés

Entre Redon et la mer, la Vilaine présente un paysage caractéristique de marais inondables. Depuis l’époque gauloise, elle a servi de frontière entre peuples et cités ; l’implantation des Bretons dans le Vannetais la transforme en marche de guerre à l’époque mérovingienne, connue par les récits de Grégoire de Tours, tandis que les temps carolingiens voient se dérouler, à proximité, plusieurs confrontations militaires entre Bretons et Francs. Le propos de cet article est de restituer ces événements dans leur environnement tant physique qu’humain.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

Moyen Âge

Noms de lieux :

Vilaine
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Christophe Cassard, « La basse Vilaine, une marche de guerre au haut Moyen Âge », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 110-1 | 2003, 29-47.

Référence électronique

Jean-Christophe Cassard, « La basse Vilaine, une marche de guerre au haut Moyen Âge », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 110-1 | 2003, mis en ligne le 20 mars 2005, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1465 ; DOI : 10.4000/abpo.1465

Haut de page

Auteur

Jean-Christophe Cassard

Maître de conférences en histoire médiévale CRBC-Université de Bretagne occidentale

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page