Navigation – Plan du site

Arnaud et Hoël, deux évêques du Mans au service de Guillaume le Conquérant

Yannick Hillion
p. 49-77

Résumés

Après sa fragile conquête du comté du Maine en 1063, le duc de Normandie Guillaume devait absolument contrôler l’évêché du Mans face à l’Anjou conquérant et à l’aristocratie mancelle, elle-même encline à retrouver son indépendance.

Le choix du duc, devenu roi d’Angleterre en 1066, se porta sur deux clercs, Arnaud et Hoël, dont les épiscopats caractérisèrent l’occupation normande du comté, de 1065 à 1096. Arnaud et Hoël, issu sans doute d’une même famille cléricale avranchine, sont des « homines novi », parfaitement dévoués, formés à l’école épiscopale du Mans et pour Hoël, à la propre chapelle du roi. Ils témoignent d’une nouvelle génération épiscopale en phase avec la réforme de l’Église alors en marche, notamment dans l’Ouest de la France. Mais ils sont surtout les agents du duc roi, appliquant strictement sa politique en favorisant, notamment au sein même de l’Église séculière et régulière mancelle, la constitution de réseaux de fidélités issus directement des alliés et familiers du roi, implantés en terresproches.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIe siècle

Noms de lieux :

Anjou, Maine
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yannick Hillion, « Arnaud et Hoël, deux évêques du Mans au service de Guillaume le Conquérant », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 110-1 | 2003, 49-77.

Référence électronique

Yannick Hillion, « Arnaud et Hoël, deux évêques du Mans au service de Guillaume le Conquérant », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 110-1 | 2003, mis en ligne le 20 mars 2005, consulté le 24 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1467 ; DOI : 10.4000/abpo.1467

Haut de page

Auteur

Yannick Hillion

Maître de conférences en histoire médiévale CRBC-Université de Bretagne occidentale

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page