Navigation – Plan du site
Réfugiés politiques dans l'Ouest jusqu'à la fin du XIXe siècle

Les réfugiés portugais dans l’Ouest de 1829 à 1834 : l’émigration politique d’une élite

Autorités nationales, autorités locales et populations face à un phénomène nouveau
Jean-François Tanguy
p. 59-78

Résumés

Dans une Bretagne peu habituée à voir s’installer des étrangers chassés de leur pays pour des raisons politiques, l’arrivée à la fin de la Restauration de plusieurs centaines de réfugiés portugais, surtout des militaires, pose des problèmes spécifiques. Beaucoup appartiennent aux classes supérieures de la société : on compte parmi eux nombre d’officiers de l’armée. Ils sont victimes des guerres civiles qui désolent leurs pays, de l’affrontement entre libéraux – ce qu’ils sont – et conservateurs. Les autorités sont souvent désarçonnées : procédures de contrôle, secours matériels, types de résidence, tout est à organiser et aucun modèle existant ne fournit de solution. Les rapports avec la population locale sont délicats à contrôler et oscillent entre troubles à l’ordre public et échanges d’influences politiques. La révolution de 1830 change d’ailleurs la donne. Femmes et enfants rejoignent les hommes, créant de nouvelles configurations et de nouveaux problèmes. Bien que la question ait concerné peu de personnes sur peu de temps, l’abondante correspondance administrative témoigne de l’intense effort de conceptualisation et d’adaptation auquel dut se contraindre l’administration du royaume – tant il est vrai qu’on ne saisit là qu’une facette d’un problème national appelé à un développement de grande ampleur.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-François Tanguy, « Les réfugiés portugais dans l’Ouest de 1829 à 1834 : l’émigration politique d’une élite », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 109-4 | 2002, 59-78.

Référence électronique

Jean-François Tanguy, « Les réfugiés portugais dans l’Ouest de 1829 à 1834 : l’émigration politique d’une élite », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-4 | 2002, mis en ligne le 20 décembre 2004, consulté le 22 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1511 ; DOI : 10.4000/abpo.1511

Haut de page

Auteur

Jean-François Tanguy

Maître de conférences en histoire contemporaine, CRHISCO – Université Rennes 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page