Navigation – Plan du site
Des étrangers dans l'Ouest pendant les deux guerres mondiales réfugiés, prisonniers et libérateurs

Les Alsaciens-Lorrains dans les camps d’internement du Finistère (1914-1919)

Jean-Noël Grandhomme
p. 163-175

Résumés

À partir d’août 1914, des milliers d’étrangers appartenant aux puissances en guerre avec la France sont internés dans des camps de concentration (anciens monastères, forts désaffectés) situés dans les départements du Midi et du Grand Ouest, notamment dans le Finistère. Parmi eux se trouvent de nombreux Alsaciens et Lorrains, de nationalité allemande du fait du traité de Francfort de 1871. Détenus à part, examinés par une commission spéciale, ils sont l’objet d’un classement en quatre catégories : otages, « Austro-Allemands », suspects et « Alsaciens-Lorrains d’origine française ». Ces derniers bénéficient d’une « carte tricolore » qui les assimile aux réfugiés français. Mais, pour beaucoup, la parenté de leur dialecte avec l’allemand fait naître des soupçons, et le regard des populations et des fonctionnaires n’est pas toujours bienveillant. Oubliés de l’histoire, les anciens internés sont tardivement indemnisés.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XXe siècle

Noms de lieux :

Finistère
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Noël Grandhomme, « Les Alsaciens-Lorrains dans les camps d’internement du Finistère (1914-1919) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 109-4 | 2002, 163-175.

Référence électronique

Jean-Noël Grandhomme, « Les Alsaciens-Lorrains dans les camps d’internement du Finistère (1914-1919) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-4 | 2002, mis en ligne le 20 décembre 2004, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1525 ; DOI : 10.4000/abpo.1525

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Grandhomme

Professeur agrégé d’histoire à l’Université Marc-Bloch – Strasbourg 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page