Navigation – Plan du site
Des étrangers dans l'Ouest pendant les deux guerres mondiales réfugiés, prisonniers et libérateurs

Les Juifs étrangers en Maine-et-Loire pendant la Seconde Guerre mondiale

Alain Jacobzone
p. 191-202

Résumés

Les Juifs forment une toute petite communauté en Anjou pendant la Seconde Guerre mondiale. Parmi eux, les étrangers, surtout originaires de l’Europe centrale et orientale, constituent une importante minorité. La plupart se sont réfugiés dans le Maine-et-Loire depuis le début de la guerre. Les Juifs étrangers seront pour la plupart déportés. Mais dans le Maineet-Loire les Juifs français sont presque aussi touchés. Fondamentalement, tous les Juifs même français, sont considérés comme des étrangers. L’admi-nistration française et l’opinion locale paraissent convaincus qu’ils sont trop nombreux et que leur influence est néfaste. Cette attitude fait le jeu des nazis et favorise leurs entreprises meurtrières.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XXe siècle

Noms de lieux :

Anjou
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Jacobzone, « Les Juifs étrangers en Maine-et-Loire pendant la Seconde Guerre mondiale », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 109-4 | 2002, 191-202.

Référence électronique

Alain Jacobzone, « Les Juifs étrangers en Maine-et-Loire pendant la Seconde Guerre mondiale », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-4 | 2002, mis en ligne le 20 décembre 2004, consulté le 24 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1530 ; DOI : 10.4000/abpo.1530

Haut de page

Auteur

Alain Jacobzone

Professeur agrégé d’histoire, lycée Bergson – Angers

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page