Navigation – Plan du site
Des étrangers dans l'Ouest pendant les deux guerres mondiales réfugiés, prisonniers et libérateurs

Prisonniers de guerre et civils internés allemands dans le département de la Vienne (1945-1948)

Loïc Rondeau
p. 217-227

Résumés

De février à novembre 1945, le camp de la Chauvinerie à Poitiers accueille plusieurs milliers d’internés allemands. Pour une grande majorité, ce sont des civils, évacués des terrains de bataille au fur et à mesure de la progression des Alliés dans l’Est de la France et en Allemagne. Enfants, vieillards, hommes et femmes y sont retenus. L’histoire de ce camp est marquée par ce qu’on a appelé le « scandale du camp de la Chauvinerie ». En effet, le taux de mortalité y est très fort, et touche notamment les enfants en bas âge. Le Directeur et le gestionnaire doivent répondre d’accusations de détournements de biens et d’aliments. Il leur est reproché notamment des échanges entre gardiens et internés, un détournement d’aliments, et la saisie et la distribution des biens des internés. L’histoire remonte jusqu’au gouvernement qui veut déterminer les responsabilités. Une autre présence allemande marque également l’histoire du département après la guerre. La France utilise les prisonniers de guerre allemands pour la reconstruction. Près de 4 000 prisonniers, présents dans le département de la Vienne, sont répartis dans nombre de communes, pour certes reconstruire, mais surtout dans l’agriculture où l’on essaie de pallier au manque de main-d’oeuvre. La Convention de Genève définit les droits des prisonniers et des « puissances détentrices » de ces travailleurs. En 1948, lorsque les prisonniers ont la possibilité de rentrer en Allemagne, plus de 500 décident de rester dans la Vienne avec le statut de « travailleurs libres ». Comment ont-ils été utilisés ? Quels rapports ont-ils eu avec les Français ? Quel traitement leur a t-on réservé ?

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XXe siècle

Noms de lieux :

Poitiers
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Loïc Rondeau, « Prisonniers de guerre et civils internés allemands dans le département de la Vienne (1945-1948) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 109-4 | 2002, 217-227.

Référence électronique

Loïc Rondeau, « Prisonniers de guerre et civils internés allemands dans le département de la Vienne (1945-1948) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-4 | 2002, mis en ligne le 20 décembre 2004, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1533 ; DOI : 10.4000/abpo.1533

Haut de page

Auteur

Loïc Rondeau

Doctorant en histoire contemporaine, Université de Poitiers

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page