Navigation – Plan du site
La peur de l'autre sexe

« Laissez venir à moi les femmes et les petits enfants » : la philogynie bien tempérée d’un prédicateur silésien au début du XVIsiècle

Hervé Martin
p. 117-128

Résumés

Le dominicain polonais Pérégrin d’Opole (vers 1260-vers 1320), dont la carrière s’est déroulée dans la région de Breslau en Silésie, nous a laissé un corpus de 128 sermons de tempore et de sanctis. Loin de verser dans la misogynie courante chez les clercs de cette époque, il fait preuve d’une certaine philogynie. Il reprend bien quelques clichés et quelques exempla hostiles aux femmes, mais il ne manque pas une occasion de célèbrer les mérites des épouses et des mères de famille, en prenant leur défense contre des maris tyranniques. Quand il exalte les vertus de sainte Elisabeth de Hongrie et de sainte Hedvige de Silésie, on peut même taxer le prédicateur de discrets penchants féministes.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Martin, « « Laissez venir à moi les femmes et les petits enfants » : la philogynie bien tempérée d’un prédicateur silésien au début du XVIsiècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 109-2 | 2002, 117-128.

Référence électronique

Hervé Martin, « « Laissez venir à moi les femmes et les petits enfants » : la philogynie bien tempérée d’un prédicateur silésien au début du XVIsiècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-2 | 2002, mis en ligne le 20 juin 2004, consulté le 23 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1615 ; DOI : 10.4000/abpo.1615

Haut de page

Auteur

Hervé Martin

Professeur émérite d’histoire médiévale – CRHISCO, université Rennes 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page