Navigation – Plan du site

Chronique des archives du Grand Ouest

p. 165-211

Plan

Haut de page

Texte intégral

BRETAGNE

Archives départementales des Côtes-d’Armor

1Site internet : http://archives.cotesdarmor.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

2Les conséquences archivistiques de la réforme de l’État et de la révision générale des politiques publiques (nouvelle carte judiciaire avec suppression de tribunaux, réorganisation des directions départementales interministérielles) se sont traduites par une augmentation sensible des versements d’archives en 2009 et 2010 (près de 900 mètres linéaires collectés en deux ans). Dans le même temps, les visas d’élimination réglementaires délivrés aux producteurs d’archives publiques pour des documents arrivés au terme de leur durée d’utilité administrative et dénuées d’intérêt historique ont porté sur une moyenne annuelle de 3 500 mètres linéaires.

3Parmi les versements d’archives publiques accueillis en 2009-2010, il convient de signaler les ensembles suivants :

4– les archives des tribunaux de grande instance de Dinan (1822-2005), de Guingamp (1920-2005) et de Saint-Brieuc (1941-2004), des tribunaux d’instance de Lannion, de Loudéac et de Saint-Brieuc (1795-2003), du tribunal de commerce de Saint-Brieuc (1943-2004)

5– les archives du commissariat de police de Saint-Brieuc (1915-2006)

6– les dossiers de personnes soumises aux mesures de contrôle judiciaire et d’insertion (1993-2007)

7– les dossiers d’installations classées gérés par la Préfecture (1929-2008)

8– les dossiers d’élections politiques et professionnelles provenant de la Préfecture (1960-2001)

9– les archives intéressant le viaduc de Souzain (entretien, démolition, 1955-1995)

10– les archives des bureaux de l’enregistrement relevant de Lannion (La Roche-Derrien, Lannion, Perros-Guirec, Plestin-les-Grèves, Plouaret) et de Loudéac (Loudéac, Merdrignac, Plouguenast, Uzel) pour la période 1858-1959.

Archives privées

11En dehors de pièces isolées, l’entrée la plus notable a été celle du fonds de Charles Josselin, ancien président du Conseil général des Côtes-d’Armor de 1976 à 1997 (dossiers d’interventions, coopération décentralisée, 1979-2008).

Archives iconographiques et audiovisuelles

12En complément des actions entreprises depuis 2007, des clichés (négatifs et diapositives) provenant du fonds du photographe Michel Dhainaut et intéressant le pays de Saint-Brieuc (1950-1990) ont été acquis en 2009-2010. La création d’un pôle consacré aux archives orales et audiovisuelles a entraîné la collecte des enregistrements suivants : émissions de la chaîne de télévision locale « Demain en Côtes-d’Armor » (2000-2009) consacrées aux initiatives locales en matière de développement économique, témoignages oraux collectés dans le cadre de l’opération d’inventaire du patrimoine des communes littorales conduite de 2002 à 2010, archives audiovisuelles (témoignages, reportages) produites dans le cadre de la production de deux DVD : Autour de Raphaël Binet. Le pays de Saint-Brieuc dans l’Entre-Deux-Guerres (Archives départementales, 2008) et Échappées bretonnes, mémoires du tourisme en Côtes-du-Nord, 1880-1950 (projet de la Cinémathèque de Bretagne, édition prévue début 2011). Enfin, dans une perspective de valorisation de la culture bretonne et gallèse, une convention a été signée avec Dastum en 2010 afin d’installer un point de consultation de la base de données de l’association dans la salle de lecture des Archives départementales.

Bibliothèque

13La bibliothèque a continué de s’enrichir d’ouvrages d’histoire locale et régionale (environ 20 000 au total), et d’alimenter sa centaine d’abonnements vivants aux revues et périodiques. Une rétroconversion du catalogue papier (fiches Auteurs), pour les acquisitions d’ouvrages antérieures à 1995, a été engagée afin d’assurer le complément logique des informations bibliographiques déjà mises en ligne (catalogue des acquisitions d’ouvrages 1995-2005). Afin de protéger matériellement et de valoriser les collections de presse ancienne conservées aux Archives départementales, 102 titres couvrant la période 1810-1944 ont été numérisés, en complément des 54 titres qui avait été microfilmés entre 1995 et 1998. La mise en ligne des vues numérisées est prévue en 2012. Enfin, le fonds ancien de la bibliothèque historique (non inventorié à ce jour) a fait l’objet d’un début de traitement qui a permis d’identifier une collection de 148 chansons bretonnes imprimées (xviiie-début xxe siècle).

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

14À côté de classements récurrents (archives notariales, documents iconographiques, versements administratifs contemporains), les années 2009-2010 ont vu l’élaboration des inventaires suivants, clés d’accès aux fonds récemment classés : fonds Charles Josselin (1979-2008), fonds des justices de paix (1800-1958), fonds des Augustines de Lannion (1671-1998) et collection des caricatures, dessins et affiches (environ 2 000 documents couvrant la période 1971-2007) de l’illustrateur Jean Le Roux (qui a travaillé notamment pour Le Télégramme).

3) Échos et nouvelles

Expositions

15Les Archives ont présenté quatre expositions en 2009 et 2010 : Promenades avec Henri Frotier de La Messelière (juillet-décembre 2009), Croqué et archivé : la collection de dessins et d’affiches de Jean Le Roux (mars-avril 2010), Quoi de neuf? Une histoire des inventions dans les Côtes-d’Armor (mai-novembre 2010), Au-delà du cliché : les Côtes-d’Armor du photographe Michel Dhainaut, 1960-1990 (décembre 2010-août 2011). Chacune de ces expositions (à l’exception de celle relative aux dessins de Jean Le Roux) a fait l’objet de la publication d’un catalogue.

Activités pédagogiques

16Le service éducatif a continué à développer ses ateliers pédagogiques : des accueils de classes pour des séances de travail sur documents et des visites du bâtiment. En termes de fréquentation, cela a représenté une moyenne annuelle de 3 200 scolaires accueillis. Afin d’enrichir les ressources documentaires mises à disposition des enseignants et de leurs élèves, deux nouveaux dossiers pédagogiques ont été élaborés en 2009 : Cas d’écoles. Le patrimoine scolaire des Côtes-d’Armor et 14-18 : les archives officielles (affiches, journaux, télégrammes). Ces dossiers sont consultables en ligne sur le site internet des Archives départementales et librement téléchargeables (dans le cadre d’un usage non commercial). Enfin, le lancement du dispositif « Retour aux sources d’archives » en 2009 souhaite encourager l’utilisation de documents d’archives dans l’enseignement de l’histoire, aider les jeunes à s’enraciner dans leur culture locale et leur donner le goût de l’histoire et de la recherche personnelle.

Fréquentation de la salle de lecture

17La fréquentation de la salle de lecture accuse une baisse régulière depuis 2006 (début de la mise en ligne de l’état civil numérisé) : 2 033 inscriptions en 2009, 1 595 en 2010. En termes de séances de travail quotidiennes (assimilées à des entrées de visiteurs), la fréquentation s’est traduite par les chiffres suivants : 5 462 séances en 2009 et 4 112 en 2010. En revanche, le nombre de communications d’articles originaux (archives et ouvrages de la bibliothèque) s’est maintenu à un bon rythme (22 941 en 2009 et 19 384 en 2010).

Site Internet

18Les enrichissements les plus notables ont été les suivants : mises à jour de la base de données nominatives GÉNÉARMOR qui comprend plus de 6 millions d’actes analysés provenant de registres paroissiaux et d’état civil (partenariat avec le Centre généalogique des Côtes-d’Armor), mise en ligne de nouveaux instruments de recherche des Archives départementales et de vues numérisées de documents d’archives : compléments de l’état civil antérieur à 1906, listes nominatives de dénombrement de population (1872-1906), affiches relatives aux fêtes locales et aux manifestations sportives (1800-1943), plans d’Ancien Régime et de la période révolutionnaire. La conséquence de ces mises en ligne massives s’est traduite par une augmentation très sensible de la fréquentation du site internet des Archives départementales (une moyenne annuelle de 1,4 million de visiteurs et de 136 millions de pages vues en 2009-2010).

Numérisation

19La politique de numérisation a été poursuivie à un rythme soutenu en 2009 et 2010. Elle a porté – outre les compléments de fonds déjà numérisés (registres d’état civil) – sur les listes nominatives de recensement de population (1872-1906), le fonds ancien de l’évêché de Saint-Brieuc (1362-1791) et 102 titres de journaux de la presse ancienne (1810-1944).

Archives départementales du Finistère

20e-mail : archives.departementales@cg29.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

21Les versements d’archives publiques sont freinés par la saturation des deux dépôts des Archives départementales. Le volume des versements est toutefois passé de 182 ml en 2009 à 346 en 2010. À l’heure des réformes administratives et de leurs effets sur les archives, ce faible volume ne va pas sans interrogations. Dans ce contexte, par nécessité et par compensation, le contrôle des éliminations continue de se développer, 5 886 ml éliminés en 2009 et 9 225 ml en 2010. Signe des temps on voit apparaître les premiers visas d’élimination d’archives électroniques, à hauteur de 76,9 Mo en 2009 et de 38,9 Mo en 2010.

22Les principaux versements à signaler en 2009 et 2010 sont les suivants :

23Conseil général du Finistère :

24– aide sociale : allocation personnalisée d’autonomie (1970-2002)

25– établissements accueillant des personnes âgées et des personnes handicapées (1993, 1998)

26– ports : Corniguel (Quimper) (1932-1999) ; Penmarc’h (1939-1960) Lesconil (1931-1999) ; Loctudy-Île-Tudy (1950-2007) ; Quimper (1950-2006) ; Guilvinec-Léchiagat (1932-1998)

27– archives départementales (1881-2003)

28– bâtiments départementaux (1941-2000) ; bâtiments patrimoniaux (1972-1997) ; collèges (1932-2001)

29– centre départemental d’action social de Scaër (fermé en 2008) : dossiers individuels de suivi social (2005), revenu minimum d’insertion (1990-2005)

30– Direction de l’Enfance et de la famille : dossiers d’adoption internationale (vers 1970-2007)

31– Territoire d’action sociale de Morlaix-Landivisiau. Centre départemental d’action sociale de Morlaix, antenne de Saint-Pol de Léon : prévention de l’enfance (1948-2003)

32– Direction de l’assemblée et du partage de l’information : contrôle des actes (2003).

33Préfecture, services de l’État :

34– inspection académique. Collèges : conseils d’administration (2002-2003) ; instituteurs des établissements d’enseignement privé de premier degré (vers 1964-2009); action culturelle, classes à projet artistique et culturel, vie scolaire (1938-2007) ; établissements techniques : gestion et effectifs (1938-2007)

35– commissariat de police de Concarneau (1948-2002)

36– office des Anciens combattants et victimes de guerre (1933-1987)

37– direction de l’Environnement et du développement durable. Bureau de l’urbanisme, des sites et des enquêtes publiques : opérations réalisées en sites classés (1989-2009)

38– direction régionale de l’Environnement, de l’aménagement et du logement. Service prévention des risques et des pollutions. Division risques naturels, hydrauliques et sous-sol : ardoisières et carrières (1944-2007)

39– direction départementale de l’Équipement et de l’agriculture : Groupements agricoles d’exploitation en commun : dossiers individuels clôturés (1966-1992)

40– direction départementale de l’Agriculture et de la forêt : dossiers de remembrement (1943-2009)

41– direction régionale de l’Agriculture et de la forêt : recensement agricole (2000)

42– direction départementale des Territoires et de la mer. Délégation à la mer et au littoral. Pôle de Morlaix (1941-1995) ; Pôle de Brest (1940-2004) ; Pôle du Guilvinec (1950-1974) ; Pôle d’appui territorial du pays de Cornouaille Ouest (1983-1993) ; Pôle Maritime de Brest (1945-2004) ; Pôle Maritime du Guilvinec, station d’Audierne (1935-1992) ; Pôle Maritime de Concarneau (1941-1980).

43Délégué du médiateur de la République (2005-2006) :

44Justice

45– Tribunal de grande instance de Morlaix (1941-1962)

46– Tribunal de grande instance de Quimper (2005-2006)

47– Tribunal d’instance de Châteaulin (1972-2007)

48– Tribunal d’instance de Quimperlé (1949-2007)

49– Tribunal de commerce de Quimper (1939-1962)

50– Tribunal des affaires de sécurité sociale – Régime général (1947-2003)

51Autres institutions et établissements publics :

52– La Poste, direction départementale (vers 1940-1985)

53– Caisse des allocations familiales du Sud-Finistère (1942-2000)

54– Caisse des allocations familiales du Nord-Finistère (1946-2007).

55Communes

56– Dépôt des archives des communes de Rédéné, Landunvez, Pleyben, Ploudiry, Plouégat-Moysan, Plounéventer, Moëlan-sur-mer, Ploumoger, Taulé.

Archives privées, iconographiques et audiovisuelles

57La même saturation produit les mêmes effets en matière de collecte d’archives privées, malgré l’importance de sauvegarder des fonds historiques majeurs d’ores et déjà repérés.

58Les principaux fonds à signaler sont les suivants :

59– Manuscrit intitulé « Rêves, Réflexions, Méditations, et Souvenirs d’un Gentilhomme Breton, 1854-1904 », par Henri Marie Jacques Boudin de Tromelin (1903-1910)

60– Documents concernant Fernand Jacq, médecin au Huelgoat, arrêté et fusillé en 1941, de ses parents et de son frère (1903-1963)

61– Archives sur le village de Kerollivier (Plogonnec) et procédures d’un marchand quimpérois (xvie-xviiie siècle)

62– Dossier relatif aux morts et prisonniers de guerre de 1914-1918 de la commune de Guipavas. Etude sur La flore du « Yeun Elez », par Henriette Jaffré (1955)

63– Archives du manoir de Quillien (xvie-xixe siècle)

64– Manuscrit de rhétorique ayant probablement appartenu à un étudiant breton et peut-être même finistérien, Rhetoricae Institutiones compendiariae (1740)

65– Herbiers d’algues de la fin du xixe siècle (année 1876 portée sur l’un d’eux)

66– Plusieurs lots de cartes postales et de photographies (plusieurs centaines d’unités au total)

67– 4 cartons de diapositives et tirages photographiques pris lors d’événements concernant la Maison de retraite de Saint-Thégonnec

68– 4 albums photographiques et de plans des bâtiments édifiés par l’architecte Guth (École navale de Lanvéoc-Poulmic, base de sous-marins et préfecture maritime de Brest)

69– Acquisition d’un complément à la collection Villard acquise par le Conseil général il y a maintenant quelques années : 400 cartes postales et négatifs originaux environ, avec le précieux catalogue manuscrit des cartes postales.

Bibliothèque

70La bibliothèque des Archives départementales du Finistère constitue aujourd’hui un centre de ressources pour le chercheur étudiant, universitaire, généalogiste ou simple curieux de l’histoire et de la vie locale. Elle compte plus de 15 000 documents datant principalement des xixe et xxe siècles, et une collection de près de 1 800 titres de périodiques dont une riche collection de la presse locale. Enrichie régulièrement par achats, dons ou versements, les entrées réprésentent près de 50 ml entre 2009 et 2010. Le catalogue de la bibliothèque est accessible sur le portal de la Bibliothèque du Finistère.

2) Instruments de recherche, publications, bases de données

Instruments de recherche

71À côté des travaux récurrents portant sur les archives contemporaines, les archives notariales, la bibliothèque, notamment, on insistera sur le classement des archives du tribunal de commerce de Quimper, celles du fonds Le Minor, du fonds du conservatoire de l’Affiche en Bretagne (hors collections d’affiches), le traitement des collections de cartes postales de la collection Villard (plusieurs milliers de plaques de verre), la collection « Voyages en Bretagne de Furnes et Tournier », le classement des dossiers de construction et d’aménagement de la direction départementale du Patrimoine bâti, le fonds de la sauvegarde de l’enfance, et pour finir cette illustration de l’activité de classement et d’inventaire, le classement des archives des Archives.

Bases de données

72Le programme de conversion rétrospective et de normalisation a permis en 2009 et 2010 la mise en œuvre de plusieurs bases de données portant sur divers bordereaux de versement d’archives contemporaines, dont ceux du tribunal de grande instance de Brest, les séries A, B, C et E (notamment de nombreux suppléments jusque-là non traités), E dépôt communes et Mi, 5 K, 6 M et 3 O. Ces bases sont réalisées par les Archives, en XMLEAD.

3) Échos et nouvelles

Fréquentation

73Les deux salles de lecture offrent une ouverture de 42 heurs par semaine et 112 places au total, dont 92 pour la communication des supports papier, 14 pour la lecture des microfilms et 4 pour les documents numériques.

742 767 lecteurs se sont inscrits en 2009, et 2 592 en 2010. Le nombre d’articles originaux communiqué a été de 42 550 en 2009 et de 39 394 en 2010. Les séances se sont comptées au nombre de 8 719 en 2009 et 7848 en 2010. On note une basse constante depuis plusieurs années, sans doute à mettre en relation avec les réformes universitaires, la montée en puissance des sites Internet.

75Les Archives départementales préparent l’ouverture d’un site Internet et espèrent ajouter à l’offre du réseau des services d’archives leur propre outil à la fin de l’année 2011.

Numérisation

76Dans la perspective de l’ouverture du site Internet un programme de numérisation a été mis en œuvre.

77En 2009 et 2010 on notera la réalisation des opérations suivantes : numérisation des instruments de recherche des Archives départementales, numérisation de collections de documents en langue bretonne, numérisation des archives iconographique du fonds des mines de Poullaouen et du Huelgoat, numérisation des documents iconographiques du fonds du Canal de nantes à Brest, début du programme de numérisation des recensements de population et des tables des registres matricules.

78À ceci s’ajoutent les nombreux lots d’archives iconographiques numérisés par l’atelier des Archives départementales, dont le fonds Caoudal, la collection « voyage en Finistère » de Furnes et Tournier, etc.

79Les documents numérisés représentent à cette date un volume important de 788 104 manuscrits et imprimés et 40 379 documents iconographiques.

Archives départementales d’Ille-et-Vilaine

80Site internet : www.archives35.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

81À la faveur des réorganisations administratives tant du Conseil Général que des services de l’État (réforme de l’administration territoriale de l’État), les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine ont dû faire face à des entrées massives en 2009 (plus de 1 000 mètres linéaires) et extraordinaires en 2010 (près de 1 500 ml). Les visas d’élimination réglementaire des archives arrivées au terme de leur durée d’utilité administrative et dénuées d’intérêt historique ont porté sur une moyenne annuelle de 8 000 mètres linéaires. Un groupe de travail réunit régulièrement depuis 2010 les archivistes chargés des archives contemporaines dans les quatre services d’Archives départementales de Bretagne afin de partager les expériences et d’harmoniser les pratiques.

82Pour les années 2009-2010, peuvent être signalés les versements suivants :

83– l’état civil de 1900 à 1935

84– les entrées témoignant des activités du Conseil général dont des ensembles intéressant la protection de l’enfance de 1928 à 1998, incluant un registre d’enfants réfugiés et placés en 1940

85– les premières entrées de la direction régionale des affaires maritimes avec notamment la gestion de la pêche maritime et des cultures marines de 1934 à 2004

86– les premières entrées de la direction régionale de l’industrie, recherche et environnement (127 ml), concernant notamment l’exploitation des mines et carrières et l’énergie des années 1920 aux années 1990

87– un ensemble de documents venant compléter les fonds de la direction régionale des affaires sanitaires et sociales (80 ml) touchant la protection sociale de 1940 à 2009

88– des reliquats permettant de clore les fonds provenant de la direction départementale des affaires sanitaires et sociales et témoignant des politiques d’insertion, de lutte contre les exclusions et d’aides sociales couvrant la période 1957-2007

89– des archives de l’Office national des anciens combattants de 1916 à 2009

90– un échantillon de dossiers de carrière des personnels ayant exercé pendant la guerre 1939-1945, versé par le Secrétariat général pour l’administration de la police

91– un ensemble de documents (plus de 160 ml) en provenance des services de l’agriculture tant régionaux que départementaux, dont les opérations d’aménagement foncier jusqu’en 2008, les plans de remembrement ou encore les minutes des tribunaux des affaires de sécurité sociale agricole de 1946 à 2002

92– les documents en provenance des diverses administrations judiciaires (500 ml) en partie réorganisées ou supprimées : tribunaux d’instance, de grande instance, conseils de prud’hommes ou encore établissements pénitentiaires, parmi lesquels on peut signaler un échantillon de dossiers de détenus de 1957 à 1999 et les registres d’écrou de 1940 à 1959 de la maison d’arrêt de Rennes

93– l’ensemble des documents des services fiscaux (470 ml) comprenant la documentation hypothécaire antérieure à 1956, les registres des bureaux de l’Enregistrement antérieurs à 2005 ou encore les fiches parcellaires à partir de 1954 et matrices cadastrales de 1974 à 1992

94– plusieurs études notariales, qui n’avaient pas encore versé (5 études), minutes des xviiie et xixe siècles, ou qui ont complété leurs versements (9 études, période 1900-1935).

Archives privées

95Les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine ont notamment pris en charge les archives d’associations culturelles régionales dissoutes et parfois remplacées par des établissements publics de coopération culturelle : Arcodam – Musiques et Danses en Bretagne, Théâtre en Bretagne, Association pour l’Inventaire de Bretagne (APIB), Agence de coopération des bibliothèques et centres de documentation en Bretagne (COBB), Centre régional du Livre en Bretagne (CRLB). À l’occasion d’un dernier dépôt, le fonds Guy Parigot a été définitivement inventorié, en prélude à la création d’un Pôle des archives du spectacle vivant. La collecte des archives syndicales s’est poursuivie : le dépôt de l’Union départementale CFDT est à présent complet, le fonds de l’Union départementale CGT entre peu à peu sous forme de dépôt également (fonds Joseph Cussonneau, CGT-Citroën, notamment). On peut encore citer les fonds Christian Couasnon, architecte, Loeiz Laurent, statisticien, et Christiane Plessix-Buisset, universitaire, des lettres du docteur Chevrel à Louise Bodin (1913-1923), le fonds Michel Cochet (Parti communiste marxiste-léniniste de France), des lettres de détenues à la directrice de l’éducation du centre pénitentiaire de Rennes (1968-1988), plusieurs numéros de la revue des Bretons des FFL, Sao Breiz evit ar vro Gallek, 121 travaux universitaires donnés par les bibliothèques de la Faculté de droit et du CERHIO. Signalons enfin le fonds Roger Lebois (1921-2008, instituteur, historien de la commune et du canton de Pleine-Fougères), conservé aux archives communales de Pleine-Fougères.

Fonds iconographiques

96Parmi les entrées de documents iconographiques, on peut signaler les ensembles :

97– fonds Musiques et danses en Bretagne : 400 affiches contemporaines de manifestations culturelles touchant la musique et la danse en Bretagne (1980-2005)

98– Fonds Mottais : 112 affiches de propagande datant de la seconde guerre mondiale

99– Fonds Castel : 500 dessins à l’encre sur calques relatifs à l’orfèvrerie religieuse

100– Fonds Meirion Jones : 12 000 diapositives 24 x 36 cm sur le patrimoine bâti breton (1970-2005).

Bibliothèque

101La bibliothèque a continué de s’enrichir (434 ouvrages achetés en 2009, 280 en 2010) et reçoit 88 revues scientifiques. Le secteur des périodiques gère environ 400 titres. La suppression du dépôt légal en préfecture, intervenue à l’été 2010, modifiera les modalités d’arrivée des publications.

2) Instruments de recherche

Instruments de recherche

102Outre les classements récurrents des fonds entrés en 2009 et 2010 et ceux nombreux fonds d’archives communales et de structures intercommunales (environ 600 ml), l’effort a porté principalement sur les archives judiciaires, notamment celles produites par les justices de paix (sous-série 4 U) et la préfecture (sous-série 8 U), et sur les fonds de l’enregistrement et des hypothèques, ce qui a mis en évidence de nombreuses lacunes.

Bases de données

103Les entrées continuent à faire l’objet d’intégrations régulières dans le logiciel de publication et d’interrogation en ligne : plus de 250 instruments de recherche ont ainsi été mis en ligne en 2009-2010.

3) Échos et nouvelles

Expositions

104En 2009, deux expositions ont été présentées au public : De Sainte-Anne au Mont-Saint-Michel. Marais et polders de la baie, consacrée à la baie du Mont-Saint-Michel, enrichie d’un catalogue, et Jean Jaurès, homme de paix réalisée par l’association Valmy et enrichie de documents locaux.

105En 2010, outre une exposition montée in situ à l’occasion du classement des archives de la commune de Chanteloup, l’exposition Tony Vaccaro, photographies 1944-1945, a montré les clichés (reproduits dans le catalogue) que ce GI photographe de la deuxième guerre mondiale a donnés au département en 1995.

106Ces trois expositions ont été accompagnées de conférences.

107Enfin, 2010 a été l’occasion de commencer un cycle d’expositions sur la bande dessinée où l’on met en parallèle des planches originales et des documents d’archives. Des séances de dédicace, des conférences ou des interventions auprès des scolaires sont organisées. Les deux premières éditions ont été consacrées à Philippe Jarbinet (Airborne 44) et Stéphane Duval (Gitans des Mers).

108Ces expositions sont, pour la plupart, proposées en version itinérante à l’attention des établissements scolaires, associations ou collectivités.

Service éducatif

109À la rentrée scolaire de septembre 2010, le fonctionnement du service éducatif a évolué. Trois enseignants de disciplines différentes (histoire, lettres, arts) interviennent désormais. Ce système doit permettre d’augmenter sensiblement le nombre de scolaires et de diversifier les thèmes d’approche (histoire, bien sûr, mais aussi lettres, théâtre, arts plastiques, graphiques et visuels). Parallèlement, les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine proposent depuis 2010 un atelier de calligraphie médiévale qui permet aux élèves de s’essayer à l’écriture gothique textura.

Fréquentation de la salle de lecture

110En 2010, 2 100 lecteurs ont consulté 26 000 articles originaux.

Site Internet

111Ouvert depuis 2008, le site internet des Archives départementales d’Ille-et-Vilaine [www.archives35.fr] propose une mise en ligne régulière de lots d’images. Il est à noter que l’internaute a également la possibilité d’accéder, sous le module « archives en ligne », à la recherche documentaire avec de nombreux instruments de recherche en lien.

112Le site connait une fréquentation satisfaisante avec plus de 125 000 visiteurs uniques en 2010.

Numérisation

1132009 et 2010 ont été des années actives dans le domaine de la numérisation pour les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine. C’est d’abord la continuité du partenariat avec les cercles généalogiques locaux qui est à mettre en avant pour finir la numérisation en couleur de plus de 4,5 millions de pages d’état civil. L’ensemble des recensements de la population du département (1836-1936), représentant 326 000 vues, a été numérisé en 2009 par un prestataire extérieur. Les listes électorales entre 1921 et 1939 ont été également scannées de même que les tables de successions et absences (3 Q) entre 1790 et 1940. Enfin de nombreux documents faisant l’objet de restauration parmi lesquels plusieurs registres des bureaux du contrôle des actes ont aussi été numérisés pendant cette période.

Archives départementales du Morbihan

114Site internet : www.archives.morbihan.fr

1) Enrichissement des collections

115Entre 2009 et 2010, les collections des Archives départementales du Morbihan se sont enrichies respectivement de 521,6 et 448,6 mètres linéaires (ml), soit 970,2 ml de documents d’archives. La plus grande part de ceux-ci provient des administrations de l’État, du fait de la révision générale des politiques publiques (RGPP) : 54,8 ml pour la documentation hypothécaire, et 266 ml pour les archives des tribunaux.

116En outre, ont été versées, parmi d’autres entrées en 2010, les archives des administrations suivantes :

117– le service interministériel de Défense et de protection civile (1947-2007), 8 ml

118– l’école nationale de police de Vannes (1971-2010), 30 ml

119– l’inspection d’académie (1937-2005), 37,4 ml

120– le quartier maritime de Vannes (1925-2005), 37,2 ml

121– le centre d’éducation surveillée de Belle-Île (1959-1979), 4,8 ml

122– la chambre des métiers (1936-1962), 13 ml

123– la gendarmerie de Pontivy (1970-2004), 46 ml.

124De nouveaux contacts fructueux ont été établis avec des institutions telles que l’université de Bretagne-sud, le médiateur de la République et les hôpitaux, avec pour résultats des versements effectués pendant ces deux années, et d’autres à venir.

125La collecte des archives notariales se poursuit, avec des archives provenant des études de :

126– Neulliac, Séglien et Cléguérec, études rattachées à celle de Pontivy, par un versement de la société civile professionnelle de Renéville et Guillou (1821-1926),

127– Auray, par des versements de Maître Paul puis Maître Sœur (1890-1935),

128– Vannes, par un versement de la société civile professionnelle Hénaff et Bernard (1909-1935).

129Dans le même temps, les visas d’élimination réglementaires des archives arrivées au terme de leur durée d’utilité administrative et dénuées d’intérêt historique ont porté sur une moyenne annuelle de 8 000 ml.

Archives privées

130En 2010, le fonds Baranger, ensemble de 411 photographies illustrant l’expansion urbaine dans le Morbihan dans les années 1960 (1958-1973), a intégré les collections iconographiques.

2) Instruments de recherche et publications

131En 2009, 1 100 ml de documents d’archives ont été classés et 10 500 notices produites. Sont désormais devenus accessibles, entre autres documents :

132– la totalité des archives de la commission intermédiaire des États de Bretagne, institution d’Ancien Régime s’occupant notamment des impôts (21 C)

133– une partie des archives des tribunaux postérieures à 1940

134– de nombreux fonds datant de la Seconde Guerre mondiale : dommages de guerre surtout, réfugiés, réquisitions, affaires militaires, etc.

135– le fonds de l’architecte Bernard Guillouët (107 J), qui a conçu notamment le bâtiment des Archives départementales du Morbihan.

136En 2010, parmi les 590 ml classés, ont été traités en particulier les archives des subdélégations d’Ancien Régime (2 C), et, parmi les archives postérieures à 1940, d’autres versements des archives des tribunaux et des archives d’établissements pénitentiaires, dont la colonie de Belle-Île.

137Cette même année, Le guide des sources des archives publiques contemporaines sur la Seconde Guerre mondiale et la reconstruction dans le Morbihan a obtenu le visa de la direction des Archives de France, gage notable de qualité. Il est l’aboutissement d’un travail de classement de longue haleine, qui a connu son apogée en 2009 (voir supra).

138Par ailleurs, outre les travaux de classement « classiques », les Archives départementales du Morbihan ont engagé depuis plusieurs années maintenant un important chantier de reprise des instruments de recherche afin de permettre la mise en ligne de ceux-ci et leur accès par le plus grand nombre. En 2009, 90 instruments de recherche ont ainsi été convertis, et 667 sont devenus accessibles par le biais du moteur de recherche nouvellement mis en service. En 2010, les instruments de recherche des fonds de la série C ont également fait l’objet d’une reprise et sont désormais disponibles sur Internet, notamment celui de l’enregistrement et des droits joints d’Ancien Régime (17 C).

Base de données

139Les Archives ont procédé à la dématérialisation des 45 500 fiches papier de la bibliothèque qui viennent en complément des notices déjà informatisées. Dès 2011, l’intégralité du catalogue de la bibliothèque – 63 000 notices – sera accessible au lecteur et à l’internaute.

Moteur de recherche

140Mis en service en 2009, ce nouvel outil permet d’effectuer des recherches dans les fonds dont les instruments de recherche lui ont été intégrés. Il est d’ailleurs possible de télécharger nombre de ces instruments de recherche au format .pdf

141Plusieurs accès sont possibles :

142– formulaires de recherche rapide et recherche avancée pour interroger l’ensemble des instruments de recherche mis en ligne (documents d’archives, collections de la bibliothèque, documents iconographiques, documents sonores)

143– formulaires de recherches spécialisés pour interroger seulement le catalogue de la bibliothèque ou celui des fonds multimédias (figurés et sonores)

144– navigation dans l’état général des fonds

145Le guide des sources des archives publiques contemporaines sur la Seconde Guerre mondiale et la reconstruction dans le Morbihan permet aussi de trouver immédiatement des informations sur les fonds produits pendant cette période spécifique.

146Par ailleurs, les internautes peuvent créer un espace personnel virtuel afin de sauvegarder des notices et des recherches. Pour ceux possédant un numéro de lecteur en cours de validité aux Archives départementales du Morbihan, il leur est possible de commander en ligne des documents à consulter ultérieurement en salle de lecture.

3) Échos et nouvelles

Expositions

147Plusieurs expositions ont été réalisées et présentées aux Archives en 2009 et 2010 : Le Moyen Âge de haut en bas, de janvier à juin 2009, La Mémoire des Champs, peintures de Lucien Pouëdras, de juillet à septembre 2009, Le Morbihan en guerre : 1939-1945, d’octobre 2009 à juin 2010, Y’a pas photo! : les paysages du golfe du Morbihan au fil du temps, de juillet à octobre 2010. L’ensemble de ces expositions a rassemblé 10 700 visiteurs.

148De plus, l’exposition Le Morbihan en guerre : 1939-1945 a donné lieu à la publication d’un catalogue de 170 pages écrit par des spécialistes de la période et richement illustré.

149Parallèlement, les Archives mettent gratuitement à disposition des organismes culturels et associatifs les expositions préalablement présentées dans leur hall. Ainsi, près de 28 000 personnes ont visité une exposition des Archives du Morbihan au cours des années 2009-2010.

Activités pédagogiques

150Le service éducatif sensibilise un grand nombre d’élèves morbihannais au travers de multiples activités (ateliers, travaux sur documents, visites…). Ainsi, 3 800 élèves en 2009 et 5 900 élèves en 2010 ont bénéficié des actions du service éducatif. Cependant, l’avenir de ce service s’obscurcit après la suppression du poste d’enseignant-relais pour les établissements privés en septembre 2009 et face aux menaces pesant sur le poste d’enseignant-relais des écoles publiques.

Fréquentation de la salle de lecture

151La fréquentation de la salle de lecture se stabilise avec 2 100 inscriptions en 2009 et 1 900 en 2010. Elle représente une moyenne sur ces deux années de plus de 21 500 communications d’articles originaux. En termes de séances de travail, équivalentes à des entrées, cela représente 10 700 lecteurs.

Site Internet

152Les Archives du Morbihan bénéficient d’un site Internet dédié à leurs activités. Y sont présentés les instruments de recherche, les archives numérisées, les informations pratiques, des expositions virtuelles, les activités du service éducatif et l’actualité du service. Près de 230 000 visiteurs s’y connectent chaque année.

1531 170 250 pages des registres de l’état civil ont été mis en ligne au cours des années 2009 et 2010 en complément des 2 790 000 pages déjà disponibles permettant ainsi à l’internaute de pouvoir dresser son histoire familiale sur la totalité des communes du Morbihan des origines à fin du Second Empire.

154Ont également été mis en ligne :

155– Le fonds du domaine de Dzoumogné (1842-1959)

156Le domaine de Dzoumogné sur l’île de Mayotte est une exploitation agricole et industrielle qui produit du sucre, de la vanille, du café… Ce fonds apporte des informations sur la vie économique d’une entreprise d’outremer et sur la vie privée d’une famille coloniale ;

157– La collection Guéguen (1890-1930)

158Ensemble de 400 plaques de verre qui témoigne de la vie familiale et professionnelle de Paul Lotz, député du Morbihan et maire de Saint-Aignan. Les clichés illustrent notamment l’activité agricole au début du xxe siècle ;

159– La collection Abbé Caubert (1899-1945)

160Ensemble de 368 plaques de verre qui reflète principalement la vie religieuse du Morbihan en général et de Sainte-Anne-d’Auray en particulier.

161– Un herbier du xixe siècle

162Cet herbier est constitué d’algues recueillies à Belle-Île-en-Mer en 1899. L’album comporte 99 feuillets et constitue un patrimoine de référence pour la connaissance et l’évolution de la botanique maritime de l’île.

163– Le fonds Baranger (1958-1973)

164Ensemble de 411 photographies illustrant l’expansion urbaine dans le Morbihan dans les années 1960.

Numérisation

165Les Archives parachèvent la numérisation de l’état civil en reproduisant en 2010 plus de 238 000 pages appartenant aux registres de l’état civil du derniers tiers du xixe siècle. En parallèle, le service a mis en place un nouveau plan pluriannuel pour les autres collections des archives (registres matricules de recrutement militaire, juridictions extraordinaires de l’Ancien régime, listes de recensement de population, collections iconographiques). Ont ainsi été numérisés en 2010 les registres matricules des classes 1867 à 1877, et le fonds David (1890-1925), ensemble de 750 clichés appartenant à la maison d’édition de cartes postales David à Vannes.

PAYS DE LA LOIRE

Archives départementales de Loire-Atlantique

166Site internet : www.loire-atlantique.fr rubriques Au quotidien, Culture,

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

167Avec la mise en service en mai 2008 d’un bâtiment agrandi et restructuré, les versements d’archives ont connu une hausse sensible en 2008 et 2009 pour se stabiliser à environ 800 mètres linéaires en 2010. Dans le même temps, les visas d’élimination réglementaires des archives arrivées au terme de leur durée d’utilité administrative et dénuées d’intérêt historique ont porté sur une moyenne annuelle de 6 000 mètres linéaires.

168Parmi ces versements, on peut noter sur les années 2009-2010 les suivants :

169– les archives de l’école de médecine et de pharmacie (1873-1940)

170– les procès-verbaux des comités scientifiques de la division de la recherche et des études (1972-2005) et du conseil des études de la division de la vie universitaire (1987-2005) de l’université de Nantes

171– les procès-verbaux d’examens du Rectorat et de l’Inspection d’académie (1917-2004)

172– les procès-verbaux de la chambre de commerce et d’industrie de Nantes (1879-2005)

173– les registres d’audience et décisions du tribunal de la sécurité sociale (1948-1978)

174– les dossiers individuels des jeunes confiées à l’association départementale de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (1943-2000)

175– les archives du service départemental d’incendie et de secours (1958-2000)

176– les dossiers de carrière des personnels enseignants nés entre 1905 et 1935

177– les dossiers de carrière des personnels de la Poste nés entre 1875 et 1920

178– les dossiers de la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité (1983-2009)

179– les rapports, bilans, statistiques de la direction régionale des le jeunesse et des sports (1950-2008)

180– l’ensemble de la documentation hypothécaire antérieure à 1956, et les archives des bureaux de l’Enregistrement antérieures à 1970.

Archives privées

  • 1 . Cahier de doléances de la province de Bretagne de 1574, texte publié et commenté par Philippe Ham (...)

181Le Conseil général a fait l’acquisition en 2009 d’un document exceptionnel, le cahier de doléances de la province de Bretagne de 1574, qui a fait l’objet d’une publication1. Parmi les autres acquisitions, citons le fonds du Cercle Jean XXIII dans la mouvance du concile de Vatican II, celui du docteur Rappin (1851-1942, savant nantais méconnu, directeur du laboratoire départemental de bactériologie), des fonds relatifs à la Deuxième guerre mondiale (papiers du résistant Michel Dabat, témoignages relatifs à la Seconde guerre mondiale et plus particulièrement aux bombardements de Nantes et à la résistance dans la région de Machecoul) et d’associations d’anciens combattants (fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes, associations des fils de tués de Loire-Atlantique), le dossier de plaidoirie d’Alexandre Fourny (1898-1941), avocat du procès des insurgés de Cayenne jugés en cour d’assises de Loire-Inférieur en 1931 pour crimes et pillages en bande, les archives de la Compagnie nantaise et morbihannaise de navigation sur le naufrage du Saint-Philibert en 1930 complétant utilement les fonds publics déjà conservés, et enfin le fonds de la famille François Saint Maur. Ce dernier est particulièrement original en raison des parcours des individus qu’il permet de suivre, notamment Charles François Saint-Maur (1869-1949), maire de La Boissière-du-Doré et sénateur de Loire-Inférieure, Camille Dupuy (1840-1926), secrétaire particulier du comte de Paris, Émile Joëssel (1831-1898) et son fils Raymond, tous deux inventeurs en matière de navigation maritime.

Archives iconographiques et audiovisuelles

1821 300 plaques de verre entre 1873 et 1980 reflétant l’activité professionnelle des photographes nantais installés place Graslin et passage Pommeraye, Constant et Charles Peigné, puis Houdayer (père et fils), sont venus enrichir en 2010 les fonds iconographiques. En 2009, les Archives avaient fait l’acquisition de 84 photographies de Nantes après les bombardements de septembre 1943, et de 110 photographies noir et blanc sur plaques de verre par Adolphe Moitié (maire de Nantes de 1928 à 1929).

183La convention avec la Cinémathèque de Bretagne a permis en 2009 le dépôt d’une copie d’un film de 1925 sur la Brière, de films sur les activités entre 1950 et 1960 de l’Amicale des anciens élèves de l’école Saint-Pierre, sur les fêtes locales de Saint-Léger-des-Vignes, et de rushes du film Rue des filles de Chantelle de Saint-Herblain. En 2010, ce sont des films sur les activités de l’entreprise nantaise de construction de chauffe-eau et de chaudières Chaffoteaux et Maury dans les années 1980 et 1990, sur la construction en 1963 de l’usine de produits chimiques et azotés de La Grande Paroisse à Montoir-de-Bretagne, sur la construction en 1950-1953 de la cité Castor La Balinière à Rezé, sur le carnaval de Nantes de 1999 réalisé par Marc Grangiens, et enfin d’un ensemble de cassettes sur la vie locale et culturelle de Châteaubriant qui sont ainsi entrés dans les fonds des Archives départementales.

Bibliothèque

184La bibliothèque a continué de s’enrichir d’ouvrages d’histoire locale et régionale, et d’alimenter ses 450 abonnements vivants aux revues et périodiques.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

185À côté de classements récurrents (minutiers notariés, archives privées, documents iconographiques, versements administratifs contemporains), les années 2008-2010 ont vu l’achèvement du répertoire des archives des divisions de la préfecture pour la période 1939-1945, le début du traitement des archives comptables et fiscales de la trésorerie et des perceptions du XIXe siècle, et celui des fonds des justices de paix (1800-1958).

Autres publications

186A été élaboré en 2009 un nouveau produit à l’attention des chercheurs et des associations d’histoire, la Bibliographie annuelle histoire de Loire-Atlantique, destinée à recenser annuellement les ouvrages, articles de revue ou de périodiques concernant l’histoire du département de Loire-Atlantique à partir, dans un première temps, des seules collections de la bibliothèque. L’ambition est d’y inclure dans les années à venir d’autres disciplines scientifiques, représentées par le musée des beaux-arts de Nantes, le muséum d’histoire naturelle de Nantes, la médiathèque de Nantes, et le musée départemental Dobrée.

Bases de données

187Le reclassement de la bibliothèque administrative, initié en 2009, a abouti en 2010 à l’intégration dans le catalogue informatisée d’environ 3 000 notices d’ouvrages ou de périodiques, dont l’accès jusqu’à présent était délicat.

188L’acquisition en 2008 d’un logiciel de publication et d’interrogation en ligne d’instruments de recherches électroniques a permis de proposer deux modes d’accès aux inventaires des fonds et collections, l’un par le cadre de classement réglementaire des Archives départementales, l’autre par le biais d’une structuration thématiques des fonds et colletions. L’ensemble des bordereaux des versements postérieurs à 1940 est ainsi consultable, ainsi que l’ensemble des instruments de recherche imprimées (soit forme d’un .pdf soit sous forme de notices informatisées) qui ont fait l’objet d’une océrisation et d’un travail de reprise pour les mettre aux normes internationales de description archivistique, et les nouveaux répertoires, toutes séries confondues, au fur et à mesure de leur élaboration.

3) Échos et nouvelles

Expositions

189Les Archives ont présenté quatre expositions en 2009 et 2010, sans parler de l’exposition de réouverture des nouveaux locaux L’aventure industrielle de la Loire-Inférieure (1830-1930) qui est restée ouverte jusqu’au 5 avril 2009. Il s’agit de À la découverte d’un trésor : la mémoire des ducs de Bretagne, 16 septembre au 13 décembre 2009, de Visages d’eaux. Des récits, des archives, une histoire, du 17 mars au 31 juillet 2010, de Regards sur les relations franco-russes en Loire-Atlantique, du 18 septembre au 19 novembre 2010. Chacune de ces expositions a fait l’objet d’un numéro spécial du journal d’information des Archives départementales, Liens d’archives. Elles ont part ailleurs apporté leur expertise scientifique aux expositions Les chantiers de l’Égalité et Fraternité, une histoire des solidarités, portée en 2009 et 2010 par la direction de la citoyenneté et de l’information du Conseil général.

Activités pédagogiques

190Les ateliers pédagogiques, qui n’avaient pas connu d’interruption malgré la période de travaux entre 2004 et 2008, ont connu une montée en puissance, passant de 3 800 scolaires accueillis en 2008-2009, à près de 4 200 en 2009-2010. Un concours à l’attention des classes de 4e a été lancé pour l’année scolaire 2008-2009, consistant dans la rédaction d’un journal d’information du 4 janvier 1899.

Fréquentation de la salle de lecture

191La fréquentation des salles de lecture a retrouvé un rythme soutenu de fréquentation, avec près de 2 500 inscriptions en 2009 et 2 200 en 2010, et une moyenne sur ces deux années de plus de 19 500 communications d’articles originaux. En termes de séances de travail, équivalentes à des entrées, cela représente 9 900 lecteurs.

Site Internet

192Les informations en ligne concernant les Archives départementales sont désormais intégrées au site global du Conseil général de Loire-Atlantique, [www.loire-atlantique.fr]. Toutefois, le catalogue de la bibliothèque et les instruments de recherche continuent de bénéficier d’adresses directes, respectivement [http :bibliotheques-specialisees.cg44.fr] et [http :archives-inventaires.loire-atlantique.frpleade].

Numérisation

193La politique de numérisation n’a pas marqué le pas en 2009 et 2010. Elle a porté, outre les compléments de fonds déjà numérisés (registre de conscrits, registre d’état civil, registres de délibérations municipales etc.) sur les cahiers de doléances de 1789 avec leur transcription imprimée, les rapports de mer des capitaines du fonds de l’Amirauté (fin xviie-fin xviiie siècle), les registres matricules de marins du fonds de l’Inscription maritime (fin xviie-vers 1950), les répertoires de notaires de la ville de Nantes pour l’Ancien régime, et le prestigieux fonds du trésor des chartes des ducs de Bretagne (milieu xie-début xvie siècle). À noter qu’un projet coopératif de numérisation de la presse régionale d’information a été lancé dans le courant de 2010, en lien avec d’autres partenaires du département (archives municipales de Nantes, bibliothèque municipale de Nantes, écomusée de Saint-Nazaire…). À ce jour, seuls l’Union Bretonne et le Journal de Châteaubriant ont fait l’objet d’une numérisation.

Archives départementales de Maine-et-Loire

194Site internet: www.archives49.fr

195Les Archives départementales conservent près de 40 kilomètres de documents d’archives, couvrant une large période chronologique, du ixe siècle à nos jours. Les fonds médiévaux ecclésiastiques (abbayes de Fontevraud, de Saint-Florent…) sont particulièrement riches. Les fonds privés sont également très divers (familles, entreprises, associations…). La bibliothèque historique comprend plus de 13 000 volumes et se présente comme un utile complément à la recherche.

1) Enrichissement des collections

196590 mètres linéaires de documents ont été collectés en 2009, 906 en 2010, ainsi que plus de 220 heures d’enregistrements sonores.

Archives publiques

197À signaler parmi les versements :

198– Direction des services fiscaux : service de l’enregistrement (1969-1977).

199– Direction des douanes (bureaux de Saumur) : répertoires de bouilleurs de cru (1956-1998).

200– INSEE : recensements de la population de 1999 et 2004.

201– Service départemental des anciens combattants et victimes de guerre : cartes de combattants (Seconde Guerre mondiale, Indochine, Corée).

202– Justice : Tribunal de grande instance de Saumur : parquet, instruction, civil, pénal, commerce (1960-2003) ; Tribunal de grande instance d’Angers : tribunal pour enfants (1987-1999).

203– Établissements publics et organismes de droit privé chargés d’une mission de service public : Association pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (ASEA) : dossiers de jeunes suivis dans divers services et instituts éducatifs (La Pierre blanche, Le Colombier, La Marmitière) (1950-2002) ; Association départementale pour la danse et la musique : dossiers de fonctionnement (1980-2000).

Archives privées

204À signaler parmi les dons, dépôts et achats :

205– 302 J : fonds du syndicat CFDT (unions locales d’Angers et de Cholet), entré par dépôt : création, fonctionnement, comptabilité, personnel, activités, documentation (1911-2004). Cette entrée complète un précédent dépôt de l’Union départementale de la CFDT.

206– 305 J : fonds du journaliste et écrivain Henry Coutant, entré par don et achat : papiers personnels, correspondance, œuvres journalistiques et littéraires (1889-2000).

207– 314 J : fonds de l’abbé Guéry, entré par don et achat : manuscrits de ses ouvrages Angers à travers les âges (1913) et L’Anjou à travers les âges (1947), collection de dessins et photographies.

208– 320 J : fonds de l’agence d’architectes Crespy-Aumont, entré par don.

209– 322 J : fonds de l’architecte Bruno Ducocq, entré par don.

210– 327 J : fonds Edgard Pisani, entré par don : papiers personnels liés à ses fonctions, notamment sa présidence de l’Institut du monde arabe de 1988 à 1995.

Archives iconographiques et audiovisuelles

211– Documents iconographiques : cartes anciennes de la province d’Anjou et de Maine-et-Loire, album de caricatures d’officiers du Cadre noir, de chanteuses et « beautés » du café-concert de Saumur par Cuny (1907-1908), affiches publicitaires pour des liqueurs par Josso et Misti, cartes postales et photographies relatives aux communes, fonds du photographe A. Delluc installé à Beaufort-en-Vallée (complément).

212– Archives sonores : ont été notamment poursuivies les collectes de témoignages relatifs à la vie politique du département, à la Seconde Guerre mondiale et à l’horticulture angevine.

2) Instruments de recherche et publications

213Parmi les nombreux instruments de recherche produits suite aux classements d’archives, on peut noter :

214– Archives contemporaines : Conservations des hypothèques d’Angers, Baugé, Cholet, Saumur et Segré après 1940 : répertoires méthodiques (207 p.) ; 1895 W : Association culturelle du département de Maine-et-Loire (1980-2001, 14 p.) ; 7 ETP 1 : Banque de France, succursales d’Angers, Cholet et Saumur 1843-1988, 28 p.).

215– Archives privées : 1 F 4 : fonds de la seigneurie de La Possonnière (1285-1856, 130 p.) ; 6 J : fonds Poulain du Mas (1432-1934, 49 p.) ; 222 J : fonds de la société Ackermann-Laurance et des caves Ackermann-Rémy Pannier (1842-1997, 165 p.).

216– Archives audiovisuelles : série AV : état des fonds des témoignages oraux, archives audiovisuelles et sonores (10 p.) ; 35 AV : témoignages oraux relatifs aux vignerons en Anjou, 1984-1988 (95 p.).

217– Archives conservées dans les communes et ayant fait l’objet d’un classement et d’un inventaire par un archiviste contractuel : Auverse, Avrillé, Baracé, Bouillé-Ménard, Bourg-L’Evêque, Brain-sur-Allonnes, Brain-sur-Longuenée, Breil, Broc, Châtelais, Chavaignes, Chazé-sur-Argos, Chemellier, Cheviré-le-Rouge, Combrée, Dénezé-sous-le-Lude, Daumeray, Faye-d’Anjou, Fontevraud, Genneteil, Gesté, Juigné-sur-Loire, La Lande-Chasles, La Possonnière, La Prévière, La-Salle-et-Chapelle-Aubry, Lasse, Le Longeron, Le Marillais, Le Mesnil-en-Vallée, Luigné, Les Rairies, Linières-Bouton, Louerre, Meigné-le-Vicomte, Montfort, Montreuil-Bellay, Montreuil-Juigné, Noëllet, Parçay-les-Pins, Pontigné, Saint-André-de-la-Marche, Saint-Florent-le-Vieil, Saint-Georges-du-Bois, Saint-Jean-de-Linières, Saint-Jean-des-Mauvrets, Saint-Martin-du-Fouilloux, Saint-Michel-et-Chanveaux, Saint-Quentin-en-Mauges, Sainte-Gemmes-sur-Loire, Saulgé-l’Hôpital, Soulaines-sur-Aubance, Vauchrétien, Vergonnes, Vernoil-le-Fournier, Verrie.

Bases de données

218– Bibliothèque

219– Journaux et périodiques

220– Fonds iconographiques

221– Notaires

3) Échos et nouvelles

Expositions

222Parmi les manifestations que les Archives départementales ont organisées ou auxquelles elles ont été associées en 2009, on peut citer les expositions et colloques sur le roi René dans le cadre de la célébration du 600e anniversaire de sa naissance, sur la famille Pavie, l’exposition sur le pépiniériste André Leroy, ainsi qu’une journée d’études consacrée aux archives orales, « Vie politique et témoignages oraux ».

223En 2010, trois expositions ont été présentées aux Archives départementales : 1910. L’Anjou sous les eaux (accompagnée de la publication d’un catalogue et de conférences), Les Angevins et l’Italie du Sud, en collaboration avec la Fondation du Patrimoine, et Histoires et historiens de l’Anjou (accompagnée d’un colloque). Une journée d’étude consacrée aux témoignages oraux a également été organisée, sur le thème de l’artisanat rural.

Activités pédagogiques

224Le service éducatif a connu une hausse importante de son activité, avec plus de 3 700 élèves accueillis en 2010, contre 2 400 en 2009. Six établissements scolaires ont par ailleurs participé en 2010 au concours « Montrer l’histoire » organisé par les Archives départementales.

Numérisation

225Le corpus de documents numérisés s’est étoffé en 2009 et 2010, avec la numérisation de la collection iconographique et du Dictionnaire de Maine-et-Loire de Célestin Port, des délibérations du Conseil général (1799-1982) et des registres matricules militaires (mise en ligne en 2011). Ils viennent s’ajouter aux fonds déjà accessibles via le site internet :

226– Plans cadastraux napoléoniens

227– État civil

228– Presse : Les Affiches d’Angers (1773-1811) et Le Petit Courrier (1896-1944)

229– Plans d’architectes (5 200 documents)

230– Cartes postales (8 000 pièces).

Archives départementales de la Mayenne

231Site internet: www.lamayenne.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

232Après une forte progression des versements d’archives des services de l’État en 2008 et 2009 – progression induite par la Réforme générale des politiques publiques et la réorganisation des services déconcentrés –, le rythme des versements semble depuis quelques mois avoir repris un cours normal. La collecte des archives publiques a été particulièrement riche ces deux dernières années. Parmi les entrées les plus remarquables on peut retenir notamment :

233– les archives hospitalières, avec l’entrée des registres des délibérations de Saint-Julien de Château-Gontier (de 1716 à 1784) et le très beau complément au fonds moderne des hôpitaux de cette même ville pour les xixe et xxe siècles ; ensemble auquel il faut ajouter les archives de l’hôpital de Craon (xixe siècle).

234– Les dépôts d’archives communales et notamment des villes d’Évron (1787-1910) et de Mayenne (1565-1909). On peut citer également les très beaux dépôts des communes de Vaiges (1571-1852), Fougerolles-du-Plessis (1700-1857) et Saint-Pierre-des-Nids (1479-1902)

235– les archives notariales, dont les versements en 2009-2010 représentent 67,35 ml

236– Les archives hypothécaires se sont enrichies en 2009 de 331 registres d’ordre (tables alphabétiques et répertoires des formalités hypothécaires) de la conservation des hypothèques de Laval de l’an VII à 1955. L’ensemble des registres d’ordre des trois conservations des hypothèques de la Mayenne est ainsi désormais conservé aux Archives départementales.

237– Les versements d’archives contemporaines (services de l’État et services du Conseil général) ont été nombreux ; parmi eux on note en particulier :

238– les dossiers d’élections de la préfecture (1985-2007)

239– les dossiers d’adoption du service de l’aide sociale à l’enfance (1980-1995)

240– les dossiers sur la rivière la Mayenne (1955-2002) versés par la direction départementale des Territoires

241– les archives de la direction départementale du ravitaillement (1941-1970)

242– les documents relatifs au projet de barrage à Saint-Calais versés par la direction départementale des Territoires (1970-1999)

243– les dossiers du contrôle des prix et de la répression des fraudes (1962-2000)

244– les dossiers d’affaires foncières et travaux de la direction départementale de l’Équipement (1960-1999).

245En ce qui concerne les fonds judiciaires, un important travail réalisé avec les tribunaux de commerce a abouti au versement des archives des tribunaux de commerce de Laval (1881-2003) et de Mayenne (1940-2003).

246Parmi les entrées remarquables de l’année 2010 on notera enfin les archives du parc de stockage des alcools France-Agrimer de Longuefuye, établissement public national dépendant du ministère de l’Agriculture qui a fermé ses portes le 31 décembre 2010.

Archives privées

247Les archives de la Congrégation des sœurs de la charité de Notre-Dame d’Évron (ensemble exceptionnel de 30 mètres linéaires, du xviie au xxe siècle) ont été déposées aux Archives de la Mayenne en 2009. Cette même année le chartrier du château de Fresnay au Bourgneuf-la-Forêt, dont les documents les plus anciens remontent au xvie siècle, est également entré aux Archives.

248En 2010, un ancien salarié des Coutils de Laval, a fait don aux Archives d’un ensemble de photographies et documents concernant cette entreprise qui a fermé ses portes en 2007 (1945-2006). Ce fonds complète celui des archives de l’entreprise donné en 2007.

Archives iconographiques et audiovisuelles

249Les archives iconographiques et audiovisuelles se sont enrichies de photographies de l’arrivée des Allemands dans la commune du Horps en juin-juillet 1940 et de films réalisés par un droguiste à Pré-en-Pail, entre 1928 et 1934. Ils concernent principalement la vie quotidienne (fêtes, sport, foires, etc.) et en particulier les activités du patronage de Pré-en-Pail.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

250Parmi les travaux de classement réalisés en 2010, il faut souligner le travail réalisé sur les archives des Coutils de Laval données au département en 2007. Ce fonds exceptionnel pour l’histoire industrielle de la Mayenne est désormais accessible aux chercheurs. L’inventaire détaillé qui en a été dressé est consultable sur le site internet.

251L’année 2009 a été celle de l’achèvement de la mise en ligne des inventaires des archives communales déposées. Actuellement, plus de 95 % des communes du département ont déposé leurs archives aux Archives départementales et ce ne sont pas moins de 273 inventaires qui se trouvent ainsi consultables en ligne au format .pdf.

252C’est également le cas de l’inventaire des bureaux de l’Enregistrement (310 pages) et des archives de l’époque révolutionnaire (série L, 157 pages).

Autres publications

253En complément de l’inventaire des archives des cultes édité en 1999 (série V), les archives ont publié le catalogue des mandements des évêques (1802-1905) : Catalogue des mandements des évêques du Mans et de Laval, 1802-1905. Laval, Archives départementales de la Mayenne, 2009, 158 p. par Christine Mary, sous la direction de Joël Surcouf ainsi qu’un article sur la collection des plaques de verre de l’Œuvre diocésaine des projections lumineuses conservée aux Archives départementales (19 Fi et 23 Fi) a été publié dans la revue 303 à la fin de l’année 2009.

Bases de données

254Un travail important d’encodage et d’export au format XML des instruments de recherche des archives publiques contemporaines est actuellement en cours. Plus de 700 instruments de recherche ont d’ores et déjà été publiés dans un moteur de recherche ce qui facilite et accélère les recherches en interne.

255Ce projet doit aboutir à la mise en place d’un moteur de recherche permettant d’interroger plusieurs centaines d’instruments de recherche en salle de lecture, et à terme sur le site Internet.

3) Échos et nouvelles

Expositions

256L’exposition Compte à rebours vers la Shoah, présentée aux Archives départementales du 20 mars au 30 septembre 2009, a connu un vif succès. Elle a ensuite été prêtée à une dizaine d’établissements scolaires du département.

257En 2010, à l’occasion de l’année Jean-Loup Trassard, écrivain et photographe, les Archives ont accueilli l’exposition de ses photographies intitulée Comme un ruisseau mayennais.

Site Internet

258Le succès du site Internet ne se dément pas puisque 27 millions d’images ont été consultées en 2009 et 25 millions en 2010.

259La variété et le nombre de documents mis en ligne contribuent à ce succès. En 2010, par exemple, les registres d’ordre numérisés de la conservation des hypothèques de Château-Gontier accompagnés d’une rubrique « Conseils pour la recherche » ont été mis à disposition du public sur Internet.

260L’accent est désormais mis sur la publication des instruments de recherche sur le site.

Numérisation

261Les travaux de numérisation, initiés dès 1993 par les Archives de la Mayenne, se poursuivent. En 2009 et 2010, les tables des successions et absences des bureaux de l’Enregistrement, plusieurs plans d’alignement du xixe siècle, ainsi qu’une partie des archives de l’époque révolutionnaires ont été numérisés.

262Ces travaux portent également sur les archives sonores, iconographiques et audiovisuelles : films Hubert (voyages d’études des conseillers généraux), films Guenoux (vie quotidienne à Pré-en-Pail dans les années 1920-1930), enregistrements sonores des délibérations de l’assemblée départementale, fonds de plaques stéréoscopiques sur les ardoisières de Renazé (fonds Rouberol).

263On peut également signaler la numérisation de la revue d’histoire locale L’Oribus (1980-2009) et du Bulletin de la Société historique et archéologique de la Mayenne (1878-1978).

Archives départementales de la Sarthe

264Site internet :www.archives.sarthe.com

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

265Après une période d’attente liée à la résorption des conséquences de l’infestation fongique de décembre 2007, les versements d’archives publiques ont connu une forte augmentation en 2009 (856 mètres linéaires) et surtout en 2010 (1 100 mètres linéaires).

266Parmi ces versements, on relève sur les années 2009-2010 :

267– les archives, et notamment les registres d’écrou, de la maison d’arrêt du Mans (1843-2003)

268– les dossiers de suivi des élections politiques par la direction départementale des Renseignements généraux (1979-2005)

269– les archives du Comité départemental du tourisme (1965-2008)

270– les procès-verbaux des conseils d’administration des caisses de compensation (1921-1946), procès-verbaux du conseil d’administration et des commissions de la Caisse d’allocations familiales (1946-1999)

271– les archives de la société d’aménagement foncier et d’établissement rural Maine-Océan, notamment en matière d’aménagement du territoire dans le cadre des projets d’autoroutes Le Mans-Rennes (1973-1982), Le Mans-Angers (1977-1995), Angers-Tours (1985-1997) ainsi que dans le tracé de la ligne TGV Atlantique (1982-1994).

Archives privées

272Le Conseil général a fait l’acquisition en 2010 d’une importante correspondance de La Fayette à Charles Goyet, homme politique sarthois sous la Restauration, avec le concours des Archives de France.

273Les Archives de la Sarthe ont également reçu en don les fonds d’érudit André et Étienne Bouton ainsi que celui de Jeanne Blin-Lefebvre, ancienne présidente de la Société littéraire du Maine.

274Le fonds Henry Lelièvre retrace le parcours politique au sein du Parti communiste de cet ancien adjoint de Robert Jarry, maire du Mans, et plus particulièrement son action dans le domaine culturel.

275Dans le domaine médical, le fonds de l’Amicale François Gallouédec, médecin, documente les activités du sanatorium du Mans.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

276Après deux années de résorption des conséquences de l’infestation fongique de décembre 2007, le classement et l’inventaire des fonds a pu reprendre activement à compter de 2009. Les priorités de classement ont concerné les versements du Conseil général (série W), les fonds judiciaires modernes (justices de paix, 1800-1940), le minutier des notaires, les fonds privés (chartrier d’Aillières) et les archives communales.

Publications

277Les expositions Bébés et bambins et Paul d’Estournelles de Constant ont fait l’objet de la publication d’un catalogue et de cartes postales.

3) Échos et nouvelles

Expositions

278Trois expositions, autour de thématiques patrimoniales et des arts et traditions populaires, et avec le concours de collectionneurs privés, ont été réalisées et présentées en 2009 : Des conscrits pour la patrie, au printemps 2009 ; Bébés et bambins. La petite enfance en Sarthe de la fin du XVIIIe siècle aux années 1950, de juin à novembre 2009 ; Paul d’Estournelles de Constant, prix Nobel de la Paix en 1909, de décembre 2009 à mars 2010.

279En 2010, trois nouvelles expositions ont été conçues avec des partenaires d’horizons diversifiés : Entre eux et moi, exposition de photographies de personnalités politiques réalisées par Didier Goupy ; une célébration nationale : Solesmes, présence millénaire, 1010-2010, avec le concours des religieux de l’abbaye et de la médiathèque du Mans ; puis Une histoire de la psychiatrie en Sarthe. Chronique de la folie ordinaire, réalisée en partenariat avec l’université du Maine, et présentée à l’occasion des journées du patrimoine.

Activités pédagogiques

2801 921 puis 1 665 élèves ont été accueillis par les trois enseignants du service éducatif et les médiateurs pédagogiques des archives, au cours des années scolaires 2008-2009 et 2009-2010.

281Les Archives départementales ont pour ailleurs organisé, en partenariat avec la fondation pour la mémoire de la Résistance et de la Déportation, le Rectorat, l’Inspection académique et les associations d’anciens combattants, une demi-journée de mobilisation du monde enseignant autour du concours national de la Résistance et de la Déportation en septembre 2010.

Fréquentation de la salle de lecture

282En dépit de l’impact sur la fréquentation de l’infestation fongique de décembre 2007 qui avait conduit à interrompre la communication de plusieurs séries d’archives pendant plusieurs mois, 1 240 lecteurs ont été accueillis en 2009, à l’occasion de 3 410 séances de travail, soit 11 773 documents communiqués. L’année 2010 a marqué une progression avec 1 208 lecteurs accueillis à l’occasion de 3 436 séances de travail, au cours desquelles 13 802 documents ont été mis à disposition.

Site Internet

283En 2010 a été ouvert au public le portail documentaire des Archives de la Sarthe [www.archives.sarthe.com], qui offre un accès privilégié aux inventaires en ligne par le biais d’un moteur de recherche ou suivant le cadre de classement. Le succès croissant du site s’est soldé par 726 613 visites en 2010, qui ont permis la consultation de 82,5 millions de pages sur l’année.

284Dans le cadre du programme Sauvegarde de la parole sarthoise, soutenu par le ministère de la Culture et l’Union européenne, plusieurs centaines de documents sonores finement analysés et indexés sont consultables en ligne depuis 2009 : ils ont trait aux métiers anciens, aux danses de caractère, aux chansons de village ou au parler sarthois, mais également à l’histoire de l’industrie et de l’artisanat. Le succès de l’entreprise est mis en valeur par une fréquentation soutenue de 300 connexions par jour.

Numérisation

285La numérisation de cartes et plans, et notamment des plans terriers du xviiie siècle, a été menée à bien en 2009 et a permis leur mise en ligne sur le portail documentaire en 2010.

286La numérisation des registres matricules militaires a été engagée en 2010 dans le cadre d’un programme triennal.

Archives municipales d’Angers

287Site internet : www.angers.fr/archives

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

288Les versements d’archives se sont élevés à 100 mètres linéaires en 2009 et à 142 ml en 2010, tandis que les éliminations de documents sans intérêt historique et arrivés à échéance de leur durée d’utilité administrative ont été de 257 mètres linéaires.

289À noter parmi les versements :

290– construction et aménagement d’équipements sportifs (1943-2007)

291– relations avec les associations et clubs sportifs angevins (1969-1999)

292– liaisons ferroviaires TGV et régionales, réseau câblé (1976-2004)

293– gestion de l’inondation de 1995

294– acquisitions et cessions réalisées au cours d’opérations d’urbanisme (1957-2006), opérations ZAC Nazareth et Genévriers (1984-2005)

295– construction du pont Jean-Moulin (1973-1993)

296– val de Louet, aménagement de la ZAC de l’Hoirie (1970-2007)

297– fonds d’intervention pour l’habitat social, relations avec les organismes de logement, contrat de ville (1989-2006)

298– création et fonctionnement des conseils consultatifs de quartier (2004-2007)

299– action culturelle, équipements et animation (1993-2004)

300– archives de la SERCA (Société d’étude du réseau câblé d’Angers, pour la télévision locale).

Archives privées

301Parmi les fonds ou éléments les plus intéressants :

302– archives du commerce d’arts de la table de Jean Rocher (1954-1986)

303– société d’aménagement de la région d’Angers (SARA), opérations de construction de divers immeubles

304– archives du peintre portraitiste Paul Audfray

305– ligue nationale contre le taudis, section angevine (1927-1940)

306– association Angers musées vivants (1979-1999)

307– la Taverne aux poètes, archives de son fondateur, Jacques Pierre

308– lettres adressées à l’archéologue Victor Godard-Faultrier (1854-1871)

309– pièces concernant la famille Cupif (1633-1722).

Archives iconographiques et audiovisuelles

310Archives iconographiques et audiovisuelles

31115 577 nouvelles pièces sont entrées dans les fonds iconographiques en 2009, 15 135 en 2010 : versements du photographe de la Ville, reportages photographiques sur Angers et les commerces angevins effectués par les Archives, dons et achats…

312Il faut noter en particulier :

313– famille Bessonneau : clichés de souvenirs militaires, hangars Bessonneau

314– activités autour de la Maine (collection Michel Lemesle)

315– dessins réalisés par Martin Lersch à l’occasion du festival de musiques du xxe siècle à Angers

316– fêtes angevines, folklore (fonds de Pierre-Jean Corbel, président de la Société des fêtes) (1948-1997)

317– ex-libris dessinés par Jocelyn Mercier et divers artistes

318– portraits du comte Gautron par Léon Morice, d’Henry Coutant (journaliste, président des Angevins de Paris), autoportrait du peintre Seureau

319– affiches du théâtre (années 1970)

320– affiche publicitaire de la maison Guillermet, charbons et anthracite, 1930

321– expositions Sonia Delaunay, affiche avec les armes d’Angers redessinées par l’artiste, 1973

322– album photographique de la chemiserie Godin (années 1890)

323– livre d’or de Paul Cardi, directeur-administrateur du journal Le Petit Courrier (1889-1936)

324– archives audiovisuelles des télévisions locales TV 10 (deuxième partie du fonds, jusqu’en 2007, complément du premier versement) et Angers 7 (2007-2010).

325Des collections particulières ont été numérisées pour enrichir les fonds :

326– maquettes de décors peints pour le théâtre par Jacques Allain (1882-1907)

327– collection Rullier-Verrechia, plaques stéréoscopiques prises à Angers vers 1890-1902 par Henri Allain

328– constructions édifiées par l’Office municipal d’HLM, le Val de Loire et le Toit angevin

329– album des immeubles commercialisés par l’agence Immobilia, rue d’Alsace, Angers

330– Angers pendant la Deuxième Guerre mondiale

331– clichés concernant les artistes Maurice, Jean-Adrien et Sylvie Mercier.

Bibliothèque

332La bibliothèque d’histoire locale s’enrichit constamment, par dons et achats. Une bibliothèque d’histoire administrative ancienne est également disponible. La collection de périodiques compte 377 titres.

2) Instruments de recherche et publications

333Instruments de recherche

334En plus des classements ouverts en continu pour les séries d’archives qui s’accroissent au jour le jour (versements administratifs contemporains, archives privées, documents iconographiques), des répertoires numériques détaillés ont été établis pour les fonds suivants :

335– éclairage public (1786-1969)

336– famille et imprimerie Siraudeau (archives papier et fonds iconographique)

337– centre d’animation Jean-Vilar, la Roseraie (1958-2001)

338– fonds iconographique Corbel, Société des fêtes de la Ville d’Angers

339– dossiers de la COREVA, société d’économie mixte créée en 1961 pour la construction et la rénovation du quartier Saint-Nicolas. Ce fonds majeur pour l’histoire du quartier couvre les années 1957 à 1986. Il intéresse à la fois l’histoire urbaine et sociologique de la ville, car il contient les enquêtes sociales préalables aux opérations de rénovation

340– orchestre national des Pays de la Loire, archives du syndicat mixte (1970-1999 et pour certains dossiers, jusqu’à 2010)

341– théâtre d’Angers, activités culturelles (1968-1992).

Autres publications

342– « L’hygiène à Angers aux xixe et xxe siècles », dans Médecine et hôpitaux en Anjou, du Moyen Âge à nos jours, actes du colloque du bicentenaire de l’école de médecine et de pharmacie, 5-7 décembre 2007, Rennes, PUR, 2009, p. 249-261.

343– « La saga des débuts de l’agriculture biologique : l’aventure Lemaire d’après les fonds déposés aux Archives municipales d’Angers », dans Archives d’Anjou, n° 14 (2010), p. 147-154.

344– « Daniel Duclaux. L’ingénieur et le collectionneur », dans Trésors de la collection Daniel Duclaux, musée-château de Villevêque, Angers, 2010, p. 18-29.

345– « La photographie aux Archives municipales d’Angers », dans 303, Arts, Recherches, Créations, n° 113 (2010), p. 70-77.

346– Chronique historique mensuelle dans Vivre à Angers. Une version plus développée est en ligne sur internet à l’adresse indiquée ci-dessus.

Recherches d’illustrations

347En dehors des publications propres du service, des recherches iconographiques ont été menées pour les ouvrages suivants :

348Dictionnaire des lycées de Pays de la Loire

349Médecine, pharmacie et hôpitaux en Anjou du Moyen Âge à nos jours

350Histoire de la vigne en Bretagne

351Trente ans de Keolis (transports publics angevins)

352Almanach de l’Anjou

353Encyclopédie sur le Maine-et-Loire (éd. Bonneton)

354Balades dans le quartier Monplaisir

355Angers en 1900 (Le Petit Zappeur)

356Bilan de mi-mandat, plaquette Ville d’Angers

357Le Petit Futé 2011

358– Émission de France 2, « Un jour, un destin. Fernande Grudet alias Madame Claude »

359– Journaux Vivre à Angers, Bords de Maine

Bases de données

360Les fonds des plans et des affiches, jusqu’à présent sur FileMakerPro, ont été repris et indexés à la faveur de leur migration dans Arkhéia, en vue de leur mise en ligne sur internet. Le même chantier sera entrepris prochainement pour les gravures, dessins et cartes postales.

3) Échos et nouvelles

Fréquentation de la salle de lectures – nombres de documents communiqués

361331 et 338 lecteurs, respectivement inscrits en 2009 et 2010, ont consulté 2 891 et 3 854 documents. L’ensemble des communications de documents, comprenant celles effectuées au profit des services de la mairie et les clichés numériques envoyés par le service Photothèque, se monte à 7 264 pour 2009 et à 8 248 pour 2010.

Site internet

362Le site internet est riche de plus de 1 800 pages, sans compter les nombreux documents rattachés au format .pdf (64 inventaires). L’internaute y trouvera un aide-mémoire avec les principales données historiques sur la ville d’Angers (synthèse historique, chronologie détaillée, emblèmes et devises, Angevins célèbres, succession des maires), les rubriques classiques concernant les archives (état des fonds, inventaires, riches de recherches thématiques, expositions…), mais aussi une bibliographie sur l’histoire d’Angers et de l’Anjou (plus de 1 300 titres), un ensemble de chroniques historiques sur Angers et un dictionnaire des rues, actuellement en cours de refonte.

363125 000 pages en moyenne ont été consultées chaque année sur le portail historique en 2009-2010. Un portail d’archives en ligne est en cours de préparation.

Numérisation

364Le programme de numérisation des principaux fonds municipaux s’est poursuivi en 2009 avec les délibérations du conseil municipal (1479-1884), opération subventionnée par le ministère de la Culture, complétée en 2010 par la numérisation des années 1994 à 2006. Les années suivantes, natives au format électronique, seront intégrées dans la base Archives via Oxyad, logiciel de gestion des délibérations. Désormais, avec les précédentes campagnes de numérisation qui ont couvert les années 1885 à 1992, l’ensemble des délibérations municipales est numérisé et pourra faire l’objet d’une mise en ligne après achèvement de l’intégration des données dans la base de consultation.

Activités documentaires

36511 bulletins documentaires électroniques diffusés aux services de la ville.

3667 274 sélections et recherches documentaires effectuées.

367698 abonnements gérés.

Participation aux expositions

368Les Archives ont présenté trois expositions en 2009-2010, et participé à deux autres :

369– du 6 juin au 11 octobre 2009, D’une rive à l’autre, la Maine ou l’histoire de notre ville.

370– En septembre, les panneaux de l’exposition de plein air au jardin des Plantes ont remporté un grand succès : il s’agissait d’évoquer, par des photos miroirs « avant/après », l’évolution du quartier Saint-Serge-Ney-Chalouère, « un voyage à travers le temps ».

371– La donation Mercier reçue en 2008 a été exposée en 2010. Autour de ce magnifique ensemble, et en résonance avec lui, 158 œuvres issues de collections publiques et privées ont approfondi la perspective offerte sur la richesse inventive du créateur, Jean-Adrien Mercier (1899-1995), très connu pour ses affiches de cinéma de l’entre-deux-guerres, ses publicités et ses livres illustrés. Mais c’était aussi un excellent peintre, un graveur, un décorateur (salle de jeu des enfants pour le paquebot France) qui savait multiplier styles et techniques suivant l’effet recherché. Elle a été présentée du 5 juin au 29 août, et un catalogue a été publié (128 p.). Les amateurs y trouveront, après la présentation de l’artiste, un petit dictionnaire de son univers, une étude sur son travail d’illustrateur et la publication de l’intégralité des œuvres de la donation.

372Enfin, les Archives ont apporté leur collaboration active à :

373– l’exposition que le Grand Théâtre a consacrée du 7 février au 11 avril 2009 au peintre et graveur Georges Gobô, par des recherches, le prêt d’œuvres et la rédaction de la biographie du peintre : « Georges Gobô : saisir l’insaisissable », dans Georges Gobô, un chantre de la vie, catalogue d’exposition au Grand Théâtre, Angers, 2009, p. 12-26.

374Habiter, c’est vivre : une histoire du logement social à Angers, exposition organisée par la direction de la Communication du du 16 octobre 2010 au 16 janvier 2011.

375Portraits angevins européens (recherches iconographiques)

376– Histoire de la place du Ralliement et de l’ancien tramway, panneaux mobiles d’exposition (recherches iconographiques)

377– Le foyer de personnes âgées Gaston-Birgé (recherches iconographiques).

Activités pédagogiques

378Des cours de paléographie sont donnés à l’université et, pour tous les passionnés de recherches, dans le cadre de l’Association des Amis des Archives de l’Anjou (4 A).

Archives municipales de Laval

379Site internet: www.mairie-laval.fr/franc/archives/index.phb?rubid=1&id=12

380Une bonne partie du fonds moderne antérieur à 1950 est encore déposée aux Archives départementales de la Mayenne

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

381Sont notamment entrés aux Archives municipales en 2009-2010 :

382– un dossier concernant l’usine des eaux et la distribution de l’eau potable (1898-1935) ;

383– le livre d’or de la ville (1946-1996).

Archives privées

384Sont entrés en 2010 plusieurs fonds photographiques :

385– le fonds Trouillet : tirages et négatifs concernant la période 1943-1955 (ville bombardée, libération, arrivée des Américains, retour des déportés, visites du général de Gaulle en 1944 et 1947, procession de Notre-Dame de Boulogne, mariage du neveu du président Coty…)

386– le fonds Billaudeau : photos aériennes de la fin des années 1940 et début des années 1950

387– une importante collection de diapositives trouvées aux archives municipales de Nantes sur le centre de Laval dans les années 1975-1976 (bâtiments, travaux)

388– des affiches et coupures de presse ayant servi à l’élaboration de l’exposition Rock’in Laval.

2) Instruments de recherche et publications

389L’inventaire provisoire du fonds moderne a été poursuivi : séries F, G, H, I, K, L, M, N, O, Q, R et T ainsi que le répertoire indexé des délibérations du conseil municipal.

3) Échos et nouvelles

390Le précédent projet de nouveau locaux ayant été abandonné au profit d’une réutilisation de locaux municipaux existants, des travaux d’aménagement ont commencé en 2009. L’ouverture du nouveau bâtiment situé, 1, rue Prosper Brou est prévue pour la fin 2011. À cette occasion, une exposition présentant le fonds Trouillet aura lieu dans la salle d’exposition.

391Les Archives municipales ont collaboré à la commémoration du centenaire de la naissance de Robert Buron en 2010 (numéro spécial de la revue l’Oribus et exposition présentée à Villaines-la-Juhel et à Laval) ainsi qu’à l’exposition Laval, ville d’eau et d’histoire, présentée durant l’été 2011 au Vieux château, et apporté leur contribution à l’exposition sur l’histoire du quartier des Pommeraies.

Archives Ville Le Mans et Le Mans Métropole

392e-mail: archives@ville-lemans.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

393Pour 2009-2010, plus de 550 mètres d’archives ont été traités alors que 180 mètres de documents ont été éliminés. Parmi les versements les plus notables, signalons :

394– affaires foncières : comité de surveillance de la Percée centrale (1962-2007), construction du Pôle santé Sud (2000-2007)

395– assemblées : bureau communautaire (2001), municipalité (2001-2008), délibérations du conseil communautaire (2007-2008), délibérations du conseil municipal (2006-2008), installation du conseil municipal (1995-2001)

396– cabinet du maire : création de la première ligne de tramway (1989-2009), manifestation publique locale (2005-2008)

397– centre communal d’action sociale : conseil d’administration (1972-2005)

398– délégation de services publics : gestion des syndicats mixtes et des technopoles (1988-2008), suivi des transports en commun (1997-2010)

399– direction générale : dossiers traitant de sport, de restauration des monuments historiques et cultuels, de développement social urbain (1976-2008)

400– laboratoire municipal : activités du laboratoire de 1938 jusqu’à la fermeture de ses portes en fin d’année 2008

401– marchés : marchés publics (1975-1999)

402– population : registres des naissances (1908-1909), registres des mariages et décès (1908-1932), registres de recensement militaire (1990-1998), déclarations de débits de boissons (2001-2005), permis de chasser (1960-1980), liste générale politique (1995-2003), résultats d’élection politique (1992-2001), résultats d’élection prudhommale (1982-2002)

403– services généraux : arrêtés du maire (2001-2009), arrêtés du président de Le Mans Métropole (2006-2009), autorisation d’ouverture de magasins (1993-2004), dépôts des statuts de syndicats professionnels (1904-2011)

404– service des eaux : fonctionnement de l’usine d’eau potable de l’Épau (1907-2002)

405– théâtre municipal : activités du théâtre (1920-1999)

406– urbanisme : plan d’occupation des sols des communes de la communauté urbaine du Mans (1974-2003), aménagement de zones d’activités (1978-2006), aménagement de quartiers (1977-2007).

2) Instruments de recherche et publications

407– 27 542 notices ont été saisies et indexées sur le logiciel de gestion d’archives Avenio qui fait office d’instrument de recherche

408– mise à jour des répertoires numériques existants pour les séries modernes

409– répertoire numérique de la série GG – registres paroissiaux (1554-1792).

3) Échos et nouvelles

410– Poursuite de la campagne de numérisation : bulletins de salaire 2009-2010 des agents et élus de la ville et métropole, 33 registres d’état-civil (naissances 1908-1909, mariages 1908-1922, décès 1908-1922), 40 registres de délibérations du conseil municipal (1883-1916), 1 410 reportages photographiques architecture et opération d’urbanisme (1965-1966), 55 cartes postales anciennes et de communication institutionnelle (1926-2010)

411– publications : Des 16 paroisses à Le Mans Métropole et Renouveau des écoles primaires et maternelles par Sophie Rouyer dans la revue Mancelle et Sarthoise de septembre et décembre 2009

412– publication : 1906-1940 : construire et se loger au Mans par Ariane Chevalier dans la revue Mancelle et Sarthoise d’avril 2010

413– poursuite du dépouillement et de l’indexation au dossier des demandes de permis de construire délivrées entre 1948 et 1954, soit 5 539 références

414– dépouillement et indexation des registres de délibérations du conseil municipal, soient 1 421 références couvrant la période 1851-1862.

Archives municipales de Nantes

415Site internet: www.archives.nantes.fr

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

416Entre 2009 et 2010, les Archives municipales de Nantes ont reçu 320 mètres linéaires. Les principaux versements concernent l’état civil devenu communicable depuis la nouvelle loi sur les rchives du 15 juillet 2008, l’urbanisme (permis de construire, dossiers de ZAC), le conservatoire national de région, le service des espaces verts, les lotissements et voies privées, enfin les élections (procès-verbaux et listes d’émargement).

417Nantes-Habitat, office public d’HLM de la ville de Nantes, a commencé ses versements de dossiers de construction et/ou de réhabilitation de logements sociaux tout comme Nantes Aménagement ses dossiers d’opérations d’aménagements urbains.

Archives privées

418Quinze fonds sont entrés dans les collections par don ou achat, parmi lesquels on note :

419– fonds du Comité des fêtes du Vieux-Doulon (1930-1995)

420– fonds de Jacques Fierain, universitaire nantais

421– fonds de la famille Riom, industriel et maire de Nantes (1859-1928)

422– fonds du Dock flottant (64 photographies)

423– fonds Favre, correspondance de Ferdinand Favre, maire de Nantes, avec deux évêques de Nantes (1848-1859)

424– fonds de la Société d’assurance agricole du quartier Saint-Joseph de Porterie (1908-1950).

Archives iconographiques

425Les fonds photographiques se sont enrichis de plusieurs albums thématiques : le port de Nantes en août 1944, l’arrivée du dock flottant en 1949 pour la Compagnie nantaise de réparation navale, la visite du général de Gaulle en 1960.

426Avec la publication de la base de données sur internet, la photothèque est désormais accessible en ligne soit 33 000 notices et images.

2) Instruments de recherche et publications

427L’intégration dans la base de données des descriptions d’archives reste une priorité, surtout depuis la publication de cette dernière sur internet accessible à partir du site des Archives. En 2009 et 2010, ont été intégrées à la base :

428– 18 796 notices d’articles d’archives dont 4 427 de permis de construire

429– 5 877 notices de documents figurés (plans, affiches, photographies)

430– 4 605 notices d’articles de presse ou de périodiques

431La sous-série 1 Q Assistante et prévoyance a été classée et inventoriée.

432Une base de données « inhumations » a été créée à partir des registres des registre d’inhumations dans les cimetières nantais, qui ont été numérisés en 2006. Cette base comprend 400 000 noms (de 1867 à 2006), elle sera publiée à l’automne 2011.

Publications

433– Bulletins 2, 3 et 4 du quartier Nantes Sud

434– Tome 1 (sur les trois prévus) consacré aux Dervallières, l’ensemble traitant des quartiers Dervallières-Contrie-Zola

435– Livret Les 60 ans du Grand Clos à l’occasion de l’attribution du « Label Patrimoine xxe siècle » à cette cité de la reconstruction.

436– Deux dossiers du service éducatif : Le chemin de fer à Nantes, et Plus léger que l’air relatant la première expérience aérostatique menée à Nantes le 14 juin 1784.

3) Échos et nouvelles

Site internet

437Le site internet s’est enrichi par la publication de plusieurs dossiers documentaires :

438– bicentenaire du Muséum d’histoire naturelle

439– les aérostats, dans le cadre d’un partenariat avec le Musée départemental Dobrée et l’Association Eveil et Patrimoine

440– les cimetières nantais : biographies de Nantais célèbres et notices des soldats de 1914-1918 inhumés dans les cimetières nantais

441– tables mémoriales recensant 5 832 notices de soldats nantais inscrits sur le monument aux morts de la Première Guerre mondiale.

442La mise en ligne des documents numérisés s’est diversifiée avec les plans, gravures et affiches.

443En 2010 le nombre de pages visionnées s’est élevé à 7 518 990 millions.

Expositions

444Dans le cadre des journées du patrimoine, les Archives municipales ont présenté l’exposition Le quartier Madeleine-Champs de Mars : les transformations d’une île au xxe siècle en 2010, et l’exposition Les maires de Nantes de Geoffroy Drouet à Paul Bellamy en 2009. Ces deux expositions sont à découvrir ou redécouvrir sur le site internet des Archives, ainsi que l’exposition itinérante Nantes au xixe siècle réalisée pour le service éducatif.

Histoire et mémoires des quartiers

445La mission « Histoire et mémoires des quartiers » a en 2009 et 2010 poursuivi son travail de collecte de témoignages et d’accompagnement documentaire des groupes mémoires du quartier Nantes Sud, du quartier Dervallières-Contrie-Zola et du quartier Pilotière-Pin Sec, travail qui a abouti à plusieurs publications.

Actions pédagogiques

4461 347 élèves ont été accueillis pour des visites et des ateliers thématiques avec pour prédilection l’atelier « Le quartier de mon école hier-aujourd’hui ».

Restauration

447Les quinze atlas illustrés présentant Nantes en 1877 et réalisés pour l’exposition universelle de 1878 ont été restaurés.

Touraine

Archives départementales d’Indre-et-Loire

448Site internet: http://archives.cg37.fr

1) Enrichissement des fonds

Archives publiques

449Parmi les nombreux versements effectués par les services administratifs figure celui du service du cadastre de Tours, composé de plans, d’états de section et de matrices relatifs au cadastre rénové du Département, pour la période 1930-2008. Les titres de séjour des étrangers provenant de la préfecture représentent également une entrée conséquente [1928 W], ainsi que les minutes des tribunaux d’instance de Chinon et Loches [1951 et 1952 W], le registre du commerce et le registre des métiers provenant des tribunaux de commerce pour la période 1920 à 1954 [2019 à 2026 W]. Signalons enfin le versement de la direction interdépartementale des anciens combattants, très riche pour tout ce qui concerne la période de la Seconde guerre mondiale et les dossiers d’invalidité de ses ressortissants [1970 W].

Archives privées

450En matière d’archives privées, notons l’entrée de deux fonds familiaux : celui de Beaumont-Plessis [180 J], allant du xiiie au xixe siècle, et celui du château du Rivau [182 J], pour la période du xvie au xviiie siècle. Tous deux sont composés de papiers personnels, pièces de procédure, titres de propriété et de gestion notamment. Les archives de Georges-André Voisin, maire de l’Île-Bouchard de 1947 à 1995, président du Conseil général d’Indre-et-Loire de 1970 à 1992, et également député puis sénateur [175 J] représentent 11,2 mètres linéaires de dossiers reflétant ses activités politiques. Un don a permis l’entrée des carnets de formules chimiques, d’étiquettes, de marques, ainsi que des flacons et coffrets de la parfumerie Salancy entre 1911 et 1955. Il convient enfin de signaler le volumineux fonds d’archives de la manufacture de soieries Le Manach [187 J] fondée à Tours en 1830.

2) Instruments de recherche et publications

451Le classement de la série M (administration générale et économie) se poursuit ; sont à présent disponibles les répertoires numériques détaillés des sous-séries 1 M (cabinet du préfet), 3 M (élections) 7 M, 8 M et 9 M (agriculture, commerce et industrie).

452Les archives de l’hôpital de Luynes (1538-1989, cote H-dépôt 7) sont accessibles au public grâce à un inventaire détaillé et normalisé réalisé en 2009.

453Les minutes notariales antérieures à 1900, conservées sur le site des Archives historiques, sont maintenant intégralement inventoriées. Produites depuis 1462 par les études notariales correspondant à l’actuel département d’Indre-et-Loire, elles représentent plus de 3 800 mètres linéaires de liasses et registres et constituent une source inépuisable et inestimable pour l’histoire des familles, des biens et des territoires, de la vie économique et sociale. La collecte des minutes postérieures à 1900, aux Archives contemporaines, suit un rythme régulier, et s’accompagne d’un classement en continu et de la rédaction d’un inventaire approprié.

454Outre la réalisation des instruments de recherche, le travail des Archives d’Indre-et-Loire porte actuellement sur leur diffusion. En mai 2010 a été mis en ligne l’état des fonds contemporains, qui couvre une très large partie des archives publiques postérieures à 1940 et complète le guide thématique déjà existant sur le site Internet. Ce guide thématique permet d’accéder à de nombreux inventaires, incluant les inventaires anciens qui ont été numérisés avec reconnaissance de caractères et publiés au format PDF.

455Le site des Archives propose par ailleurs depuis septembre 2010, avec la base « Images de Touraine », un nouvel outil de recherche dans les fonds iconographiques. Cette base reprend comme noyau dur la collection des cartes postales numérisées, et est enrichie en permanence au fur et à mesure de l’acquisition, de la numérisation et de la description des fonds figurés.

456Les registres paroissiaux sont à présent disponibles sur Internet ; ils viennent compléter les fonds du recensement de la population, les tables des successions et absences et les tables des registres des états signalétiques et de services du recrutement militaire, et eront suivis prochainement des registres de l’état civil.

457Enfin, le site propose un module d’initiation à la paléographie disponible depuis l’automne 2009. Destiné aux débutants, il propose des parcours chronologiques et thématiques couvrant de nombreux aspects abordés par les sources disponibles aux Archives.

3) Échos et nouvelles

458Plusieurs expositions ont été réalisées en 2010, notamment l’exposition 4 communes – Larçay, Montlouis-sur-Loire, Véretz, La Ville-aux-Dames – 1 territoire, consacrée à l’histoire du canton de Montlouis et l’exposition sur la ligne de démarcation en Indre-et-Loire, résultat de recherches entamées dès 2009, qui a été accompagnée d’une journée-débats et d’un film documentaire réalisé par les Archives à partir de témoignages oraux récoltés en 2010.

459L’exposition Les écritures en France de la fin de l’Antiquité au xxe siècle est plus spécifiquement destinée au public scolaire, et présentée de façon itinérante dans les établissements qui en font la demande.

Haut de page

Notes

1 . Cahier de doléances de la province de Bretagne de 1574, texte publié et commenté par Philippe Hamon, Dominique Le Page, Philippe Charon, Alain Gallicé et Jean François Caraës, Nantes, 2010, 128 p. (Bulletin de la Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique, n° hors série).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Chronique des archives du Grand Ouest », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 118-4 | 2011, 165-211.

Référence électronique

« Chronique des archives du Grand Ouest », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 118-4 | 2011, mis en ligne le 30 décembre 2011, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/2226

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page