Navigation – Plan du site
Chroniques

Chronique des archives du Grand Ouest 2006

p. 243-262

Plan

Haut de page

Bretagne

Archives départementales d’Ille-et-Vilaine

1 rue Jacques Léonard – 35 000 Rennes
(quartier de Beauregard, à proximité de
la Préfecture et du Conseil général)
Téléphone : 02 99 02 40 00 – Télécopie : 02 99 02 40 01
E-mail : archives@cg35.fr
Pour une première approche des fonds à consulter :
Guide des Archives d’Ille-et-Vilaine, Tome I, volume 1.
Archives départementales 1re partie
[ne comprend pas la période de 1790 à nos jours]
et archives hospitalières, Rennes, 1994, 710 p. ;
tome II, Archives communales, Rennes, 1991, 512 p.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

En 2006, les Archives d’Ille-et-Vilaine n’ont eu que très peu d’entrées (85 m linéaires) du fait de la fermeture du service à tout versement dès juin. Tous les efforts ont porté sur les opérations de conditionnement indispensables pour la réussite du déménagement qui a effectivement débuté en novembre.

On signalera les versements de la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales de Bretagne qui viennent régulièrement compléter les informations relatives au contrôle des organismes de sécurité sociale et aux données de prévention de la santé publique (3,60 m linéaires) et les versements de la préfecture (18,60 m linéaires) concernant essentiellement les dossiers d’étrangers, les élections avec notamment la liste électorale de 2000, les affaires militaires avec notamment le recensement de 1998.

S’y ajoutent les études des notaires de Bécherel et Plélan (31 m linéaires).

Archives privées

48 cahiers d’écolier de Jean-Marie Hervé (1849-1925), de La Mézière, couvrant la période 1858-1865 (180 J) ; archives du collège privé Sacré-Cœur de Saint-Servan, 1re moitié du xxe siècle (175 J ; 2,8 m linéaires) ; dépôt du fonds Le Gonidec de Traissan, xve-xixe siècle (187 J ; 8,7 m linéaires) ; archives de la ligue rennaise de protection du droit des citoyens, 1946-1993 (174 J ; 0,3 m linéaires) ; comptabilité de la forge Ribault de Médréac, 1920-1970 (182 J ; 0,3 m linéaires ).

2) Instruments de recherche

La plupart des fonds privés entrés en 2006 ont été inventoriés, ainsi que d’autres fonds entrés précédemment, notamment : 71 J (fonds La Bourbansais ; 9,3 m linéaires) ; 88 J (supplément au fonds de la fonderie Brisou ; 7,4 m linéaires) ; 171 J (divers dons du général Chesnais) ; 172 J (fonds du Comité départemental de l’habitat et de l’aménagement rural ; 26 m linéaires).

Les fonds des couvents et abbayes de femmes de la série H (24 H-40 H) ont été reconditionnés et reclassés.

Pour les archives contemporaines, les efforts d’identification des fonds encore difficilement accessibles ont été poursuivis tout comme en 2005. Divers petits fonds émanant de la préfecture touchant l’urbanisme et les affaires économiques on été concernés.

On notera principalement les travaux de tri entrepris sur les fonds judiciaires, travaux qui ont permis la mise à jour ou la rédaction des répertoires de la Cour d’appel de Rennes (235 W, 1022 W, 1310 W) soit 43 m linéaires classés, des tribunaux d’instance (234 W, 250 W, 308 W, 1588 W, 1755 W) soit plus de 80 m linéaires classés, des justices de paix (333 W, 1027 W, 1295 W, 1529 W) soit 42,50 m linéaires classés.

Classement des archives communales de : Boisgervilly, Châteaubourg (et communes associées, Broons-sur-Vilaine et Saint-Melaine), La Dominelais, Ercé-en-Lamée, Epiniac, Miniac-sous-Bécherel, Montautour, Mont-Dol, Parthenay-de-Bretagne, Saint-Benoît-des-Ondes, Saint-Georges-de-Chesné, Saint-Gonlay et Saint-Péran.

3) Échos et nouvelles

Achèvement de la construction du bâtiment neuf

Le nouveau bâtiment a été rouvert au public le 4 juin 2007.

• Salle de lecture : 80 places en accès libre (répertoires, usuels, films et CD, interrogation des bases)

• 80 places pour lecture d’originaux

• 10 places pour lecture de grands formats

• Salle d’exposition de 180 m2

• Auditorium de 160 places

• Métrage linéaire des magasins : 50 km plus une réserve dans 8 salles non équipées et pouvant offrir jusqu’à 15 km supplémentaires

• Câblage complet du bâtiment

Système d’information

Le changement de système d’information annoncé en 2005 a été effectif en juin 2006 ce qui a entraîné une reprise de données informatiques très importante : 220 000 fiches descriptives ont dû être vérifiées voire réécrites pour permettre le passage d’un système à l’autre. De nombreux instruments de recherche ont fait l’objet de reconversion pour en permettre une exploitation électronique plus aisée par le lecteur.

Archives municipales de Rennes

20 avenue Jules-Ferry – 35 700 Rennes
Téléphone : 02 99 27 21 50 – Télécopie : 02 99 27 21 51
e-mail : archives@cg35.fr
Site internet : www.archives.rennes.fr
Heures d’ouverture : lundi-vendredi de 9 h 00 à 12 h 00
et de 13 h 00 à 17 h 00

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

À noter plus particulièrement les dossiers de jumelages, de coopération et de programmes européens versés par la direction des relations internationales (1955-2006) ; les dossiers de construction de bâtiments communaux, écoles, bases de loisirs et de plein air (1978-1997), du NEC (devenu les Champs-Libres, 1993-2004) ; le grand livre comptable (1982-2002) versés par la direction des affaires financières ; les programmes en faveur du développement social des quartiers (1973-1981).

Archives audiovisuelles

Enregistrements des discours du maire (1989-2004).

Archives privées

Les Archives de Rennes se sont enrichies de 4 principaux fonds privés : celui du Cercle Paul Bert, de l’Institut franco-américain, de l’Office social et culturel rennais et de la société gérant la Salle omnisports, devenue le Liberté.

2) Instruments de recherche et publications

Les versements contemporains (W) sont traités le plus rapidement possible et sont alors saisis dans notre base de données et indexés. Ainsi cette année, 204 m linéaires ont été traités.

Par ailleurs, les archives du Cercle Paul Bert, des Transmusicales et de l’Orchestre de Bretagne ont été classées et inventoriées.

 3) Échos et nouvelles

Nous avons mis en place un programme d’indexation des registres d’état civil sur Internet qui a permis l’accès direct à des dizaines de milliers d’actes et nous envisageons d’étendre la formule aux délibérations d’Ancien Régime.

Pays de la Loire

Archives départementales de Loire-Atlantique

6, rue de Bouillé, BP 23505 – 44 035 Nantes Cedex 1
Téléphone : 0251729320 – Télécopie : 02 40 20 26 91
E-mail : archives@cg44.fr
Internet : www.culture.cg44.fr
Heures d’ouverture: lundi-vendredi 8 h 30 à 12h15
et 13h30 à 17h15 sur réservation
Consultation des document numérisés 44, rue de Strasbourg
(réservation au 02 40 99 78 11)
Consultation des documents originaux 1, rue E. Tessier
(réservation au 02 51 72 98 99)
Fermeture annuelle la première quinzaine de juillet
Pour une première approche des fonds, consulter :
Guide des archives, Nantes, 1962-1964, 2 vol.

1) Enrichissement des collections

En 2006, les collections des Archives départementales se sont accrues de 241 mètres linéaires, par versement, achat, don ou dépôt, dont 216 m linéaires d’archives publiques. En raison du ralentissement programmé des entrées, dû au faible métrage linéaire disponible, en attendant la livraison des nouveaux bâtiments, un gros travail a été effectué sur les éliminations d’archives publiques. Ainsi 3 255 m linéaires ont été éliminés avant versement et 80 après.

Archives publiques

Parmi les versements d’archives publiques, on peut signaler les suivants :

Conseil général : Direction de la vie sociale et familiale, service administration et gestion financière : dossiers individuels des enfants placés en garde provisoire (nés entre 1974 et 1976) (1974-1996) ; Direction des ressources humaines, service gestion des ressources humaines : dossiers des réunions des commissions administratives paritaires et des comités techniques paritaires (1985-1999) ; Direction de l’éducation, service du développement éducatif et de la recherche : fonctionnement des collèges, aide à l’investissement dans les collèges privés, construction scolaire et rénovation du 1er degré, aide à l’enseignement supérieur (1994-2000) ; Direction des infrastructures : dossiers de subventions pour la voirie communale, sommier des biens départementaux (196-1995), opérations de sécurité (1977-1994) ; Association départementale de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence : dossiers individuels des jeunes confiés (1943-1985) ; Centre de ressource d’insertion culture : fonctionnement, finances, dossiers traités (1995-2006).

Préfecture : Direction de la réglementation et de l’administration générale, bureau des élections, des associations et des affaires militaires : dons et legs aux associations et opérations immobilières (1973-2003), déclarations d’option pour la France des franco-algériens (1985-2005) ; Direction des actions économiques et sociales, bureau de l’aménagement du territoire et de la politique de la ville : subventions du ministère de l’Intérieur, subventions européennes, subventions aux associations (1990-2002) ; Direction des actions de l’État et de la solidarité, bureau des politiques de lutte contre l’exclusion : expulsions locatives (dossiers individuels), indemnisation et remise de prêts aux rapatriés (dossiers individuels) et fichier des rapatriés en Loire-Atlantique (1962-2005).

Services déconcentrés de l’État et autres services publics : Direction régionale des affaires culturelles : subventions, suivis d’établissement et de manifestations, études archéologiques, inventaire, patrimoine maritime et fluvial (1970-2003) ; Port autonome de Nantes-Saint-Nazaire : dossiers de documentation interne, gestion du littoral, port de pêche et de plaisance (1842-1993) ; Direction régionale des renseignements généraux, service de Saint-Nazaire : surveillance des individus (dossiers individuels) (1945-1976).

Autorité judiciaire : Conseil de prud’hommes de Nantes : conventions ou accords collectifs (1995), règlements intérieurs (1995), minutes de jugements (1975), dossiers de procédure clos en 2000, registres d’audience (2000).

Anciens combattants : Direction interdépartementale des anciens combattants et victimes de guerre : dossiers individuels de pension d’invalidité (1894-1995).

Archives privées

Dans les fonds d’origine privée et documents isolés, on peut noter le don de l’Observatoire des marées noires, association de défense et de protection du littoral, créée après le naufrage de l’Erika et dissoute en 2006, le dépôt des archives du domaine de l’Oiselinière (commune de Gorges) (xve-xixe siècle) et de cahiers manuscrits du général Audibert, l’achat de documents de l’association « Libre pensée de Nantes » : statuts et règlements, registre et bulletins d’inscription, répertoire alphabétique des adhérents, testaments de membres (1881-1958), ainsi que de la correspondance adressée par deux armateurs et négociants nantais à Pierre Le Nicolais, fabricant de toile à Mayenne (xviiie siècle), complétant un achat précédent.

Archives iconographiques

Parmi les entrées provenant de don ou d’achat, on peut mentionner de nombreuses cartes postales en noir et blanc et couleurs de communes du département, ce qui porte le total de la collection de cartes postales à 17 000, des affiches, dont concours d’animaux de boucherie de Nantes (1862-1863), des photographies des grand et petit lycées de Nantes (1911).

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche dactylographiés

Les fichiers manuels de séries modernes ont été repris sous forme de répertoires dactylographiés, notamment les états de section et matrices du cadastre, le bureau de l’enregistrement de Nantes (613 pages).

Pour les archives privées, le fonds de la galerie d’art Mignon-Massart à Nantes a fait l’objet d’un répertoire.

Autres publications

Huit instruments de recherche ont été produits directement en EAD.

La lettre d’information et d’aide à la recherche pour les lecteurs, Liens d’archives, a continué de paraître (3 numéros par an).

Mise sur le site Internet de guides et fiches de recherche.

Bases de données

Les bases se sont enrichies de 575 notices pour les archives modernes et de 502 pour les archives contemporaines.

3) Échos et nouvelles

Le chantier d’extension et de restructuration des bâtiments des Archives départementales est arrivé en fin d’année à l’élévation des cinq niveaux de bâtiment.

Les opérations de numérisation se sont poursuivies : elles ont concerné des registres de délibérations de communes du département (10 660 vues), des recensements de population (29 795 vues), des documents figurés (affiches, photographies aériennes, diapositives de sceaux conservés, plans de séries anciennes et modernes (xviie-xixe siècle]), des matricules militaires, ce qui porte à 177 932 le nombre d’images numérisées dans l’année et à 345 495 celui des pages numérisées.

La restauration a porté sur plus de 10 000 feuillets et a permis ainsi de mettre à disposition des lecteurs notamment une centaine de registres de l’enregistrement sous l’Ancien Régime, des tables alphabétiques de successions et absences de l’époque moderne, des documents figurés (affiches, cartes et plans, plaques de verre).

Le site Internet a reçu 212 147 visites et 6 400 000 pages ont été consultées.

Archives départementales de Maine-et-Loire

106 rue de Frémur, BP 80744 – 49 007 Angers cedex 01
Téléphone : 02 41 80 80 00 – Télécopie : 02 41 68 58 63
e-mail : archives49@cg49.fr
Site internet : http://www.archives49.fr
Heures d’ouverture : lundi 13 h 30-18 heures,
mardi-vendredi 9 heures-18 heures
Inscription des lecteurs de 9 h 00 à 12 h 00,
et de 13 h 30 à 17 h 00
Le service de demande de documents est interrompu
entre 11 h 45 et 13 h 30
et après 16 h 45
Fermeture annuelle du 1er au 15 août

Les Archives départementales conservent 36 kilomètres de documents sur tous supports, couvrant la période allant du ixe siècle à nos jours. Les fonds anciens sont d’une exceptionnelle richesse. Remontant à l’époque carolingienne (le premier diplôme conservé est daté de 845), ils sont particulièrement remarquables par leurs fonds religieux, notamment ceux des grandes abbayes (Fontevraud, Saint-Florent de Saumur…). Les fonds privés sont également très nombreux (305 fonds à ce jour) et couvrent l’ensemble de l’activité humaine : fonds de familles, archives personnelles, d’entreprises et d’associations. La bibliothèque historique se présente comme un utile complément à la recherche avec ses 13 000 volumes concernant essentiellement l’histoire de l’Anjou.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

En 2006, les Archives départementales de Maine-et-Loire ont reçu 990 mètres linéaires d’archives publiques provenant des services de l’État, des administrations territoriales et des établissements publics.

Parmi ces entrées, on peut signaler :

Conseil général : deux versements de la Direction des interventions sociales et de solidarité concernant la politique de la ville et le logement (1977-2000) ; trois versement de l’Action gérontologique et handicap concernant les allocations et prestations ainsi que les établissements pour personnes âgées (1973-2000).

Préfecture : Cabinet du préfet (1945-2005) ; Direction de la réglementation, bureau des élections, de la vie associative et de la réglementation générale : dossiers des associations (1903-1976).

Sous-préfecture de Segré : secrétariat particulier, gestion de la sous-préfecture, réglementation, contrôle de légalité, affaires sociales (1999-2003).

Services déconcentrés de l’État et autres services publics : Direction départementale de l’équipement, archives de la subdivision de Saumur : service vicinal, ouvrages d’art, dossiers de travaux, routes nationales (1869-1995), archives de la subdivision de la navigation de la Loire : aménagements, travaux contre les inondations, levées, ouvrages d’art (1813-2004) ; Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle : insertion par l’activité économique (1995-2001).

Autres services et établissements publics : Nouveau théâtre d’Angers : administration du théâtre et production des spectacles, archives audiovisuelles et iconographie (1970-2005) ; Association départementale musique et danse : administration et fonctionnement, depuis la création de l’association (1994-2000).

Autorités judiciaires : Tribunal de commerce d’Angers : fonctionnement, jugements et audiences (1958-2000) ; Tribunal de grande instance d’Angers : greffe civil (1958-1999), parquet (1961-1994), tribunal correctionnel (1965-1988) ; Cour d’appel d’Angers : chambre correctionnelle : dossiers correctionnels (1971-1985).

Communes : dépôt des archives des communes du Thoureil (1809-1943) et de Soulaires-et-Bourg (1406-1966).

D’un point de vue thématique, on remarque une collecte particulièrement riche dans le domaine de l’éducation (archives publiques et d’origine privée) :

• Écoles primaires publiques de Chalonnes-sur-Loire (1886-1960) et de Chaudefonds-sur-Layon (1882-1996)

• École primaire privée Sainte-Marie de Saint-Barthélemy d’Anjou (1904-1997)

• Lycée Joachim du Bellay (1806-2005)

• Université d’Angers : UFR de Droit, économie et gestion (1968-2001)

• École nationale supérieure d’arts et métiers : gestion du personnel (1909-1953)

• École supérieure d’agriculture (1898-1984)

Archives privées

Douze fonds sont entrés dans les collections en 2006 par voie de don, dépôt ou achat, parmi lesquels on remarque :

• Fonds de l’École supérieure d’agriculture (1898-1984).

• Papiers personnels de Claude Yersin, directeur du Nouveau théâtre d’Angers depuis sa création jusqu’en 2005, documents qui viennent en complément du versement des archives du théâtre (1972-2006).

• Archives des Pépinières Onillon, représentatives d’un secteur d’activité majeur du département de Maine-et-Loire (1900-1996).

Parmi les pièces isolées on remarque le livre de comptes de Daniel Dallié, horloger à Saumur (1731-1740), un ensemble de documents et de lettres autographes signées de Charles-Émile Freppel, évêque d’Angers de 1870 à 1891, fondateur de l’Université catholique d’Angers (1858-1891), des papiers concernant le marquis de Bonchamps et d’Elbée, généraux vendéens (1793).

Enfin, provenant de l’École royale d’équitation de Saumur, les états nominatifs des officiers et sous-officiers présents de 1815 à 1818, des recommandations et cours d’hygiène (1817-1818).

Archives iconographiques et audiovisuelles

Fonds iconographiques

Les Archives départementales ont passé la barre des 10 000 cartes postales conservées en sous-série 6 Fi.

Également en 2006, la SODEMEL (Société d’équipement du département de Maine-et-Loire) a fait don de 1 337 diapositives 24 x 36 prises lors des travaux d’aménagement et d’équipement entrepris entre 1970 et 1999, sur l’ensemble du département, notamment à Angers (ZUP, zones industrielles), Cholet, Saint-Barthélemy-d’Anjou, Saumur, Segré…

Archives orales

On remarque, pour les témoignages oraux, l’entrée de l’enquête sur le STO en Anjou (1942-1945) déposée par une personne privée, également le don des copies des travaux du Groupe de recherches ethnologiques de l’Anjou (GREA) concernant les entretiens réalisés avec des vignerons du département (1980), auxquels viendront s’ajouter en 2007 l’achat des enquêtes concernant la naissance, le mariage et la mort en Anjou (1981-1982), la cuisine en Anjou (1996).

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

Le classement des fonds et la saisie des bordereaux de versements en continu ont permis l’accroissement de la base de données réalisée à l’aide du logiciel de gestion d’archives ARKHÉÏA. Les instruments de recherche peuvent ainsi être édités et placés en salle de lecture au fur et à mesure de leur élaboration.

Publications des Archives départementales

Publications du service éducatif : Fiches pédagogiques « À propos de » :

• « État, églises et patrimoine religieux en Anjou au temps de la séparation », n° 9, janvier 2006

• « Saint-Martin », n° 10, septembre 2006

3) Échos et nouvelles

Journées d’études et de formation

Du 6 au 8 novembre 2006, fort de l’expérience des Archives départementales de Maine-et-Loire dans le domaine, la Direction des archives de France a souhaité y tenir la formation « Collecte et traitement des témoignages oraux » destinée aux publics des archivistes et des collecteurs d’archives orales. Cette formation a été suivie le 30 de la 8e rencontre « Témoignages oraux » qui a rassemblé les collecteurs du département pour un partage d’expérience.

En novembre 2006, dans le cadre de l’exposition « D’intimité, d’éternité : la peinture murale en Anjou au temps du Roi René » réalisée par le service de l’Inventaire départemental dans la collégiale Saint-Martin d’Angers, les Archives départementales ont accueilli les journées d’étude associées sur le thème du « Décor peint dans la demeure du Moyen-Âge ».

Archives municipales d’Angers

Hôtel de ville, BP 23527 – 49 035 Angers cedex 01
Téléphone : 02 41 05 42 81 – Télécopie : 02 41 05 39 11
e-mail : sylvain.bertoldi@ville-angers.fr
Heures d’ouvertures : du lundi au vendredi
14 h 00-17 h 00

1) Enrichissement des collections

• 4 498 mètres linéaires de documents conservés au 31 décembre 2006.

• 255 mètres de documents collectés.

Archives publiques

À noter parmi les versements des services municipaux :

• Partenariat avec Bamako (Mali) : construction et fonctionnement du centre de lecture et d’animation pour enfants, programme sanitaire, aménagement de la Promenade des Angevins, construction de la Maison du partenariat, partenariats techniques et culturels (1963-1995).

• Mission contrat de ville, permanence du Grand-Pigeon : fonctionnement et activités du centre Marcelle-Menet et de la maison de quartier des Banchais (1999-2005).

• Mission Jeunesse : rapports d’activités, organisation du festival Tour de Scènes, soutien aux jeunes (1997-2002).

• Urbanisme. – Société d’aménagement et de rénovation de la Ville d’Angers, rénovation du quartier Saint-Michel (1953-1979), aménagement du quartier de la République (1970-1987), construction du Centre de Congrès (1978-1988), construction de l’usine Motorola (1983-1989).

• Urbanisme et habitat – Bureau des études urbaines, opérations de ravalement dans le centre ancien de la Cité (1982-2006).

• Archives audiovisuelles de TV 10 Angers (2 602 cassettes couvrant les années 1989-2005).

• Archives iconographiques : 19 436 nouvelles pièces sont entrées dans le patrimoine de la Ville, sur papier (gravures, cartes postales, photographies…) et sous forme numérique (production des photographes de la Ville, numérisation de documents provenant de collections privées).

Archives privées

• Librairie Boisteau, rue des Lices

• Association des commerçants de la rue des Lices

• Ciergerie Sourice, rue des Lices

• Entreprise de peinture Jovlac et Justeau

• Groupe « Résistance » en Maine-et-Loire

• Association Mémoires vives, enregistrements de mémoire orale du quartier de la Doutre

• Vie culturelle et musicale angevine, archives de Jean Bauer

2) Instruments de recherche et publications

• Élections, 1 K, répertoire numérique détaillé, 61 p. dactyl.

• Archives audiovisuelles de la télévision locale TV 10, répertoire numérique, 82 et 508 p. dactyl.

• Les bases de données se sont enrichies de 8 432 notices.

• « Les fonds des services municipaux d’archives», dans Guide des sources sur l’histoire du féminisme de la Révolution française à nos jours, Rennes, PUR, 2006, p. 35-38 et 64-66.

• « Angers à travers l’objectif d’un passionné, Robert Brisset», dans Pour une histoire sociale des villes. Mélanges offerts à Jacques Maillard, Rennes, PUR, 2006, p. 339-357.

• Chronique historique mensuelle dans Vivre à Angers et sur internet.

3) Échos et nouvelles

Fréquentation des archives

• 417 lecteurs inscrits.

• 6 887 documents communiqués.

• Le portail historique www.angers.fr/archives a reçu 68 056 visiteurs qui ont consulté 204 174 pages.

Sauvegarde des collections

Restauration des états de section du cadastre de 1840.

Numérisation

• 9 Fi 11153-15567 – collection iconographique Robert Brisset.

• Magazine Angers notre ville (1967-1977)

• Magazine Vivre à Angers (1994-2000)

Activités documentaires

• 12 bulletins documentaires électroniques diffusés aux services de la ville.

• 5 139 recherches et sélections documentaires effectuées.

• 740 abonnements gérés.

Archives Ville Le Mans et Le Mans Métropole

102, rue Gambetta - 72 039 Le Mans cedex 9
Téléphone : 02 43 47 49 03 – Télécopie : 02 43 47 43 68
e-mail : archives@ville-lemans.fr
Heures d’ouverture : lundi-vendredi, 8 h 30-12 h 00
et 13 h 00-17 h 00
(fermeture des portes 15 minutes avant)

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

Plus de 137 mètres d’archives ont été traités alors qu’une centaine de mètres de documents a été éliminée. Parmi les versements les plus notables, nous pouvons signaler :

• Affaires foncières : contentieux (1994-2004).

• Assemblées : délibération municipale (2003-2004), délibération communautaire (2003-2004).

• Cabinet du Maire : panneaux de l’exposition « 1905-2005 : 100 ans de laïcité » (2005).

• Culture : organisation de manifestations culturelles (1985-2002).

• Enfance : panneaux de l’exposition « Handi-expo » (1987).

• Habitat : opération de logement (1977-2003), opération de rénovation (1970-2001), secours d’urgence (1992-2000), habitat insalubre (1974-1999).

• Population : registres d’état civil (1995).

• Relations extérieures : cérémonies commémoratives (1991-2002), inauguration équipements publics (1995-2002), jumelage (1976-1999).

• Services généraux : arrêtés du Maire (1999).

• Service du personnel : commission administrative paritaire (1987-1996).

• Urbanisme : permis de construire (1991-1999), aménagement de Zad et de Zac (1978-2002).

• Ressources internes et moyens : 506 albums photographiques illustrant les chantiers de construction de la ville (1971-2007).

Archives privées

• Archives de l’entreprise mancelle des « Segments Amédée Bollée » (1898-1983).

• Bulletin mensuel Autour du feu de la société « la Mutuelle du Mans » (1944-1964).

Archives audiovisuelles

• Service communication : documentaire de promotion de la Ville du Mans sous forme de cassettes audiovisuelles et de dvd (1993-2005).

2) Instruments de recherche et publications

• 11 523 notices ont été saisies et indexées sur le logiciel de gestion d’archives Avenio qui fait office d’instrument de recherche.

• Répertoire numérique de la sous-série 1D – Conseil municipal (1799-1943).

• Répertoire numérique de la sous-série 2D – Actes de l’administration municipale (1802-1934).

• Répertoire numérique de la sous-série 1K – Listes électorales et élections politiques des communes du Mans, de Pontlieue et de Sainte-Croix (1802-1945).

3) Échos et nouvelles

– Poursuite de la campagne de restauration du fonds ancien et moderne : 19 registres paroissiaux de Gourdaine (1585-1791), du Pré (1710-1792) et de Pontlieue (1630-1792), 5 registres de recensement de la population (1936-1946), de 17 matrices cadastrales (1840-1961), de 4 plans de bâtiments communaux (xixe-début xxe siècle) et 11 affiches de manifestations locales (1898-1911).

– Conception et animation d’une émission mensuelle de radio consacrée à des lectures thématiques d’archives (sujets abordés : transports urbains ; se déplacer au Mans ; être à la marge ; travailler au fil de l’eau ; être femme ; les maires du Mans ; sortir au Mans ; ils nous protègent ; les militaires ; naître et mourir au Mans ; impôts et taxes).

– Exposition : collaboration à cinq expositions par le biais de prêts de documents et de rédaction de panneaux : « Théodore Boulard, petits formats », musée de Tessé 17 mars 2006 au 5 juin 2006 ; « Histoire de Gazonfier », Conseil de quartier, 10 au 15 mai 2006 ; « Rencontres citoyens », Archives du Mans et conseil de quartiers, 20 mai 2006 au 16 juin 2006 ; « 1906 : an I des grands prix », Archives de la Sarthe, 9 juin 2006 au 9 novembre 2006 ; « Vieux Mans-Cité Plantagenêt », Service départemental de l’Architecture, 21 juin 2006 au 17 septembre 2006.

– Publication : « Le Mans au xixe siècle à travers les placards administratifs » dans la revue la Viemancelle et sarthoise de l’été 2006 ; « L’exposition de l’Ouest de la France de 1911 » dans la revue laVie mancelle et sarthoise de septembre-octobre 2006.

Archives municipales de Nantes

1 rue d’Enfer – 44094 Nantes cedex 01
Téléphone : 0240419585 - Télécopie : 0240473879
e-mail : archives@mairie-nantes.fr
Site internet : www.archives.nantes.fr
Heures d’ouverture : lundi au vendredi,
8h30-12h30 et 13h30-18h00
Pour une première approche des fonds, consulter
Guide des Archives, par Christine Nougaret, 156p., Nantes, 1991

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

Les Archives municipales de Nantes conservent actuellement 3 135 m linéaires pour 2 866 équipés.

En conséquence de la totale saturation des magasins, les versements en provenance des services municipaux sont limités.

En 2006, seuls 10 m linéaires (dont l’état civil de 1905) sont physiquement entrés, 200 autres mètres linéaires ont été classés et inventoriés (dossiers de personnel, dossiers d’opérations d’urbanisme des années 1980-1990) mais laissés dans le service versant faute de place.

Archives privées

Les fonds privés se sont accrus d’une collection de bulletins de la Saint-Pierre (1924-1931).

Archives iconographiques et sonores

Les fonds iconographiques se sont enrichis tout à la fois par versements : ensemble de plans généraux de Nantes (1930-2000), intégralité des campagnes de photographies aériennes de 1923 à 1997, mais aussi par achats : album de photographies du lancement du navire Ville de Bougie en 1955, et lots de chromos publicitaires de commerces nantais, et enfin par dons : fonds Combe-Friésé : ensemble de photographies de la reconstruction du magasin Decré par l’architecte Charles Friésé, fonds Crochu-Guist’hau : photographies de Gabriel Guist’hau et de sa famille.

Pour les fonds sonores, l’intégralité de la collecte de témoignages de 302 agents municipaux soit 550 heures a été versée.

2) Instruments de recherche et publications

En 2006, ont été classés et inventoriés les documents suivants :

• Parcs et jardins (1790-1940) (1O).

• Voirie : percement de la rue de Strasbourg et aménagement de la place Saint-Pierre (1790-1910) (1O).

• Permis de construire (1924) (1O).

• Plans généraux (1Fi).

• Dossiers de personnel (1347 W).

Toutes les analyses ont été saisies dans la base Archives (Avenio).

L’ensemble de la collection de cartes postales a fait l’objet d’une reprise : analyse iconographique et indexation plus détaillée.

Enfin les 4 inventaires imprimés des affiches (6Fi) ont été repris ou convertis dans la base de données, soit 807 nouvelles notices dans Avenio pour les séries modernes (1 O) et 5646 pour les documents figurés.

3) Échos et nouvelles

Durant l’année 1 157 lecteurs ont été accueillis et ont consulté 13 126 documents.

Le service éducatif a reçu 768 élèves du primaire au secondaire qui ont en particulier travaillé sur 2 nouveaux dossiers pédagogiques : le détournement de l’Erdre sous les cours, Talensac, lieu de mémoire.

Depuis janvier 2006, les Archives municipales proposent des Ateliers de découverte et de méthodologie pour le grand public autour des thèmes : Découvrir les Archives, Faire l’histoire de son quartier, Faire l’histoire de sa maison, Faire l’histoire des personnes et Collecter les témoignages. Limités à 12 personnes ces ateliers ont accueilli 204 personnes.

Les opérations de numérisation ont porté sur une partie de l’état civil de Nantes, Chantenay et Doulon (16 211 vues), sur des plans et affiches (1 400 images) et sur les photographies aériennes de 1956 (1 003 images), la mise en ligne étant prévue début 2007.

Touraine

Archives municipales de Tours

Adresse postale: 1 à 3 rue des Minimes – 37926 Tours Cedex 9
e-mail : dap@ville-tours.fr
Section historique : Place Saint-Éloi – 37 000 Tours
horaires d’ouverture : 8 h 45-12 h 00 et 13 h 45-17 h 15,
du lundi au vendredi
téléphone : 02 47 21 61 81 et 02 47 21 61 82
télécopie : 02 47 39 06 10
Section contemporaine : Mairie de Tours, 2e sous-sol – 37 000 Tours
horaires d’ouverture : 9 h 00-12 h 00, du lundi au vendredi
téléphone : 02 47 21 69 54 – télécopie : 02 47 21 62 99
téléphone photothèque : 02 47 21 69 53

Les Archives municipales sont installées sur deux sites depuis 1990, et couvrent 5,5 km de rayonnages.

La section historique (place Saint-Éloi) conserve les séries anciennes : entre autres une charte de 1 035 environ, une très belle série de registres de comptes depuis 1358, les délibérations municipales depuis 1408, et les séries modernes, comprenant les dossiers de voirie, de bâtiments publics, d’urbanisme, d’enseignement, et tous les documents jusqu’en 1945. Y sont aussi consultables les archives privées, comme celles du maire de la Libération, M. Jean Meunier, ou de la famille de Clocheville, dont l’hôpital pour enfants porte le nom.

La section contemporaine (au 2e sous-sol de la mairie) conserve pour sa part les documents de 1945 à nos jours, en particulier les plans de la reconstruction de la ville dans l’immédiat après-guerre et les dossiers de la mise en place du Secteur sauvegardé.

La photothèque, créée en 1985, également située au 2e sous-sol de la mairie, est riche de plus de 100 000 clichés et est complétée par une série de 4 000 cartes postales anciennes.

Les Archives municipales constituent le pivot de la Direction des Archives, de la Documentation et du Patrimoine, elle-même rattachée à la Direction Générale des Services et dirigée par le conservateur des Archives.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

Après plusieurs années de contraction des versements administratifs rendue nécessaire en raison d’une saturation des magasins, le service a accueilli en 2006 un volume nettement plus important que celui de l’an passé : 288 mètres linéaires en 2006 pour 137 mètres linéaires en 2005. Parmi les 49 versements effectués cette année, il convient de signaler le groupe scolaire Joachim-du-Bellay (1970-2003), le Centre d’Études Supérieures des Langues Vivantes (1966-1999), la Société d’Économie Mixte de Restauration de la Ville de Tours (1962-1980), mais surtout l’Association des Foires de Tours (1958-1998). D’un volume de 140 mètres linéaires, ce versement regroupe la totalité des archives de cet établissement, depuis sa création.

L’on y retrouve notamment l’organisation des foires commerciales, mais aussi de précieux dossiers sur l’activité économique de la Ville de Tours. Enfin, un versement du Service des Cimetières, concrétise un important travail d’organisation de l’archivage dans ce secteur d’activités. Il couvre la période 1855-2003 et sera suivi par d’autres versements.

Archives privées

Poursuivant son aide aux associations locales pour l’organisation de leurs archives, le service a reçu en dépôt les archives de l’Union cyclotouriste de Touraine (1930-2004), organisme ayant son siège au service municipal des sports. Ce fonds comprend aussi des photographies et des films. Un particulier, M. Michel Griveaud, a fait don de son fonds privé d’archives syndicales du courant de pensées CFTC puis CFDT, qui couvre la période 1930-2004. Les Archives diocésaines nous ont confié un double de la revue La semaine religieuse du diocèse de Tours (1866-2002) qui faisait jusqu’alors défaut. Enfin, le service a acquis auprès de particuliers 7 gravures présentant des vues de la ville ou des portraits de Tourangeaux.

Archives audiovisuelles

La section photographique des Archives municipales gère les documents relevant du domaine de spécialité du service, mais aussi la photothèque contemporaine de la Ville de Tours. À ce titre, le Service de la Communication a versé 8 631 photographies. Par ailleurs, les Archives municipales ont mené avec la section cinéma du Lycée Balzac une opération de collectage auprès du professeur Émile Aron. Né en 1907, celui-ci a été conseiller municipal en 1935, résistant, fondateur de la Faculté de Médecine… 7 DVD comprennent 6 heures 51 minutes d’enregistrement. Enfin, les Archives municipales ont acquis en 2006 un lot d’une quarantaine de photographies de monuments de Tours de la fin du xixe siècle au début du xxe siècle, ainsi qu’un album photographie sur la Libération de la Ville en 1944.

2) Instruments de recherche et publications

Pour les fonds modernes, le long travail de classement de la série O a été poursuivi, notamment sur les thèmes de la distribution d’eau (1833-1968) et de l’éclairage public (1805-1951) qui sont maintenant pourvus d’un instrument de recherche. Cette démarche s’est poursuivie pour les fontaines publiques, les châteaux d’eau et les puits, série N (1808-1957) aboutissant aussi à un inventaire.

En section contemporaine, en-dehors de l’indexation informatisée des versements, la résorption de l’arriéré a permis le classement de fonds sur les thèmes des organismes de défense et d’aménagement de la Loire (1952-1981), les séries de prix sur les bâtiments (1941-1958), les assurances (1941-1980) et le curetage des îlots insalubres (1948-1963). Ces versements font l’objet d’un instrument de recherche individualisé.

Dans le domaine de la documentation scientifique, le service a réalisé un répertoire détaillé des 160 périodiques conservés par l’établissement.

Enfin, les Archives municipales de Tours ont édité un fascicule intitulé Tours d’en haut. Recueil de vues aériennes de la ville qui présente une vingtaine de gravures et photographies du xvie siècle à nos jours.

3) Échos et nouvelles

Les expositions

Axe principal de valorisation culturelle du patrimoine écrit de la ville, les expositions réalisées par le service ou celles auxquelles il a contribué ont été nombreuses en 2006.

Expositions réalisées par les Archives municipales

• « L’église Saint-Saturnin ». Galerie Mathurin du 16 au 29 janvier.

• « Vignes en représentation ». Opération Vitiloire. Galerie nationale du 5 au 27 mai.

• « Les 50 ans du Centre des Sports Robert-Grenon ». Journée Sport’ouvertes. Centre municipal des Sports du 8 au 18 septembre.

Expositions réalisées en collaboration avec les Archives municipales

• « Hasard et providence ». Cinquantenaire du Centre d’études supérieures de la Renaissance. Archives municipales, section historique, du 4 juillet au17 septembre.

• « Cinquantenaire du Comité de quartier Rabelais-Tonnellé ». Salle Tonnellé, du 17 au 23 septembre.

• « Histoire du musée des Beaux-arts ». Musée des Beaux-arts, du 16 au 23 septembre.

• « Commémoration de la déportation d’enfants juifs ». École Mirabeau le 23 septembre.

• « Tours antique et médiéval, 40 ans de recherches archéologiques ». Château de Tours, du 14 octobre 2006 au 18 mars 2007.

L’action éducative

L’action éducative constitue le second axe de diffusion du patrimoine écrit de la ville. Initié en 2000, ce domaine d’activité connaît une progression constante. Il en présente en 2006 un bilan exceptionnel. 100 ateliers se sont déroulés aux Archives municipales, soit 1 673 élèves et enseignants : le lycée Descartes, 2 collèges, 19 écoles du CE1 au CM2, 1 classe d’IUFM.

21 thèmes ont été abordés : démographie historique, identité communale, histoire du lycée Descartes, la Révolution, la Seconde Guerre mondiale, le quartier Velpeau, histoire familiale, l’Hôtel de Ville, l’échelle des mesures, atelier d’écriture (médiévale et moderne), la soierie, Tours au Moyen Âge, Tours au xixe siècle, Tours capitale, quartier du Sanitas, la cartographie, les fortifications du xive siècle, les fortifications du xvie siècle, Tours vue par les voyageurs, les moyens de transport à travers les âges.

Ces cinq derniers ateliers ont été proposés par les Archives municipales dans le cadre des thématiques retenues par la Ville pour les années scolaires 2005-2006 et 2006-2007, « la Terre » et « Voyageurs ».