Navigation – Plan du site
Chroniques

Chronique des archives du Grand Ouest 2007

p. 265-288

Plan

Haut de page

Texte intégral

Bretagne

Archives municipales de Rennes

20 avenue Jules-Ferry – 35 700 Rennes
Téléphone : 02 99 27 21 50 – Télécopie : 02 99 27 21 51
e-mail: archives@cg35.fr
Site internet : www.archives.rennes.fr
Heures d’ouverture : lundi-vendredi de 9 h 00 à 12 h 00
et de 13 h 00 à 17 h 00

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

1Depuis 2007, les Archives de la ville gèrent aussi les archives de Rennes-Métropole. Les archives de l’ancien district de Rennes et les archives plus récentes de la communauté d’agglomération, notamment celles des transports urbains sont consultables au Point Accueil de l’hôtel de Rennes-Métropole.

2En ce qui concerne la ville de Rennes, les principales entrées concernent les relations internationales (1958-2005), l’action culturelle (1980-2006), l’École régionale des beaux-arts depuis 1969, mais aussi les dossiers des acquisitions de la ville depuis 1929 et les archives de la voirie depuis le milieu du xixe siècle.

Archives audiovisuelles

3Pas de nouveaux documents audiovisuels cette année.

2) Instruments de recherche et publications

4Les versements contemporains (W) sont traités le plus rapidement possible et sont saisis dans la base de données et indexés. Ils sont alors consultables dans la salle de lecture. Une mise à jour périodique du site Internet les met ensuite à disposition sur le web.

3) Échos et nouvelles

5Prise en charge des archives de Rennes-Métropole. Développement de nouveaux modules sur Internet, notamment une mallette pédagogique interactive sur la Révolution.

Pays de la Loire

Archives départementales de Loire-Atlantique

6, rue de Bouillé, BP 23505 – 44 035 Nantes Cedex 1
Téléphone : 02 51 72 93 20 – Télécopie : 02 40 20 26 91
E-mail : archives@cg44.fr
Internet : www.culture.cg44.fr
Heures d’ouverture : lundi-vendredi 8 h 30 à 12 h 15
et 13 h 30 à 17 h 15 sur réservation
Consultation des document numérisés 44, rue de Strasbourg
(réservation au 02 40 99 78 11)
Consultation des documents originaux 1, rue E.-Tessier
(réservation au 02 51 72 98 99)
Fermeture annuelle la première quinzaine de juillet
Pour une première approche des fonds, consulter :
Guide des archives, Nantes, 1962-1964, 2 vol.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

614 versements, représentant environ 340 ml, ont été pris en charge par les Archives en 2007. Si la collecte a été volontairement fortement ralentie, il est à signaler que près de 4 000 mètres linéaires de documents ont été éliminés avant versement aux Archives départementales.

7Parmi ces versements, on peut noter les suivants :

8Conseil général : Direction des assemblées et de la coordination générale, service des assemblées : fonctionnement du service, attributions des secours du président du Conseil général, délibérations de la commission permanente et de l’assemblée départementale (1980-2000) ; Direction des infrastructures : travaux sur les routes départementales ; Service départemental d’incendie et de secours, direction des moyens fonctionnels, groupement ressources humaines : comptes rendus des sorties de secours (1990-1995).

9Services de l’Etat : Préfecture : Cabinet du préfet : affaires réservées, mouvements politiques, conférence chefs d’Etat, police, prévention de la délinquance, environnement ; Direction de l’aménagement et de l’environnement, bureau de l’environnement : dossiers de déclaration ou d’autorisation d’installations classées (2001-2002).

10Services déconcentrés de l’Etat et autres services publics : Direction départementale de l’équipement, bureau central d’archives : permis de construire (échantillonnage), dossiers des agents de la DDE (échantillonnage), registres matricules des agents voyers et cantonniers du service vicinal (1899-2000), dossiers de grande voierie départementale (1941-1992) ; Port autonome de Nantes-Saint-Nazaire : Loire fluviale, phares et balises, aérodrome de Montoir-de-Bretagne, domaine public, personnel, police de la navigation et de la pêche (1940-1993) ; Direction des services fiscaux, conservation des hypothèques de Pornic : tables alphabétiques (an II-1955), transcriptions (1954-1955), répertoires des formalités (an IX-1955), registres des dépôts (1947-1955), registres d’inscription (1946-1956) ; Direction départementale des postes de Loire-Atlantique : ressources humaines, communication (1961-2004).

11Autorité judiciaire : Tribunal de grande instance de Saint-Nazaire : minutes de jugements correctionnels (1969-1976), doubles de répertoires de notaires (1972-1976), fichier d’exécution des peines (1984-1986) ; Conseil de prud’hommes de Nantes : conventions et accords collectifs (1995-1996), règlements intérieurs (1996), minutes de décisions (1976), dossiers de procédure échantillonnés (1999-2001) et registres d’audiences (2001).

12Anciens combattants : Direction départementale de l’office national des anciens combattants : listes alphabétiques, dossiers individuels, procès-verbaux des commissions, instructions pour l’obtention et le rejet des statuts de combattant, résistant, pupille (1940-2006).

Archives privées

13Parmi les documents d’origine privée, il convient de signaler l’acquisition d’un mandement d’Anne de Bretagne gratifiant son médecin d’un don de 250 livres (1506), le don des papiers d’André Rouault, résistant fusillé par les Allemands en janvier 1943, ainsi que l’entrée des archives de l’association Fol ordinaire – le Théâtre de la parole de Nantes.

Archives iconographiques et audiovisuelles

14Le fonds d’un photographe professionnel de Savenay a été donné aux Archives rendant compte de 25 ans d’événements familiaux dans cette région, ainsi qu’un complément du fonds photographique Lefèvre-Utile.

15La convention avec la Cinémathèque de Bretagne a permis de faire entrer des films d’amateurs sur les événements survenus dans l’usine SEMM à Trignac entre 1971 et 1976, sur la CFDT en Mai 68 à Nantes et le lancement du France à Saint-Nazaire en 1960 (dépôt du Centre d’histoire du travail), et ceux réalisés par Michel Bugnot (Donges et sa raffinerie 1981-1982, films de caméra-club, La Baule, concours canin à Pornichet, lancement du paquebot France). Cela représente 55 films, 24 bobinots et 18 bandes sonores.

Bibliothèque

16La bibliothèque s’est enrichie de 950 ouvrages et des 450 abonnements réguliers aux revues et périodiques.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

17Les traitements ont été fortement ralentis en 2007 au profit des préparatifs du déménagement des fonds et collections. Si le chiffre atteint malgré tout près de 1 200 mètres linéaires, il comprend 450 mètres linéaires de documents de séries modernes recotés selon le cadre de classement réglementaire des Archives départementales, mais dont la description a été reprise sommairement. Toutefois les classements – récurrents – de minutes de notaires, de documents figurés, et d’archives administratives contemporaines ont été poursuivis.

18Il a fallu abandonner en début d’année l’application Action Archive de la société Anticipe Action acquise en 2006, destinée à remplacer l’ancienne application Mistral vieille de plus de 20 ans toujours en fonctionnement. L’ensemble des 1 022 fichiers présents dans cette application a été revu en vue de son intégration dans le nouveau logiciel acquis en juillet 2007, Pléade, de la société AJLSM.

Autres publications

19Les numéros 7, 8 et 9 de la lettre d’information des Archives, Liens d’archives, ont été réalisés. Destinée à l’ensemble des lecteurs, mais aussi diffusée dans de nombreux points du département ainsi qu’auprès de l’ensemble des agents du Conseil général, elle connaît un franc succès.

20Un programme pédagogique a par ailleurs été diffusé auprès de l’ensemble des établissements scolaires du département, tandis que dans le cadre de l’exposition Libertés, je crie tes noms!, un catalogue et un fascicule pédagogique ont été édités.

Bases de données

21En 2007, le nombre de notices saisies dans une base de données atteint le chiffre de près de 5 300 pour les archives, et de 1 510 pour la bibliothèque.

3) Echos et nouvelles

22L’événement marquant de l’année a été la réception du nouveau bâtiment des archives prononcée le 22 décembre 2007, après trois ans et demi de chantier.

Expositions

23L’exposition « Liberté ! Je crie tes noms », présentée du 23 novembre 2007 au 29 février 2008 dans le hall du département en raison des travaux et de restructuration des Archives départementales, a été inaugurée en présence de M. Robert Badinter.

24Dans sa version itinérante, l’exposition a été réservée par 24 structures sur tout le territoire départemental (maison du département d’Ancenis, collèges et lycées, maisons de retraite, mairies, associations, etc.)

25Les Archives départementales ont participé à l’exposition présentée au château des ducs de Bretagne à Nantes sur « Anne de Bretagne, une histoire, un mythe », en faisant partie du conseil scientifique de cette exposition, en prêtant vingt-cinq documents et en rédigeant un article pour le catalogue intitulé « Qu’est-ce que la trésorerie des ducs de Bretagne ? »

26Elles ont également activement participé au 25e anniversaire de la chambre régionale des comptes des Pays-de-la-Loire par l’aide à la réalisation de panneaux historiques et par le prêt de documents présentés lors de l’audience solennelle qui a eu lieu à cette occasion à la Préfecture de région, puis à la chambre régionale des comptes elle-même.

Activités pédagogiques

272 800 élèves ont été accueillis par le service éducatif des Archives (dont près de 55 % de collégiens et près de 30 % de primaires). Ce chiffre est en augmentation par rapport à 2006, et ce malgré les travaux des Archives départementales et qui n’ont pas permis l’accueil des scolaires sur le site de la rue de Bouillé. Les ateliers les plus demandés concernent le Moyen Âge (héraldique et sigillographie), mais aussi le xviiie siècle (Traite négrière, Vie quotidienne, Cahiers de doléances) sans oublier « Être juif en Loire-Inférieure sous l’Occupation » ; d’autres ateliers en lien avec des projets pédagogiques d’enseignants ont également été organisés.

Fréquentation de la salle de lecture

28Près de 1 600 lecteurs se sont inscrit en 2006 (dont 695 généalogistes soit 47 %), pour effectuer des recherches dans les deux salles de consultation provisoires des Archives départementales. Si le nombre de chercheurs inscrits connaît, depuis l’ouverture de ces salles une légère baisse (2 245 inscrits en 2005, 2 010 en 2006), les consultations, elles, demeurent stables, environ 20 000. Ce chiffre s’analyse au vu des contraintes d’accueil dans les salles provisoires de consultation des documents originaux, et de l’explosion des consultations via l’Internet.

Fréquentation du site Internet

29976 000, c’est le chiffre moyen de connexions mensuelles des images numérisées en ligne. Les Internautes peuvent ainsi consulter sur le site Internet du Conseil général une douzaine de fonds d’archives numérisés, allant des registres paroissiaux et d’état civil du département aux collections de cartes postales. Le nombre total de pages visionnées s’élève, sur l’année, à plus de 40 millions.

30La partie Archives du site Culture, qui donne des renseignements pratiques sur le fonctionnement et l’organisation des Archives, présente les fonds et collections et le programme éducatif et culturel, a par ailleurs été visitée à 193 000 reprises, et 528 000 pages ont été lues. C’est de loin la plus consultée du site Culture.

Reliure, restauration, préservation des documents

31Le reconditionnement des fonds et collections à déménager a été achevé. Il a concerné en 2007 environ 600 mètres linéaires. Ainsi, depuis le début de l’opération, l’ensemble des archives antérieures à 1940 (à l’exception des minutes notariées) a fait l’objet d’une telle mesure. Ces opérations lourdes et étalées dans le temps concourent à la préservation physique d’un patrimoine unique.

32Une centaine de registres du contrôle des actes sous l’Ancien régime a été restauré, ainsi qu’une trentaine de plans (sous forme de calque) d’hôpitaux du département du début xxe siècle. Les travaux de reliure ont porté quant à eux sur 190 ouvrages de bibliothèque, et 260 usuels pour la future salle de lecture.

33La politique de numérisation des documents débutée il y a maintenant près de six ans, s’est poursuivie en 2007. Elle a porté sur près de 140 000 vues, et concerne notamment les tables alphabétiques des successions et absences des bureaux de l’Enregistrement de 1790 à 1950, les matricules des conscrits des bureaux de recrutement de Nantes et d’Ancenis pour les classes 1891 à 1906, et les rapports de capitaines à l’Amirauté de Nantes au xviiie siècle, ce qui porte à 3 554 888 le nombre de pages numérisées consultables en ligne.

Archives départementales du Maine-et-Loire

106, rue de Frémur, BP 80744 – 49 007 Angers cedex 01
Téléphone: 02 41 80 80 00 – Télécopie: 02 41 68 58 63
e-mail: archives49@cg49.fr
Site internet: http://www.archives49.fr
Heures d’ouverture: lundi 13 h 30-18 h 00,
mardi-vendredi 9 h 00-18 h 00
Inscription des lecteurs de 9 h 00 à 12 h 00
et de 13 h 30 à 17 h 00
Le service de demande de documents est interrompu
entre 11 h 45 et 13 h 30 et après 16 h 45
Fermeture annuelle du 1er au 15 août

34Les Archives départementales conservent 36 kilomètres de documents sur tous supports, couvrant la période allant du ixe siècle à nos jours. Les fonds anciens sont d’une exceptionnelle richesse. Remontant à l’époque carolingienne (le premier diplôme conservé est daté de 845), ils sont particulièrement remarquables par leurs fonds religieux, notamment ceux des grandes abbayes (Fontevraud, Saint-Florent de Saumur…). Les fonds privés sont également très nombreux (305 fonds à ce jour) et couvrent l’ensemble de l’activité humaine : fonds de familles, archives personnelles, d’entreprises et d’associations. La bibliothèque historique se présente comme un utile complément à la recherche avec ses 13 000 volumes concernant essentiellement l’histoire de l’Anjou.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

35En 2007, les Archives départementales du Maine-et-Loire ont reçu 700 m linéaires d’archives publiques provenant des services de l’État, des administrations territoriales et des établissements publics.

36Parmi ces entrées, on peut signaler :

37Conseil général : Cabinet du président (1994-2006) ; plusieurs versements de la Direction générale adjointe du développement social et de la solidarité concernant notamment l’aide sociale à l’enfance (1978-1981), le pôle adoption (1945-2002).

38Préfecture : Direction des affaires économiques, bureau de l’aménagement du territoire, des investissements et des finances de l’État : politique de la ville (1988-1999), finances de l’État (1997-2001) ; Direction des collectivités locales et de l’environnement, bureau des affaires scolaires et culturelles : affaires scolaires (1959-2001).

39Sous-préfecture de Cholet : réglementation, affaires communales et intercommunales, action sociale (1940-2004).

40Services déconcentrés de l’État : Direction départementale de la jeunesse et des sports : tous services (1941-2005) ; plusieurs versements de la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation permanente concernant essentiellement l’inspection du travail (1957-2003) ; Inspection académique : dossiers des collèges (1958-2000) ; Direction régionale de la recherche, de l’industrie et de l’environnement d’Angers : dossiers d’installations classées (1955-2006).

41Autres services et établissements publics : Université d’Angers : UFR de Lettres, langues et sciences humaines (1969-2000) et Institut universitaire de technologie (1967-2002) ; École nationale d’application des cadres territoriaux d’Angers : administration et gestion des études (1979-1995) ; Direction départementale de la Poste : registres des personnels gérants des agences postales et des cabines téléphoniques, porteurs de télégramme (1922-1992).

42Autorités judiciaires : Tribunal de commerce de Saumur : privilèges, dessins et modèles, registre du commerce et des sociétés (1917-2000) ; Tribunal de grande instance de Saumur : parquet civil (1960-2001) et pénal (1977-1986).

43Officiers publics : Fonds de la Chambre départementale des notaires du Maine-et-Loire (1900-1950)

44Communes : dépôt des archives des communes de Beaufort-en-Vallée (1527-1981) et de Mûrs-Érigné (1768-1993).

45À noter, le premier versement des archives de la Chambre de commerce et d’industrie d’Angers : archives du secrétariat général, du Centre de formalités des entreprises et du service Études et information économique (1903-2003).

Archives privées

46Vingt-huit fonds sont entrés dans les collections en 2007 par voie de don, dépôt ou achat, parmi lesquels on remarque :

• Fonds de l’association pour la sauvegarde des chapelles et calvaires de l’Anjou fondée en 1981 par André Sarazin (1980-2001).

• Archives d’André Sarazin, archiviste de la ville d’Angers de 1966 à 1981, auteur de nombreuses monographies sur l’histoire et le patrimoine de l’Anjou, continuateur du Dictionnaire historique de Maine-et-Loire : notes généalogiques sur les familles angevines, notes historiques sur l’Anjou. (ca 1960-2007).

• Fonds des architectes André et Philippe Mornet : plans et dossiers concernant notamment la reconstruction de la ville d’Angers (xxe siècle).

• Fonds de l’association du Festival d’Anjou : fonctionnement de l’association et organisation du festival annuel depuis les origines (1975-2000).

• Documents concernant le fief de la Harielle et la seigneurie de la Roche de Gennes (1379-1926).

47Parmi les pièces isolées on remarque le livre de raison provenant des archives du château de Serrant (Saint-Georges-sur-Loire) relatif à la gestion de domaines situés en Dordogne (1797-1817), le récit fait par Émile Chopin de ses années passées à Bouaké en Côte-d’Ivoire comme agent des Postes et Télégraphes (1903-1908), les documents de Georges Esnault concernant l’électrification de la ville de Baugé (1892-1953), les pièces concernant les seigneurs de Brézé et la chapelle Sainte-Catherine de La Varenne (1400-1481).

Archives iconographiques et audiovisuelles

Fonds iconographiques

48Les acquisitions iconographiques se sont avérées particulièrement riches :

• Monsieur Jean-Marie Weygand, ancien directeur du Haras national du Lion-d’Angers, a remis en don deux albums photos concernant l’ancien haras, installé à Angers depuis 1798, et le nouveau installé dans les années 1970 au domaine de l’Isle-Briant du Lion-d’Angers.

• Monsieur Bernard Mazeau, photographe à Vihiers, a fait don de son fonds, riche de plus de 180 000 clichés noir et blanc (plaques de verre et négatifs) et couleur qui couvrent la période 1935-1992. Outre l’activité traditionnelle du photographe, on y trouve également un certain nombre de reportages réalisés à la demande de particuliers, associations ou institutions (manifestations religieuses, culturelles et sportives…).

• Don des archives d’André Sarazin : près de 2000 tirages négatifs et diapositives du patrimoine angevin, (croix, chapelles, châteaux, maisons anciennes et patrimoine rural).

• Don des Archives départementales de l’Oise concernant la Manufacture d’allumettes de Trélazé, qui cessa toute activité en 1981, composé de photos des ateliers et des machines prises entre 1935 et 1965.

Archives orales

49La Mairie de Segré dépose treize CD concernant « les vieux commerces » de la commune, et le Syndicat du pays des vallées d’Anjou 114 minidisques sur la vie quotidienne et la vie sociale dans le pays Baugeois au xxe siècle. Enfin, à noter également, l’association Maison de Loire en Anjou Observatoire de la vallée d’Anjou fait don d’une copie de l’enregistrement des témoignages sur la mémoire des inondations de la vallée d’Anjou (2003-2004).

Bibliothèque

50Le 14 mars 2007 a eu lieu la vente des papiers de l’imprimeur Siraudeau d’Angers, ce qui a permis aux Archives départementales d’acquérir le manuscrit du chanoine Guéry L’Anjou à travers les âges, ouvrage paru en 1947 mais, également, de compléter les collections d’annuaires et de périodiques anciens du service.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherche

51Le classement des fonds et la saisie des bordereaux de versements en continu ont permis l’accroissement de la base de données réalisée à l’aide du logiciel de gestion d’archives ARKHÉÏA. Les instruments de recherche peuvent ainsi être édités et placés en salle de lecture au fur et à mesure de leur élaboration.

52À noter en 2007 l’édition de l’inventaire de la sous-série 2 U Fonds de la Cour d’appel et de la Cour d’assises du Maine-et-Loire (an VI-1994).

53L’événement incontestable du début de l’année 2007 a été la mise à disposition, en janvier, sur quarante postes dans la salle de lecture des Archives départementales, des actes paroissiaux et d’état civil numérisés (xve siècle-1880), complétés des actes des temples protestants d’ancien régime et des actes de catholicité d’époque révolutionnaire ainsi que des tables décennales de l’état civil jusqu’en 1902. D’autres documents figurés ont également été numérisés et mis à disposition : le cadastre napoléonien (5 700 plans allant de 1807 à 1840), les collections de cartes postales (8 000 unités datées pour la plupart de la première moitié du xxe siècle), trois fonds d’architectes de la dynastie des Dainville (5 200 plans).

Publications des Archives départementales

54Publications du service éducatif : Fiches pédagogiques « À propos de » :

• « David d’Angers et le Romantisme angevin », n° 11, mars 2007

• « L’école en Anjou sous la IIIe République », n° 12, octobre 2007

55L’Archibulletin devient en 2007 En quête d’histoire avec un premier numéro en mai.

3) Échos et nouvelles

Conférences

56En novembre 2007, la Direction générale des impôts a commémoré le bicentenaire du cadastre napoléonien créé par la loi du 15 septembre 1807 et, à cette occasion, les Archives départementales ont organisé avec la Direction des services fiscaux, trois après-midis de conférences sur l’histoire de cette institution.

Expositions

572007 a été une année très riche en expositions réalisées par les Archives départementales ou en partenariat avec d’autres institutions.

58Dans le service, on a pu voir l’exposition « À l’école de l’Anjou sous la IIIe République » de mars à fin juin, exposition qui a donné lieu à la publication d’une fiche « À propos de » sur le même thème et à la tenue de trois conférences à l’attention des enseignants du département, puis, à l’automne, l’artiste contemporaine Béatrice Corfmat-Moulun a exposé ses créations inspirées des thèmes de l’écriture et des traces historiques et archéologiques.

59En partenariat, ont été réalisées les expositions suivantes :

• Au Palais de Justice, en juin, une rétrospective de l’histoire de la Justice d’Angers.

• À la Faculté de pharmacie de l’Université d’Angers, en décembre, à l’occasion du colloque célébrant le bicentenaire de l’École de médecine, une exposition retraçant l’histoire de l’enseignement de cette discipline.

Décès

60Le département a perdu en janvier 2007 deux personnalités qui ont occupé une grande place dans la vie culturelle au titre des archives. Tout d’abord André Sarazin, archiviste de la ville d’Angers de 1966 à 1981, maire de Denée de 1966 à 1972, auteur de nombreuses monographies et articles sur le patrimoine bâti de l’Anjou et continuateur du Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire dont il fera paraître les deux volumes de supplément en 2004, puis Mme Françoise Poirier-Coutansais, ancienne directrice des Archives départementales de Maine-et-Loire, une des cinq premières femmes à avoir dirigé un service d’archives départementales et la première à présider l’Association des archivistes français.

Archives municipales d’Angers

Hôtel de ville, BP 23527 – 49 035 Angers cedex 01
Téléphone : 02 41 05 42 81 – Télécopie : 02 41 05 39 11
e-mail: sylvain.bertoldi@ville-angers.fr
Heures d’ouvertures : du lundi au vendredi 14 h 00-17 h 00

1) Enrichissement des collections

61137 m linéaires de documents collectés.

Archives publiques

62À noter en particulier parmi les versements des Services municipaux :

• Manifestations culturelles à Angers (1998-2005).

• Bâtiments municipaux, construction et aménagements (1999-2005).

• Association « solidarité Angers-Bamako » (1987-1999).

Archives iconographiques

6330 096 nouvelles pièces sont entrées dans le patrimoine de la Ville : production du photographe de la Ville, diapositives du service Expositions, chantier de la nouvelle gare Saint-Laud, reportages photographiques sur les commerces angevins, numérisation de collections privées concernant les industries d’Angers…

Archives privées

64Les ensembles les plus intéressants à noter concernent :

• Imprimerie Siraudeau.

• Archives personnelles de Raoul Lemaire et du Groupe Lemaire, pionnier de l’agriculture biologique (1920-1987) : environ 40 m linéaires.

• Le scoutisme à Angers : Éclaireurs de France, section d’Angers (1913-1924) ; livre d’or de la tribu du Grand-Renard (1922-1967).

2) Instruments de recherche et publications

• Angers au cœur, chroniques d’une ville, Angers, Société des Études angevines, 395 p.

• « Curnonsky et l’Anjou », dans Mémoires de l’Académie d’Angers, t. XXI (2006), p. 225-244.

• « Charles Tranchand : la finesse et la saveur de l’Anjou », dans catalogue de l’exposition rétrospective au Grand Théâtre, 18 janvier-25 mars 2007.

• « Capucins-Verneau-Reculée : histoire d’un quartier multiple », préface historique pour Quarante mètres au-dessus de la Maine, racines d’un quartier d’Angers, Association des Capucins d’Angers, éditions Laïus, 2007, p. 9-15.

• Chronique historique mensuelle dans Vivre à Angers et sur internet.

3) Échos et nouvelles

Fréquentation des archives

• 6 712 documents communiqués.

• Le portail historique www.angers.fr/archives a reçu 94 000 visiteurs qui ont consulté 122 700 pages.

Numérisation

• Délibérations du conseil municipal (xxe siècle).

Activités documentaires

• 14 bulletins documentaires électroniques diffusés aux services de la ville.

• 4 979 recherches et sélections documentaires effectuées.

• 743 abonnements gérés.

• Une exposition a été présentée salle Chemellier, sur l’histoire des entreprises angevines : « Marques de fabrique…, fabriques de marque. Productions industrielles angevines de 1830 à nos jours ». Du 3 février au 1er avril 2007, elle a accueilli 10 714 visiteurs.

• Organisation des Journées Eça de Queiroz en octobre 2007 : José Maria Eça de Queiroz (1845-1900), que Borgès et Valéry Larbaud considéraient comme l’un des plus grands romanciers européens du xixe siècle, a séjourné à plusieurs reprises à Angers et y a composé de nombreuses pages de son œuvre, en particulier l’un de ses romans les plus connus, « Le Mandarin », en 1880.

Archives municipales de Laval

37 quai Paul-Boudet – 53 013 Laval cedex
Téléphone: 02 43 49 36 84 – Télécopie: 02 43 56 13 72
e-mail: archives@mairie-laval.fr
Site internet: http://www.mairie-laval.fr/​franc/​archives/​
Heures d’ouverture: mardi : 14 h 00-17 h 00,
mercredi : 9 h 00-12 h 00, 14 h 00-17 h 00,
jeudi et vendredi : 14 h 00-17 h 00,
samedi 9 h 00-11 h 00
(fermeture annuelle entre Noël et le 1er janvier)

65Le service des Archives municipales de Laval a été créé en 1995. Dans l’attente de l’aménagement de locaux plus adaptés, l’essentiel du fonds moderne antérieur à 1940 est encore déposé aux Archives départementales de la Mayenne

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

66En 2007 ont été versés les registres de délibérations du conseil municipal (1851-1938) jusqu’alors conservés à la Bibliothèque municipale.

2) Instruments de recherche et publications

67L’inventaire des documents figurés a été poursuivi ainsi que le répertoire indexé des délibérations du conseil municipal.

68L’inventaire des fonds des communes de Grenoux et Avesnières, rattachées totalement ou en partie à Laval en 1863 a été réalisé.

3) Échos et nouvelles

692007 a vu la réalisation de la première phase des travaux d’aménagement de nouveaux locaux.

Archives Ville Le Mans et Le Mans Métropole

102, rue Gambetta - 72 039 Le Mans cedex 9
Téléphone: 02 43 47 49 03 – Télécopie: 02 43 47 43 68
e-mail: archives@ville-lemans.fr
Heures d’ouverture: lundi-vendredi, 8 h 30-12 h 00
et 13 h 00-17 h 00
(fermeture des portes 15 minutes avant)

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

70Plus de 147 mètres d’archives ont été traités alors qu’une trentaine de mètres de documents a été éliminée. Parmi les versements les plus notables, nous pouvons signaler :

• Assemblées : délibération municipale (2004-2005), délibération communautaire (2004-2005).

• Budget et fiscalité : dossiers de préparation du budget (1972-1999).

• Communication : 18 000 tirages papier illustrant les manifestations organisées sur Le Mans (1978-2007), 2 000 diapositives relatives à des reportages photographiques pour publication de la Communauté urbaine du Mans.

• Direction de l’environnement : dossiers d’urbanisme, d’action économique, d’équipement public et de transport (1982-2005).

• Direction générale : compte rendu de municipalité (1955-1975), compte rendu de bureau de communauté urbaine (1972-1975), organisation et résultat des élections politiques (1965-2001).

• Musées du Mans : livret pédagogique (1997-2006), livre d’or du musée Singher (1892-1912).

• Population : registre d’état civil (1906), registre de concession de cimetière (1835-1978).

• Ressources internes et moyens : 16 albums photographiques illustrant les chantiers de construction de la ville (2006-2007).

• Urbanisme : matrice générale des propriétés bâties et non bâties des communes de la communauté urbaine du Mans (hors Le Mans) (1984-2003).

Archives privées

• Le Mans et les villages de la Sarthe photographiés par Charles Mayer (1944-1981).

• Ouvrage, périodique et brochure de la société « la Mutuelle du Mans » (1968-1983).

2) Instruments de recherche et publications

• 16 812 notices ont été saisies et indexées sur le logiciel de gestion d’archives Avenio qui fait office d’instrument de recherche.

• Répertoire numérique de la sous-série 1 F-Population (1800-1936).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 K - Élection (1802-1945).

• Répertoire numérique de la sous-série 4 N - Propriétés et droits divers, cimetières (1809-1940).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 O - Travaux publics et voirie en général, permis de construire (1906-1950).

• Répertoire numérique de la sous-série 8 Mi - Taxe d’habitation (1984-1997).

• Répertoire numérique de la sous-série 9 Mi – Taxe foncière (1984-1997).

• Répertoire numérique de la sous-série 10 Mi Cum – Propriétés bâties et non bâties (1984-2003).

• Répertoire numérique de la sous-série 10 Mi – Propriétés bâties et non bâties (1980-2003).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 NUM – Enregistrement du conseil municipal (2001-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 NUM CU – Enregistrement du conseil communautaire (2001-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 3 NUM – Fonds d’archives numérisées sous forme d’image (2001-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 RAA – Recueil des actes administratifs - délibération municipale (1993-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 2RAA – Recueil des actes administratifs - arrêté du Maire (1993-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 3 RAA – Recueil des actes administratifs – procès-verbal des séances du conseil municipal (1969-2005).

• Répertoire numérique de la sous-série 1 RAA CU – Recueil des actes administratifs de Le Mans Métropole – délibération et arrêté (1993-2007).

• Répertoire numérique de la sous-série 2 RAA CU – Recueil des actes administratifs de Le Mans Métropole – procès-verbal des séances du conseil communautaire (1972-2005).

3) Échos et nouvelles

• Poursuite de la campagne de restauration des fonds ancien et moderne : 40 registres comprenant les registres d’état civil de 1886, 1888, 1892, 1893 et 1905, les tables décennales de 1802 à 1882, les registres de la paroisse de Saint-Benoît de 1562 à 1792, les matrices cadastrales de 1886 à 1936, les listes nominatives de recensement de la population de 1886 à 1921.

• Poursuite de la campagne de numérisation : 10 affiches de l’Exposition de l’Ouest 1911, 51 plans d’architecture publique fin xixe siècle-début xxe siècle, 10 plans de ville 1940, 394 cartes postales anciennes, les registres de délibérations municipales 1799-1836, les registres d’état civil 1904-1906, 84 photographies papier de la visite du général de Gaulle en 1949, 2 216 ektachromes et 43 bandes de négatifs de prises de vues d’architecture et d’urbanisme sur la période 1959-1965.

• Exposition : Fonderie de Saint-Pavin à l’occasion des Journées du patrimoine ; « Les sources complémentaires du cadastre » à l’occasion des festivités du bicentenaire du cadastre organisées le 13 octobre 2007

• Publication : « Les statues du Mans » par Nadia Le Gal dans la revue La Vie Mancelle et Sarthoise d’avril-mai 2007.

Archives municipales de Nantes

1 rue d’Enfer – 44 094 Nantes cedex 01
Téléphone: 02 40 41 95 85 - Télécopie: 02 40 47 38 79
e-mail: archives@mairie-nantes.fr
Site internet: www.archives.nantes.fr
Heures d’ouverture: lundi au vendredi : 8 h 30-12 h 30
et 13 h 30-18 h 00
Pour une première approche des fonds,
consulter Guide des Archives, par Christine Nougaret,
156 p., Nantes, 1991

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

71Les Archives municipales de Nantes conservent actuellement 3 177 m linéaires pour 2 866 équipés.

72En 2007, l’accroissement n’a été que de 41 m linéaires dont l’état civil de 1906.

Archives privées

73157 aquarelles représentant des décors et des costumes de l’Opéra ont été achetées ainsi que les papiers d’un marchand drapier nantais du xviiie siècle (Fonds Chabot, 1597-1793).

74Par don, les Archives ont reçu des documents sur les cours d’alphabétisation pour les travailleurs étrangers et les fêtes des écoles publiques (Fonds Vincent David), une série de photographies sur le port de Nantes et les navires (Fonds Henri Landais) et un ensemble de programmes, affiches et paroles illustrant la Revue La Cloche de 1920 à 1996 (Fonds Poussier-Bourasseau).

Archives iconographiques et sonores

75Les fonds iconographiques se sont enrichis par le versement de photographies des décors de l’Opéra Graslin et de 113 affiches contemporaines.

2) Instruments de recherche et publications

76En 2007, ont été classés et inventoriés les documents suivants :

• Permis de construire 1925-1926 (1 O).

• Dossiers de personnel.

• Plans généraux et cadastre rénové (1 Fi).

• Bâtiments municipaux (5 M).

• Actes notariés et administratifs (500 W).

77Tous ces documents ont été analysés et indexés dans la base Archives (Avenio).

3) Échos et nouvelles

78Durant l’année, 919 lecteurs ont été accueillis et ont consulté 9 944 documents.

79La baisse du nombre de lecteurs, tout particulièrement des généalogistes, s’explique par la mise en ligne de l’état civil en mars 2007.

80Cependant la consultation des autres documents originaux est en hausse grâce à une meilleure connaissance des fonds due à l’enrichissement de la base de données (11 500 notices saisies en 2007). Afin donc de rendre la communication aux lecteurs plus rapide et plus agréable, le reconditionnement des documents est accéléré.

81En 2007, 130 affiches de la Première Guerre mondiale ont été restaurées.

82L’état civil de 1906, ainsi que l’intégralité des délibérations manuscrites des conseils municipaux de 1565 à 1894 (76 000 pages) ont été numérisés.

83La fréquentation du service éducatif est en forte augmentation suite à la mise en place d’ateliers dédiés aux CP-CE1 sur le quartier de leur école, soit 1 288 élèves accueillis.

84Dans le cadre de « Quartiers à vos mémoires », quatre quartiers font l’objet d’une collaboration et d’un accompagnement des Archives municipales :

• La Pilotière – Pin Sec.

• Nantes Sud.

• Les Dervallières.

• Malakoff.

85Enfin le 23 mars 2007, les Archives municipales ont mis en ligne l’état civil de Nantes, Chantenay et Doulon (1793-1905), des listes électorales (1885-1957) et des recensements de population (1906-1940) soit 293 320 images.

86Au 31 décembre 2007, on comptait 90 835 connexions et 4 476 672 d’images consultées.

Archives municipales de Saumur

Adresse topographie : 25 quai Carnot
(entrée annexe : rue du Pavillon)
Adresse postale : Hôtel de Ville – BP 300,
49408 Saumur cedex
Téléphone : 02 41 40 28 70 – Télécopie: 02 41 40 28 79
e-mail : archives@ville-saumur.fr
Site Internet : http://archives.ville-saumur.fr
Responsable du service : Madame Véronique Flandrin
Heures d’ouvertures :
du lundi au vendredi de 13 h 30 à 17 h 15

1) Enrichissement des collections

87Quatre fonds publics et privés sont venus récemment enrichir les Archives de la ville de Saumur.

Archives publiques

• Le fonds des archives hospitalières (1838-2001), représentant plus de 22 mètres linéaires, complète un premier dépôt de l’hôpital réalisé en 1958. On a ainsi réintégré les registres des naissances et des décès, les registres matricules, les plans des bâtiments de l’Hôtel-Dieu et les dossiers de construction et d’aménagement des annexes de l’hôpital, la Fuye et le Vigneau, pour la période contemporaine.

• Les archives de Saint-Hilaire-Saint-Florent et de Saint-Lambert-des-Levées,deux des quatre communes associées à la ville de Saumur, sont entrées aux Archives municipales entre 2006 et 2008. Représentant environ 77 mètres linéaires, elles sont actuellement en cours de classement. Saint-Hilaire a, sur son territoire, les vestiges de l’abbaye bénédictine de Saint-Florent (xie siècle) et les plus grandes maisons de vin du Saumurois (Ackerman, Bouvet-Ladubay, Veuve Amiot, Langlois-Château). Sur celui de Saint-Lambert, se trouvent la gare et la plupart des activités industrielles.

Archives privées

• Le chartrier de Bagneux (1539-1949) comprend les plans et registres du terrier, la correspondance, les registres de comptes, les pièces de contentieux, un dossier sur le projet de classement du Grand dolmen, etc.

• Le fonds familial et professionnel de Zdenek Grunt (1919-1987), exilé tchèque, graphiste publicitaire à Paris et artiste peintre aux États-Unis, marié à une Saumuroise, Jacqueline Coutard. On y trouve des esquisses, des dessins, un grand nombre de photographies ayant trait à sa vie familiale et professionnelle, quelques films (8 et 16 mm) et des séries de diapositives représentant ses œuvres.

2) Échos et nouvelles

88Les opérations de numérisation, en 2006 et 2007,ont porté sur lesregistres du conseil de l’académie protestante (1613-1684), la collection des 2 215 cartes postales et la collection des 291 négatifs sur verre (1860-1940) provenant du studio photographique de Georges Perrusson, soit un total de 3 082 documents numérisés.

89Le site Internet des Archives de Saumur est ouvert depuis janvier 2008. On peut y consulter les pages manuscrites des registres de l’académie protestante, la collection des cartes postales et celle des affiches (301 pièces).

90Les registres de l’académie furent choisis pour être les premiers documents mis en ligne en raison de leur valeur historique exceptionnelle. En effet, après une étude menée auprès des villes d’académie, telles que Nîmes, Orange, Montpellier, Die, Montauban et Orthez, ils représentent un des rares témoignages, en France, du quotidien d’une académie protestante sur une période aussi longue (1613-1684).

91La particularité de cette mise en ligne se situe d’abord dans le mode d’accès au fonds : l’internaute a le choix entre le mode « manuscrit et transcription » (mise en regard des originaux et de leur transcription), le mode « manuscrit seul » et le mode « transcription seule ».

92L’accompagnement scientifique, assuré par Jean-Paul Pittion, professeur au Centre d’études supérieures de la Renaissance, à l’université de Tours, souligne, de son côté, l’importance du rôle de l’académie protestante de Saumur dans l’Europe du xviie siècle et met en valeur le témoignage que représente le fonds d’archives de cette institution.

93La collection des cartes postales concerne, bien sûr, essentiellement le territoire de Saumur. Toutefois, les communes de Bagneux, Saint-Lambert-des-Levées, Saint-Hilaire-Saint-Florent, Varrains, Chacé, Villebernier, Dampierre, Distré et Souzay sont bien représentées. On peut également y découvrir les sympathiques caricatures des officiers de l’école de cavalerie, ainsi que les publicités pour les célèbres maisons de vin.

94Parmi les affiches mises en ligne, se trouvent les nombreux placards de la période révolutionnaire, les arrêtés et avis administratifs, les affiches de propagande politique, les programmes des courses hippiques et des spectacles.

95Enfin, le site des Archives de Saumur alimentera, chaque année, la sous rubrique « dossiers Histoire » qui contient, aujourd’hui, cinq dossiers, dont trois diaporamas intitulés « Saumur sous l’Occupation », « la Libération » et « Bagneux en images ».

Touraine

Archives municipales de Tours

Adresse postale : 1 à 3 rue des Minimes – 37926 Tours Cedex 9
e-mail : dap@ville-tours.fr
Section historique : Place Saint-Éloi – 37 000 Tours
horaires d’ouverture : 8 h 45-12 h 00
et 13 h 45-17 h 15, du lundi au vendredi
téléphone : 02 47 21 61 81 et 02 47 21 61 82
télécopie : 02 47 39 06 10
Section contemporaine : Mairie de Tours,
2e sous-sol – 37 000 Tours
horaires d’ouverture : 9 h 00-12 h 00, du lundi au vendredi
téléphone : 02 47 21 69 54 – télécopie : 02 47 21 62 99
téléphone photothèque : 02 47 21 69 53

96Les Archives municipales sont installées sur deux sites depuis 1990, et couvrent 5,5 km de rayonnages.

97La section historique (place Saint-Eloi) conserve les séries anciennes : entre autres une charte de 1035 environ, une très belle série de registres de comptes depuis 1358, les délibérations municipales depuis 1408, et les séries modernes, notamment les dossiers de la fusion avec la commune de Saint-Étienne en 1845, et tous les documents jusqu’en 1945. Y sont aussi consultables les archives privées, comme celles du maire de la Libération, M. Jean Meunier, ou de la famille de Clocheville, dont l’hôpital pour enfants porte le nom.

98La section contemporaine (au 2e sous-sol de la mairie) conserve pour sa part les documents de 1945 à nos jours produits par les services municipaux, en particulier les plans de la reconstruction de la ville dans l’immédiat après-guerre et les dossiers de la mise en place du Secteur sauvegardé.

99La photothèque, créée en 1985, également située au 2e sous-sol de la mairie, est riche de plus de 100 000 clichés et vient encore de s’étoffer avec le versement des vidéos. Elle est complétée par une série de 4 000 cartes postales anciennes.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

100Les Archives municipales de Tours ont reçu en 2007 36 versements représentant 113 m linéaires. Durant cette même année, elles ont fait éliminer 51 m linéaires de documents périmés. Ces versements proviennent de l’ensemble des services municipaux qui pratiquent des arrivages réguliers aux Archives municipales. Ainsi, le Grand Théâtre a confié au service ses documents relatifs à la programmation. 6 mètres linéaires regroupent des programmes, des affiches et des photographies des manifestations, sur la période 1922-2000. De même, le service a pris en charge les dossiers de fonctionnement du Syndicat Intercommunal des Transports Collectifs de l’Agglomération Tourangelle, allant de 1959 à 2000 et couvrant 15 m linéaires.

Archives privées

101L’enrichissement des fonds publics par la prise en charge d’archives familiales, associatives ou d’entreprises s’est activement poursuivi en 2007. Ainsi, la prospection pour la collecte d’archives d’associations a permis la prise en charge de plusieurs fonds : Fêtes musicales de Touraine (1964-2007) soit 6 mètres linéaires, Florilège Vocal de Tours (1972-2007) soit 4 m linéaires.

Archives audiovisuelles

102Gestionnaire de la photothèque municipale, le service a pris en charge un important volume de photographies sur support numérique, provenant principalement du service Communication. Par ailleurs, le service poursuit l’enrichissement du fonds des cartes postales par des acquisitions régulières. Il a aussi prolongé le programme d’acquisition mené depuis quelques années de photographies conservées aux États-Unis et traitant de la guerre 1914-1918 à Tours.

103Il convient aussi de signaler le versement de l’ensemble des archives du service de la vidéo, depuis sa création en 1964. Un ensemble exceptionnel de 500 cassettes vient donc enrichir les fonds d’archives audiovisuelles.

Achats exceptionnels

104Les Archives municipales de Tours poursuivent aussi l’enrichissement des fonds par l’acquisition de documents rares et précieux. Le service a ainsi acquis en 2007 le livre d’or de la chorale Sainte-Cécile (1896-1954), constitué de deux volumes illustrés.

2) Instruments de recherche et publications

105Afin de faciliter l’exploitation des précieux fonds qu’il détient, le service mène un important travail de classement des dossiers et d’établissement d’instruments de recherche. Ainsi, la réalisation d’un répertoire définitif des registres paroissiaux (1535-1792) a été initiée et est achevée pour trois paroisses. La démarche se poursuit sur les fonds d’urbanisme des xixe et xxe siècles, sur les fonds d’archéologie, sur les archives des cimetières…

106Enfin parallèlement au classement scientifique des fonds, les Archives municipales mènent un important programme de restauration des documents : 12 900 € en 2007.

107Dans le domaine éditorial, les Archives municipales de Tours ont publié un fascicule accompagnant l’exposition « 1917, les Américains à Tours ». Le service a aussi réédité, sous une nouvelle maquette, la plaquette faisant suite à l’exposition « Tours d’en haut » réalisée en 2002 autour des vues aériennes de la ville.

108En accompagnement de la démarche éducative, les Archives municipales de Tours produisent des guides d’accompagnement des ateliers. En 2007, les nouvelles productions ont été consacrées aux thèmes suivants : « la guerre 1914-1918 à Tours », « l’héraldique, exemple des armoiries tourangelles », « Tours vue par les voyageurs ».

3) Échos et nouvelles

Les expositions

109Axe principal de valorisation culturelle du patrimoine écrit de la ville, les expositions réalisées par le service ou celles auxquelles il a contribué ont été nombreuses en 2007.

110Expositions réalisées par les Archives municipales :

• « Les vendanges d’antan ». Salon Vitiloire. Galerie Nationale du 11 mai au 2 juin.

• « 1917, les Américains à Tours ». Archives historiques Saint-Eloi du 15 septembre au 16 novembre.

111Expositions réalisées en collaboration avec les Archives municipales :

• « Histoire du quartier Rochepinard ». Foires des expositions du 5 au 12 mai.

• « Plaisirs de Loire ». Commissariat partagé avec Mission Loire du 19 au 20 mai.

• « Hommage à Ernest-Henry Tourlet, botaniste-pharmacien érudit ». Château de Tours du 15 septembre au 4 novembre.

• « Histoire du village Saint-Cosme ». Prieuré Saint-Cosme en septembre.

• « Histoire du quartier des Fontaines ». Mairie annexe des Fontaines du 22 novembre au 14 décembre.

• « Tours antique et médiéval, 40 ans de recherches archéologiques ». Château de Tours du 14 octobre 2006 au 18 mars 2007.

• « La photographie, art et mémoire ». Péristyle de l’Hôtel de Ville en décembre.

112Exposition accueillie :

• « Les voyages au Moyen-âge » Archives historiques Saint-Éloi du 2 mars au 14 avril.

L’action éducative

113L’action éducative constitue le second axe de diffusion du patrimoine écrit de la ville. Initié en 2000, ce domaine d’activité connaît une progression constante. En 2007, 136 ateliers se sont déroulés aux Archives municipales de Tours. 3 305 élèves ont pratiqué 25 thèmes différents se rattachant à l’histoire locale.

114Responsable de la direction des Archives, de la Documentation et du Patrimoine, le conservateur en chef des Archives municipales poursuit des travaux scientifiques avec d’autres directions, notamment autour de la protection et de la restauration du patrimoine architectural, archéologique et mobilier. Il participe avec les services de l’État à l’instruction des dossiers relevant de ce domaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Chronique des archives du Grand Ouest 2007 », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 115-4 | 2008, 265-288.

Référence électronique

« Chronique des archives du Grand Ouest 2007 », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 115-4 | 2008, mis en ligne le 31 décembre 2009, consulté le 21 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/246

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page