Navigation – Plan du site

Un héroïsme républicain

L’exemple du sauveteur dans Le Nouvelliste du Morbihan (1887-1914)
Republican heroism. The example of the rescuer in Le Nouvelliste du Morbihan (1887-1914)
Anne Schmitt et Jean-Nicolas Renaud
p. 99-117

Résumés

L’étude du Nouvelliste du Morbihan sur la période de 1887 à 1914 permet l’analyse de la construction de la figure du héros providentiel développé à travers les récits des actes de sauvetage dans la région de Lorient. Ce héros est fortement marqué par des valeurs provenant d’une troisième République naissante. En outre, le récit des luttes contre l’un des grands fléaux des zones portuaires, la noyade, semble être un moyen efficace de promouvoir une idéologie citoyenne. Ce journal présente le héros ordinaire comme une figure exemplaire faisant preuve d’acte de dévouement. Ainsi, deux profils de sauveteurs émergent. Dans le premier profil, le risque est au cœur du sauvetage et c’est pourquoi il est plus propice au spectaculaire et au sensationnel, ce qui est vivement apprécié et recherché par le journaliste. Le second profil est traité différemment par le chroniqueur. En effet, le sauveteur professionnel, par son équipement et sa connaissance des stratégies de sauvetage, tend à diminuer la prise de risque. Par conséquent, le sauvetage est moins spectaculaire et moins à même d’être présenté comme un acte héroïque par le journaliste.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XXe siècle, XIXe siècle

Noms de lieux :

Lorient
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le Breton et la mer…
Le sauvetage et les secours publics au xixe siècle
Un traitement journalistique différent en fonction de différents contextes de sauvetage
Lorsque survient l’improbable…
Au bout de l’insoutenable…
Nul n’est infaillible…
L’avènement des loisirs…
La gestion du probable ou le sauveteur professionnel

Aperçu du texte

« Une petite fille de 4 ans, Fernande Mercier, s’amusait samedi soir vers 5 heures à courir sur le parapet du quai Rohan, le long du grand trou qui existe à cet endroit. Brusquement elle tomba dans l’eau. Un citoyen courageux, Allain Jacques, chaudronnier au Manio, se précipita au secours de l’enfant qu’il ramena sur le bord et qui fut ensuite reconduit chez son oncle M. Faucheux, demeurant rue de la Comédie 12. »

Ce fait divers, relaté dans le Nouvelliste du Morbihan, le 16 septembre 1897, rapporte avec précision le sauvetage d’une jeune enfant. Cet exemple mêle, dans une véritable mise en scène, héroïsme extraordinaire et citoyenneté quotidienne. La presse morbihannaise évoque fréquemment ces incidents. Jouant de ses atouts journalistiques, le chroniqueur accentue le sentiment de détresse de la victime et, par effet de contraste, auréole d’un grand courage le geste gratuit de ce secouriste improvisé.

Cette...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Schmitt et Jean-Nicolas Renaud, « Un héroïsme républicain », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 122-2 | 2015, 99-117.

Référence électronique

Anne Schmitt et Jean-Nicolas Renaud, « Un héroïsme républicain », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 122-2 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 21 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3064 ; DOI : 10.4000/abpo.3064

Haut de page

Auteurs

Anne Schmitt

Élève normalienne, ENS-Rennes

Jean-Nicolas Renaud

Maître de conférences en histoire du sport, ENS-Rennes, laboratoire VIP&S (EA463)

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page