Navigation – Plan du site
La police des parlements

Le projet Ar Parl : le point sur une enquête en cours

The Ar Parl Project: The Current State of Research
Gauthier Aubert, Aurélie Hess-Miglioretti et Anthony Mergey
p. 173-184

Résumés

Lancé en 2013 avec le soutien de la Maison des sciences de l’homme de Bretagne, le programme Ar Parl (« Arrêts du Parlement ») propose l’étude systématique des 6 000 arrêts sur remontrances rendus par le parlement de Bretagne du xvie au xviiie siècle. Mobilisant historiens et juristes, il consiste en la réalisation d’une base de données, travail préparatoire à une analyse sur l’exercice du pouvoir en province à l’époque moderne, en apportant un éclairage complémentaire de ce que révèle l’étude des remontrances. Conçu à partir du terreau breton, le programme pourrait être appliqué pour d’autres territoires.

Haut de page

Entrées d’index

Noms de lieux :

Bretagne
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Né de la volonté d’établir des collaborations entre les historiens du droit de Rennes 1 (IODE) et les historiens de Rennes 2 (CERHIO), le programme Ar Parl (pour « Arrêts du Parlement ») se propose d’étudier les 6 000 arrêts sur remontrance produits par le parlement de Bretagne du xvie au xviiie siècle et conservés aux Archives d’Ille-et-Vilaine, d’ailleurs pleinement associées à la démarche. Ce corpus, classé par les soins de la conservatrice Chantal Reydellet, avait, dès les années 1980, attiré l’attention d’un chercheur indépendant, Hervé Tigier, qui proposa, avec les moyens de l’époque, un premier inventaire particulièrement foisonnant. Peu après, une thèse d’histoire et une thèse d’histoire du droit se saisissaient l’une et l’autre d’une partie du corpus.

Il faut ici insister sur le fait qu’au-delà du cas breton, les juristes ont déjà réfléchi, en particulier avec Philippe Payen, à la constructio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gauthier Aubert, Aurélie Hess-Miglioretti et Anthony Mergey, « Le projet Ar Parl : le point sur une enquête en cours », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 122-3 | 2015, 173-184.

Référence électronique

Gauthier Aubert, Aurélie Hess-Miglioretti et Anthony Mergey, « Le projet Ar Parl : le point sur une enquête en cours », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 122-3 | 2015, mis en ligne le 30 octobre 2017, consulté le 23 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3126 ; DOI : 10.4000/abpo.3126

Haut de page

Auteurs

Gauthier Aubert

Maître de conférences en histoire moderne, CERHIO UMR 6258, université Rennes 2

Articles du même auteur

Aurélie Hess-Miglioretti

Ingénieur d’études CNRS, CERHIO UMR 6258

Articles du même auteur

Anthony Mergey

Professeur d’histoire du droit, IODE UMR 6262, université Rennes 1

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page