Navigation – Plan du site

L’historien, Sisyphe et les parlements

Conclusion: The Historian, Sisyphus and the Parlements
David Feutry
p. 185-192

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’historiographie des parlements ou l’obsession du politique
La légende dorée des parlements
Les parlements, Léviathan de la monarchie
Le temps de la réhabilitation
Les parlements de l’Ouest : une tentative de dépassement vers de nouveaux champs de recherches
Nouveaux regards sur les institutions
Réévaluer le renouvellement ou la reproduction du personnel judiciaire
Connaître l’activité des parlements pour connaître l’histoire de la province

Aperçu du texte

Par les décrets des 7 et 11 septembre 1790 s’achevait définitivement l’activité des parlements d’Ancien Régime et par la suite de toutes les cours souveraines du royaume. Il ne fallut pas attendre longtemps pour que les contemporains et les historiens s’intéressent aux défuntes institutions, tentent d’en expliquer les fonctions, ou d’y chercher pour certains, les responsabilités dans la chute de l’Ancien Régime. Ce dernier point, le rôle politique des parlements, a longtemps été souligné et apparaît comme la perspective essentielle de l’histoire parlementaire ou histoire des parlements.

Cette obsession tient en grande partie à la polysémie du terme « parlement », qui renvoie à des réalités radicalement opposées de part et d’autre de la coupure révolutionnaire : cour de justice ici, source du pouvoir législatif là. D’aucuns sont tentés de chercher une continuité entre les deux institutions homonymes ou, du moins, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Feutry, « L’historien, Sisyphe et les parlements », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 122-3 | 2015, 185-192.

Référence électronique

David Feutry, « L’historien, Sisyphe et les parlements », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 122-3 | 2015, mis en ligne le 30 octobre 2017, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3128 ; DOI : 10.4000/abpo.3128

Haut de page

Auteur

David Feutry

Docteur en histoire moderne – université Paris-Sorbonne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page