Navigation – Plan du site

Une industrie au service du pain : les carrières de meules de Cinq-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire), au xviie siècle

An industry devoted to bread: the millstone quarries of Cinq-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire) in the seventeenth-century
Alain Belmont
p. 47-66

Résumés

Ignorée de la plupart des historiens et des archéologues, la production des meules de moulins représenta jusqu’à la veille de la Première guerre mondiale un secteur industriel fondamental, car de sa bonne marche dépendait la quantité et la qualité du pain consommé par nos prédécesseurs. Parmi les grands gisements à la tête de cette industrie, se trouvait celui de Cinq-Mars-la-Pile, en Indre-et-Loire. Connu par ses archives d’entreprises des xixe et xxe siècles, son passé plus ancien demeurait pratiquement inexploré. Partant des plus anciens registres notariés conservés, l’article décrit le mode d’exploitation des carrières, le personnel mis en oeuvre, les productions et enfin l’aire de commercialisation d’entreprises qui irriguèrent de larges pans de l’Ouest de la France au xviie siècle.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Contrôler les trésors du sous-sol : les permissions de fouilles
Une nuée de meulières
Une pierre à « moulages »
Le peuple des carrières
Une aire de commercialisation à l’échelle de l’Ouest de la France

Aperçu du texte

Situé au bord de la Loire et à 17 kilomètres en aval de Tours, le village de Cinq-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire) a été rendu célèbre par un de ses seigneurs, le marquis Henri de Ruzé d’Effiat (1620-1642), exécuté sur une place de Lyon après avoir comploté contre Richelieu. Plus accessoirement, les archéologues connaissent Cinq-Mars pour sa « pile », une haute tour de briques qui fut bâtie à l’époque romaine pour un usage funéraire. Mais ce que l’on sait moins, au point que même les auteurs de rapports statistiques d’Ancien Régime l’ignorèrent, c’est que Cinq-Mars-la-Pile fut aussi jusqu’au début du xxe siècle l’un des principaux centres de production de meules de moulin en France. De prime abord, le sujet pourrait paraître accessoire. Il n’en est rien. La fabrication des meules a constitué jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale un important secteur industriel, dont dépendaient la qualité et la qua...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Belmont, « Une industrie au service du pain : les carrières de meules de Cinq-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire), au xviie siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 122-4 | 2015, 47-66.

Référence électronique

Alain Belmont, « Une industrie au service du pain : les carrières de meules de Cinq-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire), au xviie siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 122-4 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 18 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3141 ; DOI : 10.4000/abpo.3141

Haut de page

Auteur

Alain Belmont

Professeur d’histoire moderne, université Grenoble-Alpes, LARHRA UMR CNRS 5190

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page