Navigation – Plan du site

Subdélégué et major de la milice bourgeoise, Charles René Audouard, un Rennais au cœur de l’« affaire » de Bretagne (1764-1769)

Charles-René Audouard, major and Rennes subdelegate at the heart of the Brittany “affair” (1764-1769)
Joris Guillemot et Sébastien Didier
p. 65-82

Résumés

En 1763-1768, Charles-René Audouard enquêta avec zèle contre la résistance du Parlement de Bretagne dans l’affaire de Bretagne. Il permit au commandant en chef de Bretagne d’arrêter rapidement le procureur général La Chalotais et plusieurs autres magistrats dissidents. Ses moyens d’investigation furent très vite dénoncés par les publications des parlementaires. Charles-René Audouard serait un « monstre » créé par le commandant en chef contre la province. Qui fut cet homme ciblé par les parlementaires, puis par les partisans du commandant en chef lui-même ? Agent local du pouvoir, il fit avancer l’affaire de Bretagne grâce à ses racines familiales dans la société rennaise et surtout sa double fonction de major de la milice bourgeoise et de subdélégué de l’intendance à Rennes.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIIe siècle

Noms de lieux :

Bretagne, Rennes
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les Audouard, d’une bourgeoisie à l’autre
Major de la milice bourgeoise de Rennes et subdélégué de l’intendance de Bretagne : les spécificités d’une double fonction
« L’agent favori » du duc d’Aiguillon pendant l’affaire de Bretagne?

Aperçu du texte

« C’est un de ces monstres que le Ciel irrité suscite quelquefois pour être le fléau de tout un pays. » En 1769, un pamphlétaire dénonçait ainsi le cumul des pouvoirs de Charles René Audouard. Le caractère « monstrueux » de cet officier rennais résidait, en effet, dans la combinaison des fonctions de subdélégué de l’intendant et de major de la milice bourgeoise. Elle n’était pas nouvelle, mais elle prit une nouvelle couleur pendant l’affaire de Bretagne en 1764-1769.

Charles René Audouard devint un agent actif du commandant en chef Emmanuel Armand de Vignerot duc d’Aiguillon (1720-1788) contre les parlementaires rennais. Ceux-ci, comme les magistrats de Paris ou Bordeaux, firent des remontrances contre la réforme fiscale de 1763 mais ils n’acceptèrent pas le recadrage royal et démissionnèrent en 1765. L’affaire éclata lorsque le procureur général du parlement Louis René de Caradeuc de La Chalotais (1701-1785) fut...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joris Guillemot et Sébastien Didier, « Subdélégué et major de la milice bourgeoise, Charles René Audouard, un Rennais au cœur de l’« affaire » de Bretagne (1764-1769) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 124-4 | 2017, 65-82.

Référence électronique

Joris Guillemot et Sébastien Didier, « Subdélégué et major de la milice bourgeoise, Charles René Audouard, un Rennais au cœur de l’« affaire » de Bretagne (1764-1769) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 124-4 | 2017, mis en ligne le 20 décembre 2019, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3721

Haut de page

Auteurs

Joris Guillemot

Enseignant d'histoire-géographie aux Cordeliers à Dinan

Sébastien Didier

Doctorant de l'université Rennes 2 et de l'université de Montréal, ATER à l'université de Caen Normandie

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page