Navigation – Plan du site

Un éloge catholique de la tolérance en 1600 : le commentaire de l’édit de Nantes par Pierre de Beloy

A Catholic eulogy of toleration in 1600: Pierre de Beloy’s commentary on the edict of Nantes
Patrick Cabanel
p. 25-31

Résumés

Au lendemain de l’entrée en vigueur de l’édit de Nantes, un juriste catholique montalbanais, hostile à la Ligue, Pierre de Beloy, publie Conférence des édits de pacification des troubles émus au Royaume de France, par le fait de la religion (1600). Ce commentaire du texte de l’édit, article après article, se réjouit de la restauration du catholicisme en France mais justifie la liberté (certes limitée) d’exercice public du culte donnée aux protestants et leur accès aux fonctions publiques, et plaide avec ferveur pour la paix de religion et la pluralité des confessions, pensée comme provisoire, il est vrai, dans le royaume.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIe siècle
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du texte

L’édit de Nantes, entré de longue date dans la « légende » de la construction à la française du pluralisme religieux, a pourtant fait, à chaud, beaucoup de déçus et d’opposants, comme il est de règle pour les textes de compromis. Cette déception a été étudiée pour les protestants et certains de leurs leaders, peut-être moins pour les catholiques qui pouvaient certes se réjouir de voir le catholicisme imposé partout dans le royaume, et là surtout où les pouvoirs protestants locaux l’avaient interdit (ainsi à Nîmes ou La Rochelle), mais devaient aussi se résoudre à voir inscrites dans la loi la perte de l’unité religieuse, la liberté pour l’« erreur » de subsister et d’être protégée, la durable possibilité pour des sujets du roi de n’être pas ses coreligionnaires (c’est le début d’une « séparation » entre le politique et le religieux qui avait beaucoup d’avenir…). Aussi les différents parlements du royaume, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Cabanel, « Un éloge catholique de la tolérance en 1600 : le commentaire de l’édit de Nantes par Pierre de Beloy », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 125-1 | 2018, 25-31.

Référence électronique

Patrick Cabanel, « Un éloge catholique de la tolérance en 1600 : le commentaire de l’édit de Nantes par Pierre de Beloy », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 125-1 | 2018, mis en ligne le 30 mars 2020, consulté le 22 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3766 ; DOI : 10.4000/abpo.3766

Haut de page

Auteur

Patrick Cabanel

Directeur d’études à l’EPHE

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page