Navigation – Plan du site

L’image des « Turcs » dans les débats des temps modernes sur la tolérance

The image of the “Turk” in early modern debates on toleration
Ines Sonntag
p. 83-95

Résumés

Cette recherche a débuté à partir de sources liées au discours sur la gestion des différents types de christianisme qui apparaissent dans le sillage de la Réformation et de la confessionnalisation. Répondre à cette problématique – que ce soit sous la forme d’un plaidoyer en faveur des interactions non-violentes et de la tolérance mutuelle ou d’un impitoyable appel à la restauration de l’idéal de la christianitas – revient bien souvent, d’une manière ou d’une autre, à faire référence aux « Turcs ». Le discours sur les « Turcs » a joué un rôle important dans l’incitation à la confessionnalisation et dans la lutte pour obtenir des droits politiques et religieux. Avec la systématisation et la catégorisation des images utilisées pour décrire « les Turcs », paraissent quelques récits qui remplissent tous une fonction spéciale dans le discours sur la tolérance de différentes dénominations chrétiennes. Il semble d’ailleurs que certains modèles linguistiques, et par conséquent l’appréciation des « Turcs » (et avec eux de l’« Islam » et de l’« Orient » dont ils étaient les représentants) furent significativement impactés par les débats internes au christianisme et dans un moindre degré par les rencontres entre chrétiens et musulmans.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

Époque moderne
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les mentions des « Turcs » dans le discours sur la tolérance
Sébastien Castellion (1515-1563)
Michel Servet (1511-1553)
Eckart de Drübel (ca. 1500-1540)
Türckenbüchlein
Récits sur les « Turcs »
Le conquérant cruel
L’ennemi juré de la Chrétienté
Le fléau de Dieu
Les frères dans la foi
L’étranger exotique
Le modèle

Aperçu du texte

La Réforme et la « confessionnalisation » constituèrent des défis majeurs pour le Saint-Empire romain germanique et pour la Chrétienté. La division de l’Église n’a pas seulement eu des conséquences sur la vie religieuse. Tout comme la découverte et la colonisation du Nouveau Monde, elle eut un impact crucial sur les questions sociales, politiques et économiques de ce temps. Au même moment, l’expansion ottomane soulevait ces mêmes questions. Il y avait en permanence une peur de la force militaire des Turcs, largement accentuée par un nombre impressionnant de publications sur ces « Turcs ». Les Ottomans bloquaient d’importantes routes commerciales vers l’Asie, faisant obstacle aux intérêts économiques et financiers des États. De nouvelles routes devaient être trouvées – un nouveau continent fut « découvert ». La question de savoir comment réagir face à la « menace turque » constitua une question controversée parmi les dirigeants politiques. Enfin et surtout, le nombre élevé de convers...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ines Sonntag, « L’image des « Turcs » dans les débats des temps modernes sur la tolérance », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 125-1 | 2018, 83-95.

Référence électronique

Ines Sonntag, « L’image des « Turcs » dans les débats des temps modernes sur la tolérance », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 125-1 | 2018, mis en ligne le 30 mars 2020, consulté le 26 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3775 ; DOI : 10.4000/abpo.3775

Haut de page

Auteur

Ines Sonntag

Assistante de recherche, université de Bayreuth, Allemagne, département d’étude des religions

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page