Navigation – Plan du site
Exploration et conquête des marchés lointains

Les communautés de Bretons dans le Levant espagnol

Breton Communities in the Spanish Levant
Vicente Montojo Montojo
Traduction de Jean-Philippe Priotti
p. 155-168

Résumés

Dans les villes portuaires méditerranéennes espagnoles du Levant, de petites communautés de marchands bretons se forment après 1580. Elles durent jusqu'en 1670. Les Malouins Jonchee et Launay se sont d'abord installés à Carthagène et, à partir de cette cité, ils ont étendu leurs activités à Alicante et à Valence. Ils ont investi des secteurs d’activité, tels que le corail, la fabrication du savon et l'importation de la toile – de Vitré – en particulier, ainsi que du poisson. Julián Jonchee et Julián Launay ont rendu des services à Felipe II et Felipe III, en tant qu’asentistas ou fournisseurs de la marine, ainsi que comme traducteurs et négociateurs.

Haut de page

Entrées d’index

Index de mots-clés :

Saint-Malo, Bretagne, Levant espagnol
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les Bretons et le gouvernement municipal de Carthagène
Archives notariales et autres témoignages de Bretons
Le conseil d’État et les guerres contre les Uscoques et de Bohême (1615-1625)
Guerres contre la France (1626-1659)

Aperçu du texte

À partir des années 1577-1595, de l’édit de Poitiers et de l’extension de la Ligue jusqu’à son échec, la présence de marchands bretons est attestée dans le port méditerranéen de Carthagène, ville du royaume castillan de Murcie qui vécut à cette époque la construction de fortifications (1576-1577), planifiée par Vespasiano Gonzaga et Juan Bautista Antoneli en raison des attaques incessantes de pirates algérois, de la guerre que livrait l’Espagne aux Pays-Bas et à l’Angleterre (1579-1609 et 1585-1604), après les conquêtes de Maastricht par Alexandre Farnèse (1579) et du Portugal par Philippe II (1580-1583). Ces circonstances furent également propices à l’établissement en Espagne de nombreux Génois et Portugais.

Dans les années 1560, la présence des marchands bretons se renforça sur les principales places du commerce américain (Séville et Cadix en particulier). Plus tard, des navires malouins participèrent à la préparation de l’Invincible Armada, notamment lorsque Pedro de Zubiaurre et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vicente Montojo Montojo, « Les communautés de Bretons dans le Levant espagnol », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 125-3 | 2018, 155-168.

Référence électronique

Vicente Montojo Montojo, « Les communautés de Bretons dans le Levant espagnol », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 125-3 | 2018, mis en ligne le 06 décembre 2020, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3965 ; DOI : 10.4000/abpo.3965

Haut de page

Auteur

Vicente Montojo Montojo

Conservateur aux Archives Historiques de la Noblesse, Tolède

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page