Navigation – Plan du site

La duchesse Constance de Bretagne et le gouvernement en héritage à la fin du xiie siècle

The Duchess Constance of Brittany and the inheritance of government in the late twelfth century
Élodie Chaudet
p. 31-52

Résumés

À la fin du xiie siècle, le duché de Bretagne se retrouve au cœur du conflit opposant les Plantagenêts aux Capétiens. Henri II, roi d’Angleterre, a intégré le duché breton dans sa zone d’influence en soutenant la reconquête du duché par le duc Conan IV dans un premier temps, et en mariant ensuite l’héritière de ce dernier, Constance, à son propre fils, Geoffroy. À la mort de celui-ci, en 1186, Constance est enceinte d’un fils qui naît l’année suivante. Pendant une quinzaine d’années, Constance gouverne effectivement le duché. Le statut au nom duquel elle assume ce gouvernement n’est pourtant jamais explicité. Agit-elle en tant qu’héritière de son père, en tant que veuve de son défunt mari, en tant que mère du jeune héritier ? Si la documentation demeure silencieuse, il n’en reste pas moins que les comportements de la duchesse nous permettent de donner quelques éléments d’explication. Constance, duchesse de Bretagne, s’inscrit dans une dynastie dont elle assure la continuité, malgré les tentatives répétées des rois anglais et français pour verrouiller son autorité.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIIe siècle

Noms de lieux :

Bretagne
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Une femme à la tête du duché de Bretagne
Une duchesse native du duché et légitime
Un comportement implicite d’interrègne
Le duché au cœur du conflit entre Plantagenêts et Capétiens

Aperçu du texte

En 1186, le duc de Bretagne Geoffroy II décède à la cour de Philippe Auguste (1180-1223), roi de France. Les circonstances de sa mort ne sont pas claires, oscillant entre une fièvre et un accident de tournoi. Le roi capétien lui accorde des funérailles grandioses, et il est enterré dans le chœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Geoffroy laisse derrière lui deux filles, Aliénor (ou Éléonore) et Mathilde (probablement morte en 1189), ainsi que son épouse Constance de Bretagne (1161-1201), qui est enceinte. Le 29 mars 1187, un fils naît à Nantes ; il est prénommé Arthur. La mort du duc entraîne une nouvelle période de gouvernement, assurée par Constance. Fille du duc de Bretagne Conan IV, elle a épousé Geoffroy Plantagenêt, troisième fils d’Henri II Plantagenêt (1154-1189) et d’Aliénor d’Aquitaine, en 1166. Par cette alliance, Geoffroy est devenu duc de Bretagne en 1181. Il convient dès lors de s’interro...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élodie Chaudet, « La duchesse Constance de Bretagne et le gouvernement en héritage à la fin du xiie siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 126-1 | 2019, 31-52.

Référence électronique

Élodie Chaudet, « La duchesse Constance de Bretagne et le gouvernement en héritage à la fin du xiie siècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 126-1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 18 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/abpo/4349 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abpo.4349

Haut de page

Auteur

Élodie Chaudet

Doctorante en histoire médiévale, université d’Angers, TEMOS

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page