Navigation – Plan du site

AccueilNuméros126-4Michel Le Nobletz, pasteur et mys...

Michel Le Nobletz, pasteur et mystique

Michel Le Nobletz, pastor and mystic
Hervé Queinnec
p. 97-116

Résumés

Michel Le Nobletz (1577-1652) est bien connu des historiens du christianisme comme inventeur d’une méthode catéchétique originale reposant sur des « tableaux énigmatiques » et des cartes géographiques servant à illustrer, à travers une profusion de symboles, l’enseignement du Concile de Trente. Cet article entend montrer qu’il fut également un mystique et un maître de vie spirituelle, désireux d’expliquer à ses disciples de Douarnenez et du Conquet que la vie d’oraison est possible hors des cloîtres, et cherchant à leur faire gravir les différents degrés de la vie mystique. Formé par les Jésuites, mais influencé par d’autres écoles spirituelles, Michel Le Nobletz s’inscrit dans le vaste mouvement de renouveau catholique de la première moitié du xviie siècle français. La doctrine exposée dans les « déclarations » de ses cartes peintes développe deux thèmes principaux : le « mépris du monde » et la conversion du cœur.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle

Noms de lieux :

Douarnenez, Le Conquet
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

L’apôtre : catéchiste et missionnaire
Une catéchèse de base
Une catéchèse d’approfondissement de la foi
Maître de vie spirituelle
Devenir un « désirant » de Dieu
Le sens du mot mystique
Influence ignatienne
Deux thèmes majeurs
Le thème du cœur
Le mépris du monde

Aperçu du texte

En France, Michel Le Nobletz (1577-1652) est bien connu des historiens du christianisme comme inventeur d’une méthode catéchétique originale, reposant sur des « cartes peintes » (kartennou livet en breton) ou « tableaux énigmatiques » (taolennou digomprenuz) destinés à enseigner la doctrine catholique aux fidèles. On connaissait déjà avant lui les images et tableaux représentant des scènes de la vie de Jésus-Christ et de sa Passion. Depuis le Moyen Âge, les retables des églises reproduisaient ces scènes évangéliques, permettant d’illustrer un « catéchisme historique ». Et en Bretagne, les calvaires des xve et xvie siècles présentaient les « mystères joyeux, douloureux et glorieux » de la vie de Jésus-Christ. La nouveauté de Michel Le Nobletz est d’ajouter tout un enseignement sur ce que le chrétien doit croire, savoir et faire, en s’appuyant sur des images. Son premier biographe, le R.P. Antoine Verjus, nous en donne la raison :

Michel Le Nobletz « jugeait qu’il fallait aider [le sen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Queinnec, « Michel Le Nobletz, pasteur et mystique »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 126-4 | 2019, 97-116.

Référence électronique

Hervé Queinnec, « Michel Le Nobletz, pasteur et mystique »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 126-4 | 2019, mis en ligne le 04 janvier 2022, consulté le 13 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/abpo/4779 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abpo.4779

Haut de page

Auteur

Hervé Queinnec

Professeur au séminaire Saint-Yves de Rennes

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search