Navigation – Plan du site

Chronique des archives du Grand Ouest 2005

p. 215-233

Plan

Haut de page

Texte intégral

Bretagne

Archives départementales du Finistère

Cité administrative de Ty-Nay, Kerfeunteun – 29000 Quimper
Téléphone : 0298959191 – Télécopie : 0298953169
Heures d’ouverture : lundi-vendredi 8h00-12h00 et 13h30-17h00
Bâtiment annexe
Rue des Archives – 29200 Brest
Téléphone : 0298031614 – Télécopie : 0298476940
Heures d’ouverture : lundi-vendredi 8h00-12h00 et 13h30-17h00

1) Enrichissement des collections

1La collecte des archives est de manière générale ralentie par la saturation des magasins du dépôt de Quimper et du dépôt annexe de Brest.

2Fort heureusement dans les deux cas des travaux d’extension sont à l’étude.

• Il a tout de même été possible de prendre, par exemple, et pour illustrer la collecte des archives publiques, les archives des phares et balises qui viennent enrichir la série S, dont le classement est en cours d’achèvement.

3Bien entendu des versements plus contemporains ont eu lieu.

Archives privées

• 207 J – Fonds Marie-Thérèse Auffret, architecte agréée à Crozon : dossiers de clients et plans calques de quelques réalisations pour des particuliers dans la presqu’île de Crozon. Don, 8 février 2005 : 8 m linéaires. Fonds non classé. Aucun instrument de recherche disponible.

• 208 J – Fonds Alain Le Grand, correspondant du Comité d’Histoire de la Deuxième Guerre mondiale : dossiers de recherches thématiques sur la Deuxième Guerre mondiale dans le Finistère. Dépôt, 22 février 2005 : 7,40 m linéaires. Fonds en cours de classement. Aucun instrument de recherche disponible.

• 209 J – Fonds Gallard (recherches généalogiques familiales) : dossiers de notes sur les ancêtres des familles Miroux et Le Berre, par madame Gallard. Don, 2 mai 2005 : 1,20 m linéaires. Fonds non classé. Aucun instrument de recherche disponible.

• 202 J – Fonds Berthaud : complément au don de 2004 : documents personnels de Roger Bourrières, ancien « lieutenant-colonel Berthaud » dans la Résistance. Don, 9 décembre 2005 : 0,50 m linéaires. Fonds non classé. Aucun instrument de recherche disponible.

2) Instruments de recherche et publications

4Les archives du Finistère ont continué le classement des archives notariales et élaboré un projet de conversion rétrospective des fichiers afin de produire à moyen terme un instrument de recherche électronique.

5Le classement du fonds des mines de Poullaouen terminé, il est prévu de publier le répertoire de cette sous-série de J dans les prochains mois.

6La sous-série 1 J est en cours de traitement. Le cadre de classement a été revu et pour l’ensemble des fonds les instruments de recherches sont repris en vue d’une publication dans les années à venir.

7La collection de cartes postales a été entièrement classée, une base de donnée sera prochainement lancée et la numérisation est prévue pour 2007.

3) Échos et nouvelles

8Le conseil général a adopté en juin 2005 un Plan de développement des archives du Finistère qui fixe les grandes orientations de la politique archivistique à mettre en œuvre dans les 10 années à venir. Les deux projets d’extension des dépôts de Brest et de Quimper et la perspective d’un développement du système d’information des archives exigent un programme de travail fort garantissant de donner un contenu sérieux aux projets.

9C’est ainsi que le cadastre, dont la numérisation est désormais achevée, est désormais accessible dans les salles de lecture de Brest et de Quimper.

Archives départementales d’Ille-et-Vilaine

20 avenue Jules-Ferry – 35700 Rennes
Téléphone : 0299272150 – Télécopie : 0299272151
e-mail : archives@cg35.fr
Pour une première approche des fonds, consulter : Guide des Archives d’Ille-et-Vilaine, Tome I, volume 1. Archives départementales 1re partie [ne comprend pas la période de 1790 à nos jours] et archives hospitalières, Rennes, 1994, 710 p. ; tome II, Archives communales, Rennes, 1991, 512 p.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

10En 2005, les Archives d’Ille-et-Vilaine ont reçu 320 m linéaires d’archives publiques qui se répartissent essentiellement et de façon quasi équivalente entre les services déconcentrés de l’État à compétence régionale (107 m linéaires, provenant surtout des directions de l’environnement et des affaires sociales avec lesquelles des actions de sauvegarde, en amont, ont été entreprises) et les services à compétence départementale (101 m linéaires concernant notamment les services préfectoraux : enquêtes publiques touchant les travaux d’équipement et d’urbanisme, affaires économiques) ; s’y ajoutent encore les études des notaires d’Antrain, Montauban, Saint-Brice-en-Coglès et Tinténiac (74 m linéaires).

11On relèvera plus particulièrement les versements suivants :

• 1672 W : dossiers de la direction interrégionale de la police judiciaire (1959-2003) et 1749 W : registres de mains courantes des bureaux de police de Rennes (1979-2002).

• 1709 W : premier versement de l’Agence régionale de l’hospitalisation de Bretagne : il permet un accès aux délibérations de la commission exécutive de l’ARH depuis sa création en 1996 jusqu’en 2002 ; il complète utilement les fonds de la DRASS de Bretagne sur la planification sanitaire.

• 1730 W : en juin 2005, la Direction régionale de l’environnement de Bretagne (DIREN) a effectué un premier versement d’archives administratives aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine. Compte tenu de l’importance des questions environnementales en Bretagne, les différents dossiers, datés souvent des années 1970 et 1980, totalisant environ 35 m linéaires, devraient apporter des témoignages précieux sur l’aménagement ou la protection des sites sensibles en Bretagne. A noter que ce versement intègre de nombreux documents audiovisuels.

• 1 ETP à 5 ETP : versements des succursales de la Banque de France en Ille-et-Vilaine, suite à la fermeture des sites autres que Rennes (Fougères, Redon, Saint-Malo et Vitré). Les archives recèlent des informations abondantes sur la situation économique et sociale des arrondissements, parfois dès la fin du xixe siècle.

• 1734 W et 1750 W provenant du service des enfants assistés d’Ille-et-Vilaine (actuelle mission enfance du Conseil général) : ils sont entre autre constitués d’un ensemble d’environ 1 400 dossiers couvrant la période 1940-1945 et viennent compléter les quelque 6 000 dossiers de la série X pour la période antérieure (1905-1939).

12La bibliothèque des périodiques a reçu un important versement provenant du centre de documentation du Centre hospitalier universitaire de Rennes.

Archives privées

• Archives de Victor Janton, homme politique rennais (166 J, 3,4 m linéaires)

• Archives de Victor Jouany, journaliste (170 J, 0,7 m linéaires), du commandant Pétri, résistant (167 J, 5,7 m linéaires), d’une pharmacie rennaise (ordonnanciers, 169 J, 5,5 m linéaires).

• Un important fonds économique (environ 200 m linéaires avant traitement) : la coopérative granitière « L’Avenir » de Louvigné-du-Désert (1921-1990).

• Documents isolés : statuts synodaux de l’évêché de Rennes, 1493, souvenirs de Francis Maillard, 1889-1918, manuscrit calligraphié sur Langon, 1967.

13La collecte d’archives paroissiales du xixe siècle s’est poursuivie (2,5 m linéaires).

2) Instruments de recherche

14Pour les archives contemporaines, l’accent a porté en 2005 sur la rédaction d’instruments de recherche, même provisoires, permettant l’identification de fonds jusque là difficilement ou pas du tout accessibles. Le futur déménagement a été l’occasion de remettre de l’ordre dans certains versements anciens et de faire des tris qui n’avaient pas encore été effectués. On citera notamment :

• les fonds préfectoraux qui touchent aux affaires économiques (1668 W, 1669 W), à l’aménagement du territoire (1694 W), aux chemins ruraux de 1937 à 1960 (525 W), ou encore aux personnels communaux de 1941 à 1960 (526 W).

• Un fonds conséquent de la direction départementale de l’équipement (251 W) concernant tant l’organisation des ponts et chaussées que les travaux d’équipement : il couvre la période 1935-1970, et une part importante est faite aux dommages de guerre et à la période de reconstruction.

• Le fonds de l’Union régionale corporative agricole d’Ille-et-Vilaine sous le régime de Vichy (112 W).

15Par ailleurs, les matrices des contributions directes et de l’impôt sur le revenu provenant des perceptions du Trésor n’avaient pas encore été scindées entre séries moderne et contemporaine. Les documents postérieurs à 1940 sont maintenant accessibles à partir d’un répertoire numérique sous la cote 331 W. Les mêmes documents pour les périodes antérieures sont classés en sous-série 2 P et feront l’objet d’un inventaire dans quelque temps.

16Dans les séries anciennes, plusieurs fonds ou parties de fonds ont été reconditionnés et parfois classés en vue du déménagement (notamment minutes notariales, juridictions d’Ancien Régime, couvents et abbayes d’hommes).

17Plusieurs sous-séries d’archives privées ont fait l’objet de classements, dont celles entrées cette année, partiellement pour la coopérative « L’Avenir ». On citera encore les inventaires des fonds de l’homme politique Yvon Bourges (95 J), de l’architecte Raymond Cornon (72 J), de la CFDT, troisième dépôt (111 J).

18Classement des archives communales de Boistrudan, La Chapelle-Janson, Crevin, Epiniac, Essé, Gahard, Laignelet, Miniac-sous-Bécherel, Pleumeleuc, Poligné, Pont-Réan, Redon, Saint-M’Hervon, Saint-Senoux, Servon-sur-Vilaine, Trans-la-Forêt, Le Verger, Vieux-Viel. A Laignelet, une exposition sur l’histoire de la commune a conclu le classement.

3) Échos et nouvelles

19L’année 2005 a été pour une bonne part consacrée à la préparation du déménagement, et donc principalement au traitement des fonds.

20Deux expositions ont toutefois pu être organisées en 2005 :

• Exposition de photographies du chantier du futur bâtiment des Archives départementales d’Ille-et-Vilaine. Exposition présentée aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine.

• Exposition « Être écolier à La Mézière sous Napoléon III. – Les cahiers d’écolier de Jean-Marie Hervé, 1858-1865 ». Exposition présentée à la mairie de La Mézière. Elle a donné lieu à un catalogue de 94 p., accompagné d’un cédérom.

21Les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine vont changer de système d’information au moment d’entrer dans le nouveau bâtiment de Beauregard. Pour le lecteur, la recherche documentaire devrait s’avérer plus simple et complète. La demande des documents se fera le plus souvent, nous l’espérons, directement à partir du logiciel, et enfin l’accès aux documents numérisés sera facilité depuis les nombreux postes informatiques de la salle de lecture dédiés à ces fonctions.

Archives départementales du Morbihan

80 rue des Vénètes – 56010 Vannes Cedex
Téléphone : 0297463252 – Télécopie : 0297464876
e-mail : archives@cg56.fr
site internet : www.cg56.fr
Heures d’ouvertures : lundi-vendredi 9h00-17h30
samedi 9h00-12h00
fermeture mensuelle : le 2e mercredi matin de chaque mois
fermeture annuelle : du 1er au 15 septembre

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

22Les versements et dépôts d’archives publiques pour l’année 2005 représentent 381  m  linéaires, parmi lesquels 350 m linéaires au titre des archives de l’État.

23Plus de 110 m linéaires d’arriérés d’archives modernes ont été collectés, en provenance principalement des différentes subdivisions de la direction départementale de l’équipement (71,50 m linéaires), mais aussi du lycée Joseph Loth de Pontivy (6,50 m linéaires) et de deux études notariales (Hennebont et Muzillac, 14 m linéaires). Il a été procédé également au complément de versement des importantes archives de l’établissement public de santé mentale du Morbihan à Saint-Avé (1886-1970, 19 m linéaires).

24Au nombre des versements d’archives contemporaines sont à signaler tout particulièrement l’important fonds de la direction départementale des renseignements généraux (1940-1985, 50 m linéaires), mais également celui de la direction départementale des affaires maritimes (1940-1979, 27 m linéaires), du cabinet du Préfet (service interministériel de défense et de la protection civile-29,50 m linéaires), des services généraux de la direction départementale de l’équipement (25 m linéaires), de la direction départementale de l’agriculture et de la forêt (17,50 m linéaires) et de la direction départementale des affaires sanitaires et sociales (16,50 m linéaires).

25Citons enfin, au titre des archives communales déposées, les fonds des communes de Ménéac (5 m linéaires) et de Saint-Jacut-les-Pins (3,20 m linéaires).

Archives privées

26Les entrées d’archives privées pour l’année 2005 s’élèvent à 43,20  m  linéaires. Sont à signaler en particulier trois dons : celui des archives de la section du pays de Vannes-Ploërmel du syndicat CFDT (13 m linéaires), celui des archives parlementaires de l’ancien président du Conseil général, Jean-Charles Cavaillé (13 m linéaires), et celui du cabinet de l’architecte lorientais Émile Vallin (15,30 m linéaires).

27Il a été procédé également à l’achat de deux manuscrits de l’écrivain morbihannais de réputation nationale Charles Le Quintrec et au recueil des archives paroissiales de la commune de Mohon. Au nombre des pièces isolées ou petits fonds (sous-série 1 J) a été acquise une petite liasse de documents d’archives familiales concernant Claude Maur François, ingénieur des Ponts et Chaussées (1768-1828 – 0,10 m linéaires).

28Concernant les fonds iconographiques, signalons l’achat en vente aux enchères d’un album de 130 photographies et cartes postales concernant Pontivy au début du xxe siècle.

29Enfin, la bibliothèque du service s’est enrichie de 705 nouveaux ouvrages au cours de l’année 2005.

2) Instruments de recherche et publications

30Les classements réalisés durant l’année 2005 représentent un métrage de 674 m linéaires ; sont à signaler, pour les archives modernes, une grande partie des fonds collectés au cours de l’année, comme les minutes et répertoires de l’étude de Me Pochat, notaire à Hennebont (1837-1924) et celles de la SCP Texier-Guillaume de Muzillac (1850-1924), ou encore les documents versés par les différentes subdivisions de l’équipement (Pontivy, Redon, Hennebont, Questembert, Malestroit, Lorient), ainsi que les archives du lycée Joseph Loth de Pontivy. Le service a également refondu la totalité des archives de l’état civil versées jusqu’en 2004 par les greffes des tribunaux (sous-séries 4 E – registres paroissiaux et d’état civil – et 5 E – tables décennales) pour en réaliser un répertoire méthodique. Le service des archives contemporaines a quant à lui mené à bien le classement des archives du sous-CROSS (Centre régional de surveillance et de sauvetage maritime) de Soulac (27 m linéaires), du commissariat de police de Pontivy (2 m linéaires), réalisé la vérification, la saisie et l’indexation de 37 bordereaux de versement. L’équipe des archives communales a enfin achevé le classement des archives des communes d’Inguiniel et de Saint-Jacut-les-Pins, ainsi que celles de Locoal-Mendon, Rieux, Quistinic et Saint-Laurent-sur-Oust.

31Au chapitre des archives privées, les classements ont porté essentiellement sur les sous-séries 1 Fi (cartes et plans) et 2 Fi (estampes, dessins), où se sont poursuivis les travaux de vérification et de correction des notices informatisées, et sur le fonds des architectes Caubert-Kervégant (49 J), dont le répertoire provisoire devrait pouvoir être finalisé en 2006.

32Parallèlement à la saisie généralisée d’instruments de recherche normalisés, a été menée une réflexion de service sur la mise au point, par la cellule informatique des Archives départementales, d’une feuille de transformation permettant l’impression des inventaires réalisés au format XML-EAD pour leur mise à disposition du public en salle de lecture.

33Enfin, le service a publié en 2005 un manuel de paléographie (Le Morbihan ancien : textes choisis, xve-xviiie siècles), regroupant trente textes concernant le territoire géographique du département actuel du Morbihan.

3) Échos et nouvelles

34Durant l’année 2005, 3 783 lecteurs ont fréquenté les deux salles de lecture des Archives et ont consulté 33 800 documents. Ne sont pas comptabilisées dans ces statistiques non seulement les consultations de microfilms des registres paroissiaux et d’état civil, mais aussi les consultations sur écran, en intranet, de fichiers numérisés (registres paroissiaux et d’état civil, presse morbihannaise antérieure à 1945).

35La réflexion sur le développement d’un moteur de recherche destiné à interroger les instruments de recherche informatisés et les fonds numérisés des Archives a mobilisé cette année encore l’ensemble du personnel d’encadrement du service. La journée de présentation du moteur de recherche, baptisé Lhassa, organisée par les Archives le 7 avril 2005, a rassemblé une centaine d’archivistes et d’informaticiens de l’inter-région Bretagne-Pays-de-la-Loire. Cette journée a été à l’origine du recrutement d’un chargé de mission pour le développement du projet. Le reste de l’année 2005 a été mis à profit pour répondre à deux appels à projets de numérisation et de valorisation des fonds (Direction de la culture-Mission de la recherche et de la technologie ; Région Bretagne-Mégalis) qui ont tous les deux été retenus pour 2006.

36Dans le domaine de l’action culturelle la direction des Archives départementales a préparé ou accueilli, au cours de l’année écoulée, cinq expositions – dont une à l’occasion du centième anniversaire de la promulgation de la loi de séparation des Églises et de l’État – qui ont rassemblé 1670 visiteurs et mobilisé largement le personnel du pôle conservation et de la cellule d’action culturelle et éducative.

37Par ailleurs et pour la première fois, le service a été ouvert au public à l’occasion des journées du patrimoine, le dimanche après-midi, et a reçu 450 visiteurs.

38De même les Archives départementales ont multiplié les visites d’information à l’intention de publics variés – services de l’État ou collectivités locales, groupes de stagiaires en formation initiale d’application du CNFPT – représentant un total de près de 500 personnes.

39Le service éducatif des Archives a, cette année encore, mobilisé un public scolaire plus que nombreux (plus de 3 600 élèves et enseignants de l’enseignement primaire et secondaire, privé et public).

40Enfin, le site Internet des Archives a accueilli au cours de l’année 2005 23 511 visiteurs à l’occasion de près de 44 000 connexions.

Pays de la Loire

Archives départementales de Loire-Atlantique

6 rue de Bouillé, B.P. 23505 – 44035 Nantes Cedex 1
Téléphone : 0251729320 – Télécopie : 0240202691
e-mail : archives@cg44.fr
site internet : http://culture.cg44.fr
Heures d’ouverture : lundi-vendredi 8h30-12h15 et 13h30-17h15 sur réservation
Consultation des documents numérisés : 44 rue de Strasbourg
(réservation au 0240997811)
Consultation des documents originaux : 1 rue E.-Tessier
(réservation au 0251729899)
Fermeture annuelle la première quinzaine de juillet
Pour une première approche des fonds, consulter :
Guide des archives, Nantes, 1962-1964, 2 vol.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

41En 2005, les Archives départementales de Loire-Atlantique ont accueilli 360  m  linéaires d’archives publiques. Parmi ces entrées, on peut signaler les suivantes :

• Conseil général : Direction des finances : protection des espaces naturels sensibles, acquisition de biens immobiliers et fonciers par le Département (1823-2005) ; Association départementale de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence : dossiers individuels de jeunes confiés (1921-1985) ; Direction des ressources humaines et des moyens : dossiers individuels des assistantes familiales nées entre 1886 et 1935.

• Préfecture : Direction de la réglementation et de l’administration générale : dossiers individuels d’étrangers ayant acquis la nationalité française et d’étrangers dont le titre de séjour est périmé (1965-2003) ; Direction des affaires interministérielles et de l’environnement : installations classées (2000) ; Direction des actions économiques et sociales : schéma départemental des gens du voyage, expulsions locatives, plan départemental d’action en faveur des plus défavorisés, dossiers de la commission de conciliation (1976-2001).

• Services déconcentrés de l’État et autres services publics : Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle : contrôle des établissements de plus de 50 salariés (1976-2002) ; Direction départementale de la sécurité publique : dossiers des individus surveillés (1940-1945) ; Direction départementale et régionale des renseignements généraux : notes d’information et rapports sur les élections politiques et les mouvements sociaux (1950-1955) ; Direction régionale de l’agriculture et de la forêt : recensements agricoles et enquêtes statistiques (1955-2004) ; Direction des services fiscaux : transcriptions de la conservation des hypothèques de Pornic (1948-1954) ; Lycée professionnel Jean Jaurès à Nantes : administration, vie scolaire, registres d’infirmerie, intendance (1966-2005) ; Banque de France : archives historiques des succursales de Nantes (1822-1987) et de Saint-Nazaire (1902-1990) ; Chambre de commerce et d’industrie de Nantes et de Saint-Nazaire (1841-2004) ; Port autonome de Nantes-Saint-Nazaire : dossiers de travaux neufs et d’entretien (1874-1979) ; Service maritime et de navigation de Nantes : dossiers de personnels nés en 1913 et 1914, registres et dossiers de comptabilité (1953-1998).

• Autorités judiciaires : Tribunal de commerce de Nantes : rapports d’experts, dossiers de procédure et référés, fichier alphabétique et registre du commerce et des sociétés, dossiers des radiés d’office (1970-2000) ; Cours administrative d’appel de Nantes : minutes des ordonnances, dossiers de procédure, rôles d’audiences (1998-1999).

• Anciens combattants : Direction interdépartementale des anciens combattants et victimes de guerre : fiches médicales des militaires et rapatriés d’Allemagne (1940-1946).

• Notaires : compléments de versements des études de Blain (xixe-xxe siècles).

• Communes : complément de dépôt des archives modernes du Croisic.

Archives privées

42Les fonds et collections d’origine privée se sont accrus notamment des dossiers et notes de travail du recteur Yves Durand, des registres de comptabilité de la raffinerie de sucre Cossé-Duval, des archives de Maurice Pôté, organiste et critique musical nantais (1921-1995), d’un registre de L’Etoile, journal du pensionnat Saint-Joseph de Nantes (xixe siècle), de correspondance adressée à Charles d’Héricault, directeur de la Revue de Bretagne et de Vendée, essentiellement par Gustave Bord (1852-1934), historien et fondateur de la Revue de la Révolution, et conseiller municipal de Saint-Nazaire.

Archives iconographiques et audiovisuelles

43Les fonds iconographiques se sont notablement enrichis par achat et don (cartes et plans, cartes postales de Nantes et du département, photographies, notamment de la construction de la cale de Penhoët à Saint-Nazaire [1929-1931] et des fouilles de la crypte de la cathédrale de Nantes [1900-1920], plaques de verre, gravures), et la convention avec la cinémathèque de Bretagne a permis le dépôt de 23 cassettes de films d’amateurs.

2) Instruments de recherche et publications

Instruments de recherches dactylographiés

44À noter, parmi les instruments de recherche mis en service :

• La recotation réglementaire de plusieurs séries modernes a abouti à de nouveaux inventaires : la série N (administration et comptabilité départementales), ce qui a permis de recenser 1 018 cartes et plans de bâtiments départementaux, la voirie vicinale (sous-série 3 O), un certain nombre de bureaux de l’enregistrement (sous-série 3 Q).

• Les fichiers manuels des séries modernes ont été repris sous forme de répertoires dactylographiés (392 pages).

• Pour les archives privées, on peut signaler le classement du fonds Billault, ministre de Napoléon III, conseiller général de Loire-Atlantique et maire de Nantes, ainsi que celui de Georges Vachon fils, architecte né à Nantes, qui a construit des villas balnéaires et participé à la reconstruction de Saint-Nazaire.

Autres publications

• Catalogue de l’exposition 1905, l’engagement laïque de la République, 93 p.

• Création d’une lettre d’information, Liens d’archives, à l’intention des lecteurs des Archives (3 numéros par an).

• Mise à jour du site Internet : mise en ligne de l’état des fonds et d’instruments de recherche et d’informations concernant la loi de 1905.

• Les bases de données se sont enrichies de 4 042 notices pour les archives contemporaines et de 2 143 pour les fonds iconographiques.

3) Échos et nouvelles

45L’exposition 1905, l’engagement laïque de la République, présentée dans le hall de l’Hôtel du département, a reçu 2 300 visiteurs et 450 scolaires. Elle était accompagnée d’un catalogue, de lectures publiques de documents d’archives et d’un cycle de conférences historiques à Nantes et dans tout le département, initié par une intervention de M. René Rémond, de l’Académie française. Une exposition itinérante sur panneaux en a été tirée, qui a été présentée dans 7 points du département.

46Les Archives départementales ont par ailleurs prêté 29 documents pour 4 expositions différentes.

47La Cinémathèque de Bretagne, hébergée par les Archives départementales, a effectué 18 projections de films, dont 8 à Nantes et 10 en dehors.

48Le Service éducatif a accueilli 1 961 scolaires pour la participation aux divers ateliers proposés et a mis au point un nouveau document pédagogique, 1789, les cahiers de doléance, et réalisé deux supports d’accompagnement pour la visite de l’exposition 1905, l’engagement laïque de la République, ainsi qu’un atelier téléchargeable sur le même thème à partir du site Internet.

49Les opérations de numérisation se sont poursuivies : elles ont porté sur les registres de délibérations de 22 communes (16 316 vues), des documents figurés (cartes et plans, photographies, affiches, plaques de verre [6 741 vues]), un nouvel ensemble documentaire : les recensements de population de l’ensemble des communes du département (196 063 vues). L’accès à ces documents numérisés est possible non seulement dans la salle de lecture multimédia des Archives, mais aussi à la Maison du département ouverte à Ancenis.

50L’achèvement des travaux d’extension des Archives départementales est prévu pour le 3e trimestre 2007.

Archives municipales d’Angers

Hôtel de ville, BP 3527 – 49035 Angers Cedex 01
Téléphone : 0241054281 – Télécopie : 0241053911
e-mail : sylvain.bertoldi@angers.fr
Heures d’ouvertures : lundi-vendredi 14h00-17h00

1) Enrichissement des collections

• 4 382 m linéaires de documents conservés au 31 décembre 2005.

• 169,80 m  de documents collectés.

Services municipaux

• Action culturelle : bibliothèques, musées, classes de patrimoine, journées du patrimoine, cinéma, tapisserie (1975-2003).

• Bâtiments : construction, rénovation, restructuration des bâtiments communaux (groupes scolaires, hôtel de ville, hôtel de Livois, ferme de l’île Saint-Aubin, bureaux de police, mais de l’Étang, salles de sport, piscine Jean-Bouin…).

• Cabinet du Maire : inauguration de l’hôtel de ville (septembre 1981), de la galerie David-d’Angers (1984), visites présidentielles et ministérielles (1987-1999).

• Conseil municipal : dossiers des conseils (2003).

• Environnement : gestion des ordures ménagères (1970-1999), immeubles menaçant ruine, plaintes pour nuisance (1981-1993), entretien des rues (1982-1999), rapports d’activité (1946-1987).

• Mission Europe : contrat local de sécurité (1998).

• Relations internationales : jumelages avec Osnabrück, Pise, Wigan, Haarlem, Bamako (1998-2004) ; relations internationales hors villes jumelles, partenariat avec l’Albanie, Séville, Södertälje.

• Santé publique : subventions aux associations (1980-2001), jeu nationaux des transplantés et dialysés (1996), téléthon (1999-2002), colloque Villes-Santé Angers (2001).

• Urbanisme : zone d’aménagement concerté de la Bourrée (1992-1996), ZAC des Genévriers (1993).

Archives privées

• Commerces angevins, vie quotidienne : publicités, factures à en-tête, catalogues, chromolithographies, objets publicitaires…

• Archives de l’historien Léon Gautier (complément de fonds).

• Entreprise de plâtrerie René Moire père et fils (xxe siècle) : factures à en-têtes des fournisseurs.

• Docteur Louis Barot, médecin, maire d’Angers (1912-1914) : archives familiales.

• Association des Amis des Archives d’Anjou dite les « 4 A » (1996-2005).

• Rose-Noëlle Lenain, professeur de musique : archives familiales et personnelles.

• Guillory aîné, fondateur en 1830 et président de la société industrielle d’Angers et de Maine-et-Loire : archives personnelles et familiales (xviiie-xixe siècle).

Archives iconographiques

5115 543 nouvelles pièces : gravures, cartes postales, photographies, diapositives… et numérisation de documents provenant de collections privées.

2) Instruments de recherche et publications

• Répertoire numérique détaillé du fonds de la Serca-TV 10, 1870 W, 16 p. dactyl.

• Les bases de données se sont enrichies de 2 664 notices pour les archives contemporaines et de 7 153 pour les autres fonds.

• « Laissez-vous conter le cimetière de l’Est », fiche Ville d’art et d’histoire,

• Chronique historique mensuelle dans Vivre à Angers.

• Le portail historique [www.angers.fr/archives] a reçu 85 983 visiteurs, qui ont chargé 195 728 pages.

3) Échos et nouvelles

Fréquentation des Archives

• 559 lecteurs inscrits.

• 5 173 documents communiqués en salle de lecture au public et aux services municipaux.

Sauvegarde des collections

52Restauration de la reliure et réalisation de boîtes protectrices pour les 11 volumes de l’inventaire analytique du cartulaire de la mairie, dressé par l’archiviste Fombeure, à la fin de l’Ancien Régime.

Numérisation

• 1 K – Listes électorales (1890-1939),

• 1 F – Recensements de la population (1841-1946),

• Obj – Objets,

• 9 Fi – Collection iconographique Robert Brisset (du numéro 8806 à 11152),

• Magazine Vivre à Angers (1977-1993).

Activités documentaires

• 12 bulletins documentaires électroniques « Quoi de neuf doc » diffusés aux services de la ville.

• 5 847 recherches et sélections documentaires effectuées (4 790 en 2004).

• 734 abonnements gérés.

• Revue de presse quotidienne.

Archives municipales de Laval

37 quai Paul-Boudet, BP 1327 – 53013 Laval Cedex
Téléphone : 0243493684 – Télécopie : 0243561372
e-mail : archives@mairie-laval.fr
site internet : www.mairie-laval.fr/Franc/archives/index.php
Heures d’ouvertures : mardi 14h00-17h00
mercredi 9h00-12h00, 14h00-17h00
jeudi, vendredi 14h00-17h00
samedi 9h00-11h00
fermeture annuelle entre Noël et le 1er Janvier

53Le service des Archives municipales de Laval a été créé en 1995. Dans l’attente de l’aménagement de locaux plus adaptés, l’essentiel du fonds moderne antérieur à 1940 est encore déposé aux Archives départementales de la Mayenne.

1) Enrichissement des fonds

5453 m linéaires d’archives publiques sont entrés en 2005. Parmi ces entrées on peut signaler des dossiers de permis de construire, des dossiers provenant du CCAS et les registres d’état civil de la période 1883-1892.

55Le service a reçu en don des archives concernant le jumelage Laval-Boston, le tennis-club et l’aéro-club ainsi que quelques vues aériennes de la ville.

56118 plans et affiches ont été numérisés.

2) Instruments de recherche et publications

57La base de données TUGAL contient actuellement 7 816 fiches relatives aux fonds d’archives, 693 à la bibliothèque et 1 485 aux articles historiques. Le classement de la série D (Administration générale de la commune) ainsi que du fonds Robert Buron (19S) ont été poursuivis ainsi que l’inventaire des documents figurés. Les titres de délibérations du conseil municipal de la période 1856-1890 ont été répertoriés et indexés.

3) Échos et nouvelles

58Le service des Archives a été associé à la réalisation d’une maquette virtuelle du Palais de l’Industrie, bâtiment démoli en 1976.

Archives Ville Le Mans et Le Mans Métropole

102 rue Gambetta – 72039 Le Mans Cedex 9
Téléphone :0243474903 – Télécopie :0243474368
e-mail : archives@ville-lemans.fr Heures d’ouvertures : lundi-vendredi 8h30-12h00 et 13h00-17h00
(fermeture des portes 15 minutes avant)

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

59Plus de 244 m  d’archives ont été traités alors qu’une centaine de m de documents a été éliminée. Parmi les versements les plus notables, nous pouvons signaler :

• Affaires foncières : acquisition mobilière et immobilière (1966-2005), garantie d’emprunt (1962-1988), contentieux (1976-2005).

• Assemblées : délibération municipale (2002-2003), délibération communautaire (2002-2003).

• École nationale de musique : fonctionnement (1997-1999).

• Population : liste générale politique (1988-1994).

• Production repas : fonctionnement de la cuisine centrale et des restaurants scolaires (1993-2002).

• Services généraux : arrêtés du Maire (1997-1998), arrêtés du Président de la Communauté urbaine du Mans (2003).

• Urbanisme : permis de construire (1965-1998).

• Ressources internes et moyens : 15 albums photographiques illustrant les chantiers de construction de la ville (1959-1971).

2) Instruments de recherche et publications

• 11 075 notices ont été saisies et indexées sur le logiciel de gestion d’archives Avenio qui fait office d’instrument de recherche.

• Répertoire numérique des matrices cadastrales Le Mans et communes annexées (1844-1980).

3) Échos et nouvelles

60Poursuite de la campagne de restauration du fonds ancien et moderne : 5 registres paroissiaux (1557-1733), 6 registres de recensement de la population (1901-1936), 13 matrices cadastrales (1840-1936), 43 plans de bâtiments communaux (xixe-début xxe siècle), un atlas voyer de 23 planches (1847), 1 registre de logements militaires (1895) et 6 affiches de manifestations culturelles.

61Numérisation des bulletins de salaire 2005 des agents de la Ville et de Le Mans Métropole.

62Conception et animation d’une émission mensuelle de radio consacrée à des lectures thématiques d’archives (l’eau, l’architecture disparue, la santé, le logement, manger au Mans, vivent les vacances, le sport, le travail et l’économie, Le Mans pendant les guerres, les grandes opérations d’urbanisme, les équipements culturels manceaux).

63Collaboration à quatre expositions par le biais de prêts de documents et de rédaction de panneaux : « Quartier de l’Épine », maison de quartier Les Saulnières ; « Géomatic », médiathèque du 19 au 21 juin 2005 ; « Les Jacobins, un lieu de sociabilité mancelle », médiathèque du 8 juillet au 17 septembre 2005, puis à la Bibliothèque universitaire du 15 novembre au 15 décembre 2005 ; « 100 de laïcité », Hôtel de ville, 12 décembre 2005 au 15 janvier 2006

64Publication « l’Opération Percée centrale » dans la revue Vie mancelle et sarthoise de mars-avril 2005.

Touraine

Archives municipales de Tours

Mairie de Tours, 1-3 rue des Minimes, BP 3215
37032 Tours Cedex 1
Section historique : place Saint-Éloi
Heures d’ouvertures : lundi-vendredi 8h45-12h00
et 13h45-17h15
Téléphone : 0247216181 – Télécopie : 0247390610
Section contemporaine : Mairie de Tours, 2e sous-sol
Téléphone Archives
 : 0247216954 – Télécopie : 0247216936
Téléphone Photothèque : 0247216953
e-mail : dadp@ville-tours.fr
site internet : www.tours.fr (rubrique Culture)
Heures d’ouvertures : lundi-vendredi 9h00-12h00

65Les Archives municipales sont installées sur deux sites depuis 1990, et couvrent 5,5 km de rayonnages.

66La section historique (place Saint-Éloi) conserve les séries anciennes : entre autres une charte de 1035 environ, une très belle série de registres de comptes depuis 1358, les délibérations municipales depuis 1408, et les séries modernes, notamment les dossiers de la fusion avec la commune de Saint-Étienne en 1845, et tous les documents jusqu’en 1945. Y sont aussi consultables les archives privées, comme celles du maire de la Libération, M. Jean Meunier, ou de la famille de Clocheville, dont l’hôpital pour enfants porte le nom.

67La section contemporaine (au 2e sous-sol de la mairie) conserve pour sa part les documents de 1945 à nos jours, en particulier les plans de la reconstruction de la ville dans l’immédiat après-guerre et les dossiers de la mise en place du Secteur sauvegardé.

68La photothèque, créée en 1985, également située au 2e sous-sol de la mairie, est riche de plus de 100 000 clichés et vient encore de s’étoffer avec l’achat du fonds du photographe tourangeau Jean Bourgeois (près de 30 000 clichés). Elle est complétée par une série de 4 000 cartes postales anciennes.

1) Enrichissement des collections

Archives publiques

69Les Archives municipales de Tours ont reçu en 2005, 104  m  linéaires de documents, tandis que 131  m  linéaires ont été éliminés. Ces versements proviennent de l’ensemble des services municipaux, avec cependant une prépondérance de l’Urbanisme, de l’Administration générale, ainsi que du Personnel communal. Il est à noter un versement exceptionnel d’archives du xixe siècle émanant de la Voirie, consécutif à un départ à la retraite. En 2005, la bibliothèque historique du service s’est enrichie de 449 titres.

Archives privées

70L’enrichissement des fonds publics par la prise en charge d’archives familiales, associatives ou d’entreprises s’est activement poursuivi en 2005. Parmi les entrées notables, il convient de signaler :

• Fonds Odile Rousseau, 26 Z. Ce fonds est composé de dessins d’architecture relevés sur Tours et la Touraine par cette artiste, dans les années 1970. Il est doté d’un répertoire numérique.

• Patronage laïque Paul-Bert, 28 Z. Ce fonds comprend les statuts, le fonctionnement et les activités de l’association ainsi que des photographies, pour la période 1912-1998. Il est doté d’un répertoire numérique.

• Ordonnancier de la pharmacie Ferrier, 29 Z (1900-1986). Ce fonds est doté d’un répertoire numérique.

• D’autres fonds déjà pris en charge ont connu cette année des compléments. Celui de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, 14 Z, a été enrichi des statuts et de dossiers sur le fonctionnement et les activités de l’association pour la période 1936-1995. Le fonds Jean Moline, dédié à l’histoire de la médecine, 25 Z, s’est lui aussi accru par des apports réguliers. Son classement intégral est maintenant achevé.

Archives audiovisuelles

71Gestionnaire de la photothèque municipale, le service a pris en charge un important volume de photographies sur support numérique, émanant pour une large part du service Communication qui a couvert les évènements principaux de l’année écoulée.

72Par ailleurs, de nombreuses photographies anciennes ont été données en original ou en reproduction. De même, le service a acquis une centaine de vues et des copies de films sur la présence à Tours des troupes américaines en 1917 et 1918.

73Mais le principal enrichissement est le don du fonds photographique constitué par Henri Goarnisson. Ancien facteur, membre de la Société Archéologique de Touraine, cet érudit a regroupé plus de 7 000 vues, tant anciennes que contemporaines, sur l’architecture de Tours. Ce fonds est complété par 1 900 cartes postales sur la ville. Son arrivée dans le patrimoine collectif a donné lieu à une exposition.

2) Instruments de recherche et publications

74L’organisation scientifique des fonds s’est traduite, à la suite de la résorption d’arriérés, par la refonte des dossiers de voirie de la sous-série 1 O (1790-1945). Un nouveau répertoire numérique a été établi. Il en est de même pour le fonds de la reconstruction du secteur sinistré 149 W (1940-1981). En section contemporaine, quelques versements ont fait l’objet d’un instrument de recherche particulier. Celui de la Bibliothèque municipale, 472 W (1948-1979), celui sur l’aménagement et l’urbanisme, 674 W (1942-1989), celui du Syndicat d’initiative 1092 W (1930-1997).

75Dans le cadre de l’action éducative, le service a publié des documents d’accompagnement aux ateliers, sur les thèmes suivants : « Un maire, une ville. Les maires de Tours à travers les siècles », « Démographie historique », « Circuit découverte de la ville à vélo », « La Loire ». En aboutissant aux ateliers organisés avec l’IUFM de Tours, un dossier pédagogique a été édité sur « Vivre à Tours. Ponts, rues, quais et usines aux xixe et xxe siècles ».

3) Échos et nouvelles

76Dans le domaine de la diffusion, le service a mené un programme varié d’expositions, qu’il s’agisse de productions internes ou de collaborations.

• « La libération des camps de concentration », en février.

• « Promenades dans les parcs et jardins de Tours », en avril et mai (297 visiteurs).

• « Vignes et vielles pierres », dans le cadre de l’opération Vitiloire, en mai.

• « Un siècle de construction : la Fédération française du bâtiment », en juin.

• « Les 75 ans de la base 705 », en juin.

• « Le tour de France à Tours », en juin et juillet.

• « Le cyclisme à Tours », en septembre.

• « Flânerie dans Tours », présentation du fonds Henri Goarnisson, en septembre et octobre (963 visiteurs).

• « Représentation cartographique de Tours », en novembre.

• « Tours et les associations », en novembre.

77L’action éducative menée aux Archives municipales de Tours poursuit son développement. En 2005, 2 162 élèves ont participé à un atelier proposé dans une offre de 10 thèmes accompagnés par des livrets pédagogiques.

78Responsable de la direction des Archives, de la Documentation et du Patrimoine, le conservateur en chef des Archives municipales poursuit des travaux scientifiques avec d’autres directions, notamment autour de la protection et de la restauration du patrimoine architectural, archéologique et mobilier. Il participe avec les services de l’État à l’instruction des dossiers relevant de ce domaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Chronique des archives du Grand Ouest 2005 », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 113-4 | 2006, 215-233.

Référence électronique

« Chronique des archives du Grand Ouest 2005 », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 113-4 | 2006, mis en ligne le 30 décembre 2008, consulté le 21 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/586

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page