Navigation – Plan du site

AccueilNuméros127-3Les aspects ethnographiques et pa...

Les aspects ethnographiques et patrimoniaux du chanvre dans la Sarthe

Ethnographic and heritage aspects of hemp in Sarthe
Serge Bertin
p. 167-178

Résumés

Entre 1850 et 1950, le département de la Sarthe a entretenu avec le chanvre, qu’on appelle ici le « chanbre », une idylle dont les habitants conservent un souvenir nostalgique, celui d’un âge d’or où la belle plante « faisait le bonheur du paysan ». De ce temps béni, qui n’est finalement guère éloigné, nous sont restés des savoir-faire que les anciens chanvriers aiment voir revivre. Aussi, évoquent-ils volontiers les différentes phases de la culture chanvrière qu’étaient l’arrachage, le rouissage, le séchage et le broyage. Témoins inertes de cette aventure, les fours à chanvre en sont l’illustration. Il n’est pas rare de voir, au cœur de la campagne, tout particulièrement dans la moitié septentrionale du département, ces curieux petits bâtiments, tantôt ronds, tantôt carrés, aux proportions harmonieuses. Souvent menacés de destruction, ils n’en constituent pas moins des éléments exceptionnels du patrimoine rural sarthois.

Haut de page

Entrées d’index

Noms de lieux :

Sarthe
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

L’histoire du chanvre en Sarthe
Mémoires vivantes du chanvre
Ramassé pour l’hiver dans les hangars
Les fours à chanvre

Aperçu du texte

Durant un siècle, le chanvre illustra l’une des activités économiques les plus prospères et les plus valorisantes du département de la Sarthe. Pourtant, son histoire reste globalement méconnue, même si des chercheurs ont pu, parfois de façon succincte, en aborder certains aspects dans le cadre de leurs propres champs d’études. L’érudit André Bouton, auteur d’un monumental ouvrage, Le Maine. Histoire économique et sociale, Le Mans, impr. Monnoyer, 1974, lui consacra seulement l’équivalent de deux ou trois pages au fil de ses cinq volumes (de la Préhistoire au xixe siècle). Dans sa thèse de doctorat Louis Simon étaminier (1741-1820) dans son village du Haut-Maine au siècle des Lumières, 1982, lxxxviii-655 pages, Anne Fillon le cita à plusieurs reprises lorsqu’elle analysa les inventaires qu’elle avait puisés dans les minutes notariales. François Dornic, auteur d’une thèse de doctorat L’industrie textile dans le Maine et ses débouchés internationaux (1650-1815), Pierre Belon, 1955, xxv...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Bertin, « Les aspects ethnographiques et patrimoniaux du chanvre dans la Sarthe »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 127-3 | 2020, 167-178.

Référence électronique

Serge Bertin, « Les aspects ethnographiques et patrimoniaux du chanvre dans la Sarthe »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 127-3 | 2020, mis en ligne le 04 janvier 2023, consulté le 27 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/abpo/6342 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abpo.6342

Haut de page

Auteur

Serge Bertin

Docteur en ethnologie, chercheur associé à l’UMR TEMOS, Le Mans-Université

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search