Navigation – Plan du site

Le prieuré de la Ramée dépendant de l’abbaye d’Évron : un prieuré rural exemplaire

Jean-René Ladurée
p. 61-72

Résumés

Le prieuré de la Ramée, dépendant de l’abbaye bénédictine d’Évron (Mayenne), a été fondé en 1211 par un seigneur local, Payen de Vaiges. Sa charte de fondation permet une étude précise, qui peut être mise en relation avec les travaux réalisés jusqu’à ce jour sur la question prieurale et révèle le caractère exemplaire de ce prieuré. Les conditions de la fondation, ainsi que l’organisation tant humaine que matérielle, ont pu être analysées. La Ramée apparaît clairement comme un véritable territoire de défrichement et une seigneurie foncière, économique et judiciaire. Mais, cette exemplarité reste relative, car la fondation de ce prieuré est tardive et des zones d’ombres subsistent, quant à la vie quotidienne des moines par exemple.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIIIe siècle

Noms de lieux :

Évron
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-René Ladurée, « Le prieuré de la Ramée dépendant de l’abbaye d’Évron : un prieuré rural exemplaire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 113-3 | 2006, 61-72.

Référence électronique

Jean-René Ladurée, « Le prieuré de la Ramée dépendant de l’abbaye d’Évron : un prieuré rural exemplaire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 113-3 | 2006, mis en ligne le 30 octobre 2008, consulté le 17 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/777 ; DOI : 10.4000/abpo.777

Haut de page

Auteur

Jean-René Ladurée

Master 2 d’histoire, université Rennes 2 Haute-Bretagne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page