Navigation – Plan du site
Articles

La communauté protestante d’Authon-du-Perche au XVIIe siècle : de l’apogée à la résistance

Amélie Duchemin
p. 61-79

Résumés

La communauté protestante d’Authon-du-Perche, près de Chartres, apparaît dans nos sources en 1598, avec l’arrivée d’un pasteur. L’Église se maintient jusqu’à la révocation de l’édit de Nantes – en 1685 – et sa vie nous est principalement connue par son registre d’état civil et ses actes notariés. Nous découvrons alors une population en majorité riche et bourgeoise, ayant rapidement acquis une bonne culture religieuse et de nouvelles moeurs, synonymes d’une adhésion profonde à la nouvelle religion. Les calvinistes sont minoritaires au sein du bourg. Néanmoins, les archives ecclésiastiques catholiques soulignent les bonnes relations entre les membres des deux communautés, les liens qui les unissent et les efforts effectués pour limiter les tensions. Cependant, en fin de siècle, les rapports entre les deux groupes se dégradent à la faveur des choix politiques de Louis XIV, qui souhaite éradiquer les protestants de son royaume. La communauté se replie, sans toutefois disparaître complètement.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle

Noms de lieux :

Authon
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amélie Duchemin, « La communauté protestante d’Authon-du-Perche au XVIIe siècle : de l’apogée à la résistance », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 113-2 | 2006, 61-79.

Référence électronique

Amélie Duchemin, « La communauté protestante d’Authon-du-Perche au XVIIe siècle : de l’apogée à la résistance », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 113-2 | 2006, mis en ligne le 30 juin 2008, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/827 ; DOI : 10.4000/abpo.827

Haut de page

Auteur

Amélie Duchemin

Étudiante, université du Maine

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page