Navigation – Plan du site
Articles

Les mondes d’Augustin Hamon

Itinéraire d’un intellectuel socialiste breton oublié : engagements, trajectoires, identités
François Prigent
p. 117-134

Résumés

Intellectuel éclectique à revisiter, Augustin Hamon émerge à la fin du XIXe siècle, inséré dans les cercles anarchistes parisiens. Traducteur français de Shaw, figurant parmi les fondateurs de la psychologie sociale française, ce bâtisseur de la SFIO en Bretagne multiplie les formes d’engagements. Ainsi, explorer « les mondes d’Augustin Hamon », c’est analyser d’une position intellectuelle originale d’ouverture sur le monde s’appuyant sur un réseau étoffé de relations à l’échelle européenne. Dans ses écrits, le publiciste dévoile des représentations du monde vues du Trégor, visions pour le moins atypiques défendant l’expérience soviétique et décomposant le capitalisme contrôlé par les « deux cents familles ». La passion des questions internationales de ce journaliste socialiste prolixe, témoigne d’une perception moderne de la première guerre mondiale, pensée prolongée dans l’action par un engagement antifasciste précoce, aux marges de la SFIO.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XXe siècle, XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Prigent, « Les mondes d’Augustin Hamon », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 113-2 | 2006, 117-134.

Référence électronique

François Prigent, « Les mondes d’Augustin Hamon », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 113-2 | 2006, mis en ligne le 30 juin 2008, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/839 ; DOI : 10.4000/abpo.839

Haut de page

Auteur

François Prigent

Agrégé d’histoire Doctorant, université Rennes 2 Haute-Bretagne CERHIO FRE CNRS 3004

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page