Navigation – Plan du site

AccueilNuméros131-1De la graine à la toile

De la graine à la toile

Le chanvre dans l’économie agraire bas-bretonne au xviiie siècle
From seed to fabric. Hemp in the agrarian economy of Lower Brittany in the 18th century
Isabelle Guégan
p. 73-98

Résumés

Sous l’Ancien Régime, le chanvre occupe une place importante dans l’économie agraire de Basse-Bretagne en complément des bleds et de l’élevage. La majorité des tenues comprennent un petit courtil dédié à cette plante textile qui permet la fabrication de cordages, de toiles à voile, d’emballages, de vêtements et de linge de table ou de lit. Les inventaires après décès de la paroisse de Querrien permettent de suivre les différentes phases de production de cette plante depuis la graine jusqu’au rouissage dans l’eau jusqu’au travail de la fibre et sa transformation finale en toile ou corde.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Du courtil à chanvre au douet à rouir
Du chanvre dans le courtil
Le douet à rouir le chanvre
Les différentes étapes de la fabrication de la toile de chanvre
Le chanvre à Querrien : un usage domestique plus que marchand
Le chanvre destiné au marché
Les usages domestiques du chanvre
L’usage agricole
Le linge du quotidien

Aperçu du texte

En Bretagne, la production de lin a souvent été étudiée par les historiens, notamment parce qu’elle a fait la fortune des Juloded du Léon, paysans marchands de toile de lin, et parce que la prospérité des paroisses exportant les crées s’est traduite par la réalisation d’enclos paroissiaux exceptionnels. L’autre plante textile bretonne, le chanvre, est restée dans l’ombre, alors même qu’elle était un atout de premier ordre pour une province maritime telle que la Bretagne. Or, les analyses palynologiques prouvent que le chanvre était cultivé dès le ixe siècle en Bretagne et qu’il se développa à partir du xiiie siècle. La toponymie est un premier indice de la présence de cette plante textile en Basse-Bretagne, mais qui sait encore aujourd’hui que le nom du village nommé Canapé à Plounéour-Lanvern ou de celui appelé Canapet à Pont-l’Abbé faisaient allusion au chanvre ? D’autres toponymes tels que Poul ar chanal à Plabennec ou Len Canal font allusion au rouissage tandis que le nom de cor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Guégan, « De la graine à la toile »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 131-1 | 2024, 73-98.

Référence électronique

Isabelle Guégan, « De la graine à la toile »Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 131-1 | 2024, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 27 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/abpo/8779 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abpo.8779

Haut de page

Auteur

Isabelle Guégan

Docteur en histoire moderne, chercheur associé au CRBC, université de Bretagne Occidentale (Brest)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search