Navigation – Plan du site
22
Philippe Gignoux

« A propos de l’anthroponymie religieuse d’époque sassanide », in : Dieter Weber, ed., Languages of Iran: Past and Present. Iranian Studies in memoriam David Neil MacKenzie. Wiesbaden, Harrassowitz, 2005, pp. 36-42. (Iranica, 8)

Compte-rendu réalisé par Samra Azarnouche

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Dieter Weber, David Neil MacKenzie
Haut de page

Texte intégral

1Même si l’interprétation exacte des noms que les Iraniens donnaient à leurs enfants nous échappe, on peut toutefois établir une typologie des anthroponymes de l’époque sassanide. En se basant sur ses travaux antérieurs et sur le matériel épigraphique où près de 1400 noms sont recensés, l’A. étudie, chiffres à l’appui, trois catégories de noms relevant du domaine religieux : 1) les noms théophoriques, qui relèvent des noms des dieux les plus vénérés de l’Iran sassanide ; 2) les noms des feux : l’A. affirme que les noms propres composés de trois éléments contenant le mot Adur (feu) au second composé, comportent un nom de feu ; 3) les noms liés à des termes du culte et de la croyance.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samra Azarnouche. Philippe Gignoux, « « A propos de l’anthroponymie religieuse d’époque sassanide », in : Dieter Weber, ed., Languages of Iran: Past and Present. Iranian Studies in memoriam David Neil MacKenzie. Wiesbaden, Harrassowitz, 2005, pp. 36-42. (Iranica, 8) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 22, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/10192

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page