Navigation – Plan du site
273
Sajida S. Alvi

« The Naqshbandī Mujaddidī Sufi Order’s Ascendancy in Central Asia through the Eyes of its Masters and Disciples », in : Todd Lawson, ed., Reason and Inspiration in Islam. Essays in Honour of Hermann Landolt. London, The Institut of Ismaili Studies, 2005, pp. 418-431.

Compte-rendu réalisé par Fabrizio Speziale

Entrées d’index

Rubriques :

8. Soufisme

Auteurs mentionnés :

Todd Lawson, Hermann Landolt
Haut de page

Texte intégral

1L’article explore la rediffusion de la branche indienne Mujaddidī de la Naqšbandiyya vers les régions de l’Asie centrale à partir desquelles l’ordre naqšbandī avait été implanté dans le sous-continent indien au début de l’époque moghule. L’étude de l’A. se base sur les sources Mujaddidī majeures qui informent sur les nombreux ḫulafā’ et initiés non-indiens de Aḥmad Sirhindī (m. 1624) et ses successeurs actifs à Sirhind et Delhi. Ce sont ceux qui introduisirent l’ordre en Afghanistan, Asie Centrale et dans la région sous le pouvoir de l’empire ottoman.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fabrizio Speziale. Sajida S. Alvi, « « The Naqshbandī Mujaddidī Sufi Order’s Ascendancy in Central Asia through the Eyes of its Masters and Disciples », in : Todd Lawson, ed., Reason and Inspiration in Islam. Essays in Honour of Hermann Landolt. London, The Institut of Ismaili Studies, 2005, pp. 418-431. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 273, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/12722

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page