Navigation – Plan du site
98
H. Limet

« L’inscription d’Antiochos I à Borsippa. Un commentaire ». Trans., 29, 2005, pp. 117-131.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Ce texte royal date de 268 av. J.-C. Il est intéressant car il est d’une part l’inscription royale la plus récente de l’histoire mésopotamienne et d’autre part parce que de nombreux aspects – tels la titulature, le contenu et le but de la prière royale – se situent dans la lignée de textes similaires néo-babyloniens et achéménides.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. H. Limet, « « L’inscription d’Antiochos I à Borsippa. Un commentaire ». Trans., 29, 2005, pp. 117-131. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 98, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/15982

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page