Navigation – Plan du site
108
Ali Mousavi

« Comments on the Early Iron Age in Iran ». IA, 40, 2005, pp. 87-99.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Les piedmonts sud de l’Elburz, de Shahrud à l’Azerbaijan, ont été peu étudiés par les archéologues, et les publications sont particulièrement déficientes. Cette pauvreté rend difficile toute hypothèse sur la période cruciale du milieu et de la seconde moitié du IIe mill. : à l’est (Hissar, Tureng Tepe) les cultures de l’âge du Bronze disparaissent sans successeurs immédiats connus jusqu’ici, tandis qu’à l’ouest (Hasanlu) la transition est brutale dans le matériel céramique. Entre les deux, émergent peu à peu les preuves de la continuation de la tradition du bronze (Shahrud), tandis qu’à l’ouest de Téhéran apparaissent des témoins très semblables à la céramique de l’âge du Bronze. Ce sont des éléments épars et encore bien ténus pour l’étude de la migration des Indo-Iraniens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Ali Mousavi, « « Comments on the Early Iron Age in Iran ». IA, 40, 2005, pp. 87-99. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 108, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/16222

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page