Navigation – Plan du site
161
Igor de Rachewiltz

The Secret History of the Mongols. A Mongolian Epic Chronicle of the Thirteenth Century. 2 vol., Leiden, Brill, 2004, CXXVI-1347 p. (Brill’s Inner Asian Library, 7)

Compte-rendu réalisé par Denise Aigle

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’intérêt de l’Histoire secrète des Mongols (par la suite : HS) réside dans sa description précise de la vie tribale au XIIe-XIIIe s. Il s’agit du premier texte écrit en mongol, un fait unique dans son temps pour une société nomade ; il aurait été rédigé vers 1240. Entre 1971 et 1985, Igor de Rachewiltz a commencé à publier la traduction de l’HS en onze livraisons dans Papers on Far Eastern History, lesquelles ont servi de base à cette publication qui est un véritable monument d’érudition. Cette traduction est le produit de trente ans d’investigations difficiles dans le texte mongol. Environ 1300 sources primaires et secondaires ont été utilisées par l’A. qui s’appuie sur les travaux de ses prédécesseurs, en particulier, sur la traduction anglaise réalisée par F. Cleaves (Cambridge, MA, Harvard University Press, 1982) et sur les nombreux travaux érudits d’A. Mostaert sur la culture et la langue mongoles. Cette nouvelle édition de l’HS, commencée en 1987, est un apport fondamental aux recherches menées sur l’Empire mongol. Il s’agit d’une œuvre monumentale de 1347 pages qui s’ajoutent aux 127 pages d’introduction.

2Toute traduction pose le délicat problème du style de langue à adopter. L’A. a pris en compte à la fois le contexte mongol et l’usage anglais. La version anglaise reste proche de l’original grâce à deux types de références : les notes permettent de résoudre les problèmes d’interprétation, tandis que les commentaires constituent une étude indépendante qui enrichit considérablement la simple traduction du texte. L’ensemble de ces références témoignent du fait que l’HS est non seulement une source historique, mais également un monument de la culture mongole médiévale.

3La traduction commentée du texte est complétée par sept annexes (vol. 2, pp. 1045-1080) et par une bibliographie exhaustive (pp. 1081-1194) de nombreux index : noms et lieux (pp. 1195-1245), sujets (pp. 1246-1314), index grammatical et lexicographique (pp. 1315-1342). La structure de cette étude, dans laquelle l’A. combine la traduction du texte, des commentaires, des index ainsi qu’une bibliographie lui permet de créer, en quelque sorte, un ‘méta-texte’ de la culture mongole. La traduction de l’HS par Igor de Rachewiltz est une contribution majeure pour l’étude de l’Empire mongol à ses débuts.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Aigle. Igor de Rachewiltz, « The Secret History of the Mongols. A Mongolian Epic Chronicle of the Thirteenth Century. 2 vol., Leiden, Brill, 2004, CXXVI-1347 p. (Brill’s Inner Asian Library, 7) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 161, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/17492

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page