Navigation – Plan du site
178
Robert Gleave et Manṣūr Ṣefatgol

Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, 482 p., fig., biblio, index.

Compte-rendu réalisé par Jean Calmard

Texte intégral

1Cet ouvrage collectif est le résultat d’un projet élaboré par John Gurney, John Cooper et Robert Gleave en 1995. Le propos, tout d’abord centré sur Téhéran, a été développé en 1998, avec la participation d’un plus grand nombre de chercheurs et un élargissement des sujets traités. Une conférence intitulée « The Qajar Epoch: Art, Culture and Architecture » fut organisée à Londres en septembre 1999. Les Actes, édités par Paul Luft et Chahryar Adle, sont sous presse (Routledge Curzon). Une conférence internationale, organisée à Bristol, en septembre 2000, réunit des chercheurs spécialisés sur l’Iran Qâjâr et les problèmes religieux, politiques et sociaux concernant cette période. À l’exception de six contributions, publiées ailleurs, le présent ouvrage constitue les Actes de cette conférence. Il comporte 21 articles regroupés en 5 parties. Il est dédié à John Cooper qui décéda en 1998.

2Le premier article, de Robert Gleave, « Religion and society in Qajar Iran: an introduction », pp. 1-17, est une présentation détaillée du contenu de l’ouvrage par son éditeur. Il met l’accent sur l’émergence d’une réhabilitation des recherches savantes sur l’Iran Qâjâr. Les cinq parties suivantes se répartissent comme suit :

3Part I. Religion and the state in the Qajar period : Said Amir Arjomand, « Political ethic and public law in the early Qajar period », pp. 21-40 (voir c.r. n° 169) ; Robert Gleave, « Jihād and the religious legitimacy of the early Qajar state », pp. 41-70 (cf. c.r. n° 177) ; Mansur Sefatgol, « From Dār al-Salṭana-yi Iṣfahān to Dār al-khilāfa-yi Ṭihrān: continuity and change in the Safavid model of state-religious administration during the Qajars (1795-1895/1209-1313) », pp. 71-83 (voir c.r. n° 202) ; Irene Schneider, « Religious and state juridiction during Nāṣir al-Dīn Shāh’s reign », pp. 84-110 (cf. c.r. n° 201).

4Part II. Religious thought in the Qajar period : Sajjad Rizvi, « Being (wujūd) and sanctity (wilāya): two poles of intellectual and mystical enquiry in Qajar Iran », pp. 113-126 (voir c.r. n° 305) ; Todd Lawson, « Orthodoxy and heterodoxy in Twelver Shi‘ism: Aḥmad al-Aḥsā’ī on Fayḍ Kāshānī (the Risālat al-‘Ilmiyya) », pp. 127-154 (voir c.r. n° 185) ; Andrew J. Newman, « Anti-Akhbārī sentiments among the Qajar ‘Ulamā’: the case of Muḥammad Bāqir al-Khwānsārī (d. 1313/1895) », pp. 155-173 (cf. c.r. n° 190) ; Sohrab Yazdani, « Heterodox intellectuals of the Iranian Constitutional Revolution », pp. 174-191 (cf. c.r. n° 220).

5Part III. Sources for the study of popular religion in Qajar Iran : Roxane Haag-Higuchi, « Religion in public and private life: the case of Yaghmā-yi Jandaqī (1781-1859) », pp. 195-210 (cf. c.r. n° 179) ; Christoph Werner, « Pious merchants: religious sentiments in wills and testaments », pp. 211-226 (cf. c.r. n° 207) ; Nobuaki Kondo, « The Vaqf and the religious patronage of Manūchihr Khān Mu‘tamad al-Dawlah », pp. 227-244 (cf. c.r. n° 184).

6Part IV. Religious minorities and Western missionaries in Qajar Iran : Abbas Amanat, « Mujtahids and missionaries: Shī‘ī responses to Christian polemics in the early Qajar period », pp. 247-269 (cf. c.r. n° 168) ; Florence Hellot, « The Western missionaries in Azerbaijani society (1835-1914) », pp. 270-292 (cf. c.r. n° 181) ; Haideh Sahim, « Jews of Iran in the Qajar period: persecution and perseverance », pp. 293-310 (cf. c.r. n° 199) ; Juan R.I. Cole, « The evolution of charismatic authority in the Bahā’ī faith (1863-1921) », pp. 311-345 (cf. c.r. n° 171) ; Moojan Momen, « The role of women in the Iranian Bahā’ī community during the Qajar period », pp. 346-369 (cf. c.r. n° 189).

7Part V. Religion and culture in Qajar Iran : Kamran Aghaie, « Religious rituals, social identities and political relationships in Tehran under Qajar rule, 1850s-1920s », pp. 373-392 (cf. c.r. n° 167) ; Pardis Minuchehr, « The Exile Persian Press and the pro-constitutionalist ‘Ulamā’ of the ‘Atabāt », pp. 393-400 (cf. c.r. n° 216) ; Hormoz Ebrahimnejad, « Religion and medicine in Qajar Iran », pp. 401-428 (cf. c.r. n° 174) ; Jennifer Scarce, « Some interpretations of religious and popular culture in Qajar tilework », pp. 429-448 (cf. c.r. n° 200).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard. Robert Gleave et Manṣūr Ṣefatgol, « Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, 482 p., fig., biblio, index. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 178, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 18 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/17791

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page