Navigation – Plan du site
179
Roxane Haag-Higuchi

« Religion in public and private life: the case of Yaghmā-yi Jandaqī (1781-1859) », in : Robert Gleave, ed., Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, pp. 195-210.

Compte-rendu réalisé par Jean Calmard

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Robert Gleave
Haut de page

Texte intégral

1Surtout connu pour ses œuvres littéraires, et notamment pour ses élégies liées aux commémorations shiites, Yaghmā était, par profession, un secrétaire dans l’administration régionale (essentiellement à Kāšān et Semnān). L’A. nous fournit d’intéressantes mises au point sur sa vie (biographical synopsis), ses affinités religieuses (Yaghmā’s religiosity in tadhkiras and biographies). Elle utilise ses « lettres privées » pour mesurer l’importance de la religion dans la vie d’un littérateur laïc de l’Iran Qajar. Bien que certaines nous informent sur son attitude envers le soufisme, les drogues, les rêves, elle ne peuvent être considérées comme des confessions intimes. Elles ne transgressent pas « les limites de ce qui est généralement accepté dans la société ». Ces lettres nous informent cependant utilement sur le discours laïc conventionnel sur les affaires religieuses.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard. Roxane Haag-Higuchi, « « Religion in public and private life: the case of Yaghmā-yi Jandaqī (1781-1859) », in : Robert Gleave, ed., Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, pp. 195-210. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 179, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/17831

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page