Navigation – Plan du site
189
Moojan Momen

« The role of women in the Iranian Bahā’ī community during the Qajar period », in : Robert Gleave, ed., Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, pp. 346-369.

Compte-rendu réalisé par Jean Calmard

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Robert Gleave
Haut de page

Texte intégral

1Le mouvement bahā’ī a hérité du bābisme des principes moraux et sociaux, notamment sur l’égalité des sexes. Le statut des femmes s’est encore développé, avec un impact sur leur position dans l’Iran qajar. Cela est amplement démontré par l’A. dans sa brève analyse des « bases scripturales » de témoignages européens et l’analyse de biographies individuelles de femmes qui jouèrent des rôles importants dans le développement de la propagation du mouvement, l’éducation, la promotion sociale des femmes etc. Mais malgré l’importance de ces rôles, la communauté bahā’ī était encore une société patriarcale à la fin de l’époque qajare.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard. Moojan Momen, « « The role of women in the Iranian Bahā’ī community during the Qajar period », in : Robert Gleave, ed., Religion and Society in Qajar Iran. Londres et New York, Routledge Curzon, 2005, pp. 346-369. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 189, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/17961

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page