Navigation – Plan du site
197
Manṣūr Ṣefatgol et Moḥammad Šafī‘ Tehrānī Vāred

Mer’āt-e vāredāt : tārīḫ-e soqūṭ-e Ṣafaviyān, peyāmad-hā-ye ān va farmānravā’ī-ye Malek Maḥmūd Sīstānī. Éd. Manṣūr Ṣefatgol, Tehrān, Mīrāṯ-e Maktūb, 1383/2004, 293 p., index, bibliographie.

Compte-rendu réalisé par Maria Szuppe

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Publication d’une source capitale pour la fin de la période safavide, due à un auteur issu d’une famille de seyyed de Téhéran émigrée en Inde à l’époque de l’Empereur Awrangzeb (r. 1658-1707). Cette chronique était restée presque totalement inconnue, notamment de L. Lockhart dans son travail de référence (The Fall of the Safavid Dynasty and the Afghan Occupation of Persia, Cambridge 1958), et ceci malgré le fait que des copies soient répertoriées dans les bibliothèques britanniques (où elles sont parfois classées sous des titres prêtant à confusion). M. Ṣefatgol, spécialiste des Safavides et des Afsharides, avait récemment découvert un manuscrit conservé à la Bodleian Library, passé totalement inaperçu car mal catalogué, portant ainsi à trois le nombre de copies identifiées. Son analyse de ces trois manuscrits, ainsi que leur comparaison avec une chronique récemment publiée en Iran sous le titre de Tārīḫ-e Nāder-šāhī (éd. R. Ša‘bānī, 1369/1990), a montré qu’il s’agissait dans tous les cas de parties d’un même ouvrage, mais qu’aucun des manuscrits ni le texte imprimé ne contenait la totalité du texte. L’ouvrage historique a été identifié comme le Mer’āt-e vāredāt de Moḥammad Šafī‘ Tehrānī, connu comme Vāred.

2M. Ṣefatgol publie ici le texte d’après le manuscrit de la Bodleian. Cette copie contient notamment la partie consacrée à l’histoire des Safavides, précédée par une section géographique sur l’Inde. L’introduction détaillée par l’éditeur présente les grandes lignes historiques de la période du déclin et de la chute de l’État safavide, pour situer plus précisément l’ouvrage et son auteur. La partie historique contient les biographies de soufis éminents, dont Šeyḫ Ṣafī al-Dīn Ardabīlī (m. 1334), et la chronique proprement dite. Cette dernière englobe les événements depuis l’époque de Šeyḫ Ṣafī al-Dīn jusqu’au règne des derniers Safavides, Šāh Solṭān-Ḥoseyn (1694-1722) et Šāh Ṭahmāsp II (1722-ca.1732). L’auteur, qui est contemporain de ces événements, apporte ici des informations originales sur la période du déclin safavide, la chute d’Ispahan, les troubles dans les provinces (notamment Nishapur), etc. La source transmet certaines données empruntées à des ravāyat qui diffèrent des traditions connues par d’autres sources pour cette période, comme le Jahān-gošā d’Astarābādī. C’est le cas, par exemple, pour la description de l’expédition de Nāder-Šāh à Hérat et son retour à Ispahan, mais surtout pour les informations concernant l’exercice du pouvoir par Malek Maḥmūd Sīstānī dans le Khorasan.

3La fin des Safavides reste encore peu étudiée dans son ensemble, notamment à cause de la relative rareté des sources, mais surtout par le manque de sources éditées. Pourtant, comme M. Ṣefatgol a pu arguer à la faveur d’une autre étude (Eurasian Studies V/1-2, 2006), il existe un nombre considérable de sources manuscrites concernant cette période bouleversée. Puisqu’il y a étiolement et fragmentation du pouvoir central en Iran, celles-ci appartiennent pour la plupart à des traditions locales, ce qui constitue justement leur intérêt. Dans ce contexte, la publication d’une source aussi importante que le Mer’āt-e vāredāt de Moḥammad Šafī‘ Tehrānī est un apport substantiel pour les études post-safavides. L’introduction historique de l’éditeur avec notes et bibliographie, qui accompagnent l’édition du texte, augmentent l’intérêt de cette publication d’excellente qualité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe. Manṣūr Ṣefatgol et Moḥammad Šafī‘ Tehrānī Vāred, « Mer’āt-e vāredāt : tārīḫ-e soqūṭ-e Ṣafaviyān, peyāmad-hā-ye ān va farmānravā’ī-ye Malek Maḥmūd Sīstānī. Éd. Manṣūr Ṣefatgol, Tehrān, Mīrāṯ-e Maktūb, 1383/2004, 293 p., index, bibliographie. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 197, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/18091

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page