Navigation – Plan du site
357
Abolfaḍl Ḫaṭībī

« Šāh-nāme-ī kohan. Hamḫvānī-ye baḫšī az dastnevīs-e « Sa⁽dlū » bā kohantarīn dastnevīs-e kāmel-e Šāh-nāme ». Našr-e Dāneš, 20, 1 (1382/2003), pp. 30 - 36.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Entrées d’index

Index by keyword :

Shāhnāmeh, Šāh-nāme

noms/names :

Ferdowsī, Nezāmī
Haut de page

Texte intégral

1L’article concerne le manuscrit d’un Livre des rois de Ferdowsī dont la famille Sa⁽dlū, du Naḫjavān et d’Āḏarbāyjān, s’est dépossédée en faveur de la bibliothèque de la Grande Encyclopédie de l’Islam de Téhéran. Ce manuscrit, estiment les experts, date de la fin du 7e/13e s., ou du début du siècle suivant. Il contient le texte complet de Ferdowsī, et, dans les marges, l’ensemble de l’œuvre de Neẓāmī de Ganja, sauf le folio de la fin, de sorte que manque malheureusement le colophon. Édité en facsimilé par l’Encyclopédie de Téhéran en 1379/2000, XV-1077 p. (riche introduction de Fatḥollāh Mojtabā’ī), le texte, sans illustrations, comporte quarante mille beyts. L’A. rappelle deux des points importants de l’introduction de F. Mojtabā’ī, l’un concernant la graphie des noms propres du manuscrit, l’autre constitué par une comparaison entre ce dernier et celui de Florence, daté comme on sait de 614/1217. Ces deux manuscrits diffèrent ensemble des autres manuscrits, Ferdowsī écrit à un moment qu’il a œuvré durant vingt-cinq ans à l’ouvrage, écrit ailleurs qu’il est âgé de soixante-cinq ans etc. A. Ḫaṭībī, dans le présent article, complète, par un travail minutieux, la comparaison de F. Mojtabā’ī entre les deux mss. Sa⁽dlū et Florence (la 1ère partie subsistante du Livre des rois) et les autres mss. essentiels, utilisés par Jalāl Ḫāleqī Moṭlaq dans son édition en cours. Il en conclut que les mss. de Florence et de Londres (daté de 675/1276) sont la tête de file d’un ensemble de mss., le ms. Sa⁽dlū étant proche de ceux-ci pour une part, proche d’un deuxième groupe d’autre part. Il reste, pour l’éditeur actuel du Livre des rois, à mesurer ce que peut lui apporter cette conclusion.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Abolfaḍl Ḫaṭībī, « « Šāh-nāme-ī kohan. Hamḫvānī-ye baḫšī az dastnevīs-e « Sa⁽dlū » bā kohantarīn dastnevīs-e kāmel-e Šāh-nāme ». Našr-e Dāneš, 20, 1 (1382/2003), pp. 30 - 36. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 26 | 2005, document 357, mis en ligne le 07 décembre 2005, consulté le 25 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/1900

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page