Navigation – Plan du site
473
Carol J. Riphenburg

« Afghanistan's Constitution: Success or Sham? ». Middle East Policy, vol. 12, n° 1, printemps 2005, pp. 31-43.

Compte-rendu réalisé par Anicée Van Engeland

Entrées d’index

Rubriques :

13.2. Afghanistan
Haut de page

Texte intégral

1Il aura fallu six tentatives avant que l’Afghanistan ne se dote d’une constitution. L’A. s’interroge sur le rôle que jouera cette nouvelle constitution et sur sa compatibilité avec la culture afghane. La constitution est un symbole car elle met fin au régime Taliban, ouvre une nouvelle ère pour le pays et affirme l’entrée de l’Afghanistan au sein de la communauté internationale. De plus, la constitution représente des valeurs et des objectifs à atteindre. Un des grands succès de cette constitution est la Loya Jirga qui permet de respecter les traditions afghanes, les valeurs démocratiques et les droits de l’homme ; elle offre aussi un lieu de débat de toutes les problématiques et rassemble presque toutes les tendances démocratiques. Mais l’A. constate le manque d’un équilibre entre le pouvoir législatif et exécutif. Les Américains ont créé un président très puissant alors que la démocratie et le système électoral ne sont pas encore au point. A cela s’ajoutent les traditions tribales, la diversité ethnique, le désarmement, la drogue, le retour des réfugiés et l’insécurité qui empêchent un fonctionnement complet de cette constitution dans la pratique. Enfin les résistances de certains groupes violents et de religieux compliquent l’application de cette constitution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anicée Van Engeland. Carol J. Riphenburg, « « Afghanistan's Constitution: Success or Sham? ». Middle East Policy, vol. 12, n° 1, printemps 2005, pp. 31-43. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 473, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/20031

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page