Navigation – Plan du site
320
Ḥasan Anūše

Dāneš-nāme-ye adab-e fārsī. Vol. V : Adab-e fārsī dar Qafqāz (Āḏarbāyjān, Armanestān, Gorjestān va Jomhurī-ye ḫodmoḫtār-e Dāġestān / Persian Litterature. Persian Literature in Caucasia (Azerbaijan, Armenia, Georgia and the Authonomous Republic of Daghestan). Tehrān, Sāzmān-e čāp va entešārāt, 1382/2003, 671 p.

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Ce volume est le cinquième d’une encyclopédie dédiée à la littérature persane. Il fournit une perception unitaire, jusqu’ici inédite dans l’ensemble, de toute la production littéraire qui a été réalisée dans cette vaste région au-delà des limites de l’Iran actuel. Les articles, disposés selon l’ordre alphabétique, sont très divers et incluent surtout les noms des principaux auteurs, mais aussi ceux des chercheurs qui avaient étudié cette littérature, par ex. J. A. Orbeli (p. 56) ou K. Magrelišvili (p. 529). D’autres articles sont consacrés à des ouvrages particuliers, par ex. le Toḥfat al-‘Eraqeyn de Ḫāqānī (p. 151), auteur à qui l’on a également dédié un long article individuel (pp. 228-242). D’autres encore concernent le destin de certains chef-d’œuvres de la littérature persane dans ces régions, par ex. le long article Šāh-nāme dar Qafqāz (pp. 302-320). Par ailleurs, des notices plus brèves mais précieuses, comme celle sur la Taḏkere-ye Navvāb de Mīr Moḥsen mieux connu comme « Navvāb-e Qarābāġī » (p. 152), donnent une idée de genres particuliers comme, ici, les taḏkere (biographies des poètes). Le volume inclut des articles géographiques consacrés à des régions particulières, par ex. sur le Šervān (pp. 322-335) et sur Teflīs (pp. 156-168).

2Tous les articles sont accompagnés d’une note bibliographique donnant les références aux principales éditions ainsi qu’aux travaux des chercheurs sur le sujet. Souvent on trouvera aussi des références aux recherches occidentales et à celles réalisées par les chercheurs soviétiques. Certains articles posent de véritables questions critiques, c’est le cas par ex. de l’article Neẓāmī-ye Ganjavī (pp. 574-582) qui touche aux questions de style et offre un commentaire important de la littérature existante. Dans ce sens l’ouvrage édité par Ḥasan Anūše a un caractère novateur en comparaison avec des ouvrages plus traditionnels, inspirés des taḏkeres classiques. Le méticuleux travail de l’éditeur et des contributeurs des articles fournit de nombreuses informations biographiques et offre un panorama très riche des auteurs mineurs (avec une référence constante à des auteurs plus récents, parfois très peu connus, par ex. le poète azerbaïdjanais Ḥoseyn Čāker-zāde (pp. 193-194) qui a vécu au siècle dernier). D’autres auteurs modernes, plus célèbres, comme Ṭālebof (pp. 371-375), sont traités avec une attention particulière. On pourra noter aussi une considération marquante pour des auteurs « de la frontière » écrivant en différentes langues, tels que le poète Foḍūlī de Bagdad (pp. 422-428).

3Le travail des historiens occupe ici une place importante, avec notamment des articles sur des ouvrages particuliers, comme celui dédié au Tārīḫ-e Qarābāġ (pp. 168-169) de Mīrzā Jamāl al-Dīn Javānšīr Qarābāġī (1187-1269hq.), consacré à l’histoire de cette région dans les XIIe et XIIIe siècles de l’hégire. Sont également abordés des ouvrages sur la langue, comme le dictionnaire persan-turc de Hendūšāh Naḫjūvānī (Ṣeḥāḥ al-‘ajam, pp. 255-257) et le traité de lexicographie de son fils « Šams-e Monšī » (Šams al-Dīn Moḥammad), le Ṣeḥāḥ al-Fors (pp. 357-360).

4L’ouvrage édité par Ḥasan Anūše peut être considéré comme une recherche pionnière parmi les travaux consacrés à ce domaine d’étude. Il méritera certainement l’intérêt que pourra lui porter toute recherche future abordant les littératures de cette vaste région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. Ḥasan Anūše, « Dāneš-nāme-ye adab-e fārsī. Vol. V : Adab-e fārsī dar Qafqāz (Āḏarbāyjān, Armanestān, Gorjestān va Jomhurī-ye ḫodmoḫtār-e Dāġestān / Persian Litterature. Persian Literature in Caucasia (Azerbaijan, Armenia, Georgia and the Authonomous Republic of Daghestan). Tehrān, Sāzmān-e čāp va entešārāt, 1382/2003, 671 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 320, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/20441

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page