Navigation – Plan du site
350
Parī Riyāḥī

‘Aql az dīdgāh-e Mowlānā. Préface de Seyyed Ḥoseyn Naṣr, Tehrān, Mo’asese-ye pažūhešī-ye ḥekmat va falsafe-ye Īrān, 1384, xi-263 p.

Compte-rendu réalisé par Leili Anvar-Chenderoff

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Seyyed Ḥoseyn Naṣr
Haut de page

Texte intégral

1Il s’agit d’une étude sur un sujet complexe et fort important dans l’œuvre de Mowlānā, sujet qui d’ailleurs n’a pas vraiment été traité de manière spécifique et fouillée dans les études existantes : la question de la raison. Parī Riyāḥī part d’une distinction importante et essentielle qui est la distinction entre ‘aql-e kollī et ‘aql-e jozvī pour arriver à montrer, à juste titre, à travers toutes les déclinaisons de la raison selon Rūmī, qu’il ne s’oppose pas à la raison en tant que telle mais à un usage et à une expression étriqués et limités de celle-ci. L’A. se base pour cette étude essentiellement sur le Maṯnavī et les commentaires existants, malgré quelques citations notables du Dīvān, ce qui est regrettable car le sujet y est largement traité sous une forme qu’il aurait fallu étudier pour rendre compte non seulement de la problématique amour/raison mais aussi de l’articulation entre raison et langage. Malgré l’intérêt encyclopédique que peut présenter cette typologie de la raison dans l’œuvre de Mowlānā, on peut regretter que l’étude soit trop souvent un simple catalogue de citations plus paraphrasées qu’analysées, ce qui rend de surcroît, la lecture fastidieuse. On espérait une réflexion sinon une conclusion définitive sur le statut de la raison dans la pensée et l’œuvre de Rūmī, mais il n’en est rien comme en témoigne d’ailleurs l’absence de conclusion précisément. L’ouvrage se termine en suspension, comme le Maṯnavī lui-même, sur la question de la patience. La bibliographie est limitée aux sources primaires et aux quelques grands commentaires classiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Leili Anvar-Chenderoff. Parī Riyāḥī, « ‘Aql az dīdgāh-e Mowlānā. Préface de Seyyed Ḥoseyn Naṣr, Tehrān, Mo’asese-ye pažūhešī-ye ḥekmat va falsafe-ye Īrān, 1384, xi-263 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 350, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/21061

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page