Navigation – Plan du site
388
Sunil Sharma

« Amir Khusraw and the Genre of Historical Narratives in Verse ». Comparative Studies of South Asia, Africa and Middle East, 22/1-2 (2002), pp. 112-118.

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Texte intégral

1Des travaux sur le succès des formes poétiques du ġazal et du maṯnavī dans la littérature post-mongole ont récemment conduit à une reconsidération du Šāhnāma de Ferdowsī. Cette œuvre représente le point de départ de nombreux « Livres des rois », comme ceux de Ḥamdallāh Mostowfī ou d’Aḥmad Tabrīzī, qui constituent de véritables suites au poème de Ferdowsī. S. Sharma offre ici une description générale de la contribution d’Amīr Ḫosrow de Delhi à ce processus, contribution qui a joué un rôle important pour différentes œuvres postérieures. Il décrit ainsi le Qirān al-saʽdeyn, terminé en 1289 et dédié au sulṭān Ḫaljī Mo⁽eẓẓ al-Dīn Kayqobād ; le Miftāḥ al-fotūḥ, qui fut écrit peu après pour Jalāl al-Dīn Fīrūz de la même dynastie. Après avoir terminé sa Ḫamsa, Amīr Ḫosrow rédigea en 1316 son Duval-rānī-ye Ḫiḍr Ḫān et en 1319 le Noh Sepehr, cette fois-ci pour le sulṭān Ḫaljī Mobārakšāh. Il dédia à la fin de sa vie un dernier maṯnavī à la dynastie des Tughlaq, le Tuġaqnāma (1320).

2Sharma s’intéresse également aux différents poètes qui reprirent l’œuvre d’Amīr Ḫosrow pour écrire leurs Šāhnāma dans les siècles suivants. En Inde, ⁽Esamī (m. 1320) composa un Fotū al-salāṭīn pour le roi bahmanide ⁽Alā al-Dīn Moẓaffar. Mais le plus important parmi les continuateurs d’Amīr Ḫosrow fut certainement ⁽Abdallāh Hātefī, auteur en 1492 d’un Tīmurnāma dédié aux derniers Timourides. Enfin le genre se perpétua en Iran avec le travail de Qāsemī (m. après 1581) par exemple, ainsi qu’en Inde où différents auteurs utilisèrent cette formule jusqu’à une époque très récente.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. Sunil Sharma, « « Amir Khusraw and the Genre of Historical Narratives in Verse ». Comparative Studies of South Asia, Africa and Middle East, 22/1-2 (2002), pp. 112-118. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 26 | 2005, document 388, mis en ligne le 07 décembre 2005, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/2112

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page