Navigation – Plan du site
370
Golmehr Kāzarī

Zanān-e nemāyeš-nāme-nevīs-e Īrān az enqelāb-e mašrūṭe tā sāl-e 1357. Tehrān, Entešārāt-e rowšangarān va moṭāle‘āt-e zanān, 1384, 106 p.

Compte-rendu réalisé par Leili Anvar-Chenderoff

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Une petite étude consacrée aux femmes dramaturges en Iran avant la révolution. Selon l’aveu de l’A., il s’agit là d’un sujet fort limité sur lequel aucune étude spécifique n’a été menée jusqu’à présent car ces femmes dramaturges se comptent sur les doigts de la main. Si l’ouvrage présente l’intérêt de donner un très rapide historique de la question et une biographie sommaire de quelques écrivains femmes, il n’en reste pas moins que l’ensemble manque de réflexion sur la question du genre littéraire, et d’analyse des œuvres qui ne semblent pas être d’un très grand intérêt. On y trouve néanmoins quelques références utiles.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Leili Anvar-Chenderoff. Golmehr Kāzarī, « Zanān-e nemāyeš-nāme-nevīs-e Īrān az enqelāb-e mašrūṭe tā sāl-e 1357. Tehrān, Entešārāt-e rowšangarān va moṭāle‘āt-e zanān, 1384, 106 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 370, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/21581

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page