Navigation – Plan du site
379
Moḥammad-Reḍā Šafī‘ī Kadkanī

« Vaṣf-hā-ye Forūġ Farroḫzād ». Boḫārā, n°44, 1384, pp. 19-24. [Les épithètes employées par Forūġ Farroḫzād]

Compte-rendu réalisé par Atéfé Tahaï

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet article établit une comparaison entre l’attitude de Forūġ Farroḫzād, en tant qu’intellectuelle, et celle de la plupart des intellectuels iraniens : l’A. pointe la sincérité de Forūġ, qu’il oppose au snobisme de ses pairs. Selon lui, elle ne s’est jamais opposée à la tradition de façon directe, montrant en cela son originalité intellectuelle. L’A. se réfère ensuite au célèbre recueil de poèmes « Une Nouvelle Naissance » (Tavallodī dīgar) et, repérant les épithètes employées par la poétesse telles que « errant », « angoissé », « étourdi », « affligé », « inconnu », « sombre », « instable », etc. en déduit sa modernité et sa fuite de la tradition. Pour lui, ce champ sémantique de l’incertitude et d’instabilité s’oppose à la sécurité et à la stabilité offertes par la tradition. Et c’est de cela que l’A. déduit que « le passage de la tradition à la modernité » n’a jamais été représenté dans l’œuvre de Hedāyat ou celle d’Aḫavān aussi bien que dans celle de Farroḫzād. Ces arguments peu solides soulèvent les questions suivantes : l’A. n’a-t-il pas confondu l’art du poète avec la tâche des intellectuels ? Les épithètes relevés ne peuvent-ils pas plutôt représenter le côté romantique de la poétesse ? Enfin, pourquoi l’A. a-t-il exclu Nīmā Yūšīj de sa comparaison, alors que sa poésie nous fournit une multitude d’épithètes de ce genre ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Atéfé Tahaï. Moḥammad-Reḍā Šafī‘ī Kadkanī, « « Vaṣf-hā-ye Forūġ Farroḫzād ». Boḫārā, n°44, 1384, pp. 19-24. [Les épithètes employées par Forūġ Farroḫzād] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 379, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/21761

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page